Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Scandal. Saison 2. Episode 8.

7 Décembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Scandal

vlcsnap-2012-12-07-10h49m44s49.png

 

Scandal // Saison 2. Episode 8. Happy Birthday, Mr. President.


Après le surprenant cliffangher de la semaine dernière, je ne m'attendais pas à ce que Scandal puisse encore me surprendre. Il faut dire que le potentiel assassinant de Grant était ambitieux. Cela aurait été bien plus ambitieux de réellement le tuer mais la série a fait un choix judicieux en conservant le personnage. Il faut dire que sans Grant, Olivia n'est plus grand chose. Elle l'aime tellement et elle ne peut pas se passer de lui. Tout l'épisode va alterner les flashbacks sur la relation entre Olivia et Grant. Des moments touchants aux moments de gestion de crise politique, tout y passe. Les scénaristes jouent astucieusement avec les personnages pour ne pas rendre ça trop imbuvable et trop plein de sentiments. Certaines scènes sont certes pleines de sentiments mais au fond ce n'est pas grave puisque l'on passe un agréable moment avec le reste. Notamment car Kerry Washington a fait pas mal de progrès. Durant la première saison j'avais quelques réserves vis à vis du jeu de l'actrice. Elle est maintenant plus nuancée dans sa manière de jouer son personnage ce qui donne un ton bien plus agréable aux scènes touchantes qu'elle peut jouer.

Mais l'épisode nous offre également une bien jolie histoire autour du traitement médiatique de la tentative d'assassinat du Président. Incarné par Stephen Collins (7 à la Maison, No Ordinary Family), ce personnage n'a certes pas l'étoffe d'un Will McAvoy mais ce n'est pas un problème. Il offre à l'épisode un ton nécessaire et dramatique. J'ai surtout apprécié l'introduction quand il ne sait pas réellement ce qu'il s'est passé et qu'il annonce en direct plusieurs informations et désinformations. Je me demande comment cela se serait déroulé quand JFK s'est fait assassiné. On est un peu dans la même lignée avec Grant (sauf que ce dernier n'est pas mort, lui). D'ailleurs, Scandal s'inspire énormément de l'affaire de JFK pour cet épisode. Grant avait lui aussi une maitresse (enfin, même si pour JFK cela n'a jamais été réellement prouvé qu'il avait une relation extra conjugale avec Marilyn Monroe). La surprise de l'épisode vient évidemment à la fin. Qui pouvait attendre que Huck soit le tireur. Encore une fois Scandal surprend et amène vers quelque chose d'inconnu. Je me demande comment les scénaristes vont pouvoir faire pour que Huck reste dans la série.
vlcsnap-2012-12-07-10h45m59s102.pngAprès ce très bon épisode de Scandal (une fois n'étant pas coutume), je me demande bien ce que la série va pouvoir nous offrir. Si la quête pour le tireur va surement prendre quelques épisodes, Olivia va alors se retrouver face à un dilemme : livrer Huck ou tenter de l'aider ? La série n'en oublie donc pas ses personnages et ses histoires politiques passionnantes. Je ne m'attendais pas nécessairement à ce que tout soit aussi bon durant cette seconde saison. La surprise est donc de taille, surtout quand j'ai assez détesté la première saison. Mais rien n'est gravé dans le marbre de toute façon. Reste à savoir où veut aller la série maintenant qu'elle a déjà exploité tant de domaines de la vie politique. Je suis certain qu'il y a encore du potentiel mais ailleurs. Il faut juste que les personnages trouvent leur place dans cette nouvelle histoire. L'épisode permet aussi de comprendre un peu mieux la relation entre Olivia et Grant, ce qui n'est pas une mauvaise idée. Bien au contraire je trouve ça loin d'être niais comme cela pouvait l'être durant la première saison.

Note : 9/10. En bref, soigné, un très bon épisode de Scandal.

Commenter cet article