Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Scandal. Saison 3. Episode 6. Icarus.

8 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Scandal

vlcsnap-2013-11-08-14h48m35s8.png

 

Scandal // Saison 3. Episode 6. Icarus.


Après deux saisons à développer des histoires politiques autour de Fitz, cette année la série se permet de développer un autre aspect de la vie politique : la course aux élections. Nous avons donc tout un tas de personnages qui préparent les futures élections. Mais la série ajoute également à tout cela ses histoires de conspiration entre B6-13 ou encore l’Opération Remington. Tout cela permet d’exploiter de façon judicieuse tous les personnages de la série. Peu de séries avec un casting aussi important arrivent à se servir de tout le monde de manière égale. On retrouve cependant dans cet épisode de Scandal l’envie de Shonda Rhimes de s’engager. Le fait que le personnage de Lisa Kudrow soit une femme forte et qu’Olivia s’occupe de sa campagne permet de voir qu’elle aimerait bien qu’une femme gouverne le pays. On ne sait pas encore ce qu’il va se passer par la suite et surtout qui aura le poste de Président à l’issue de la saison mais j’aime bien le propos très féministe de Scandal cette année. Je ne suis pas une femme mais je trouve que d’avoir des femmes fortes dans une série aussi masculine.

Le fait que Scandal injecte très souvent de nouveaux personnages permet aussi de nous plonger dans d’autres univers, d’autres histoires, rendant ainsi les épisodes particulièrement délicieux. En tout cas, je n’ai rien à redire sur « Icarus » dans le sens où il fait partie de ce que Scandal sait faire de mieux. Il met tout le monde en avant, au fil de l’épisode et cela fonctionne à merveille. J’ai bien aimé le moment où Olivia annonce qu’elle ne va pas s’occuper de la campagne de Fitz et la tête déconfite de Mellie à ce moment là. Mais j’ai aussi adoré la manière dont Olivia gère la campagne de Josephine Marcus. Je ne m’attendais pas nécessairement à ce que cela soit fait de cette façon mais la série s’amuse et c’est ce qui rend le tout beaucoup plus séduisant. Mais ce qu’il y a de bien aussi c’est qu’au fond Olivia tente de faire du chantage affectif avec Fitz afin d’avoir des réponses à ses questions sur l’opération Remington. Il y a bien un jour où elle aura suffisamment d’éléments pour faire des recoupements mais cela avance pour le moment de façon très sous jacente (ce qui permet aussi de préparer la série à une saison de longs rebondissements).
vlcsnap-2013-11-08-14h51m24s158.pngPar ailleurs, « Icarus » était également l’occasion de créer à nouveau du face à face entre Olivia et son père. Même si ce face à face se fera au téléphone, le fait que le père d’Olivia propose à cette dernière de répondre à une seule de ses questions (tout cela pour garder encore quelques mystères secrets) m’a littéralement donné envie de bondir de mon fauteuil. On sent que Scandal joue avec le téléspectateur et ses nerfs. On nous fait de la rétention d’informations. Mais ce n’est pas mal fait car la série trouve toujours le moyen de nous donner un os à ronger en attendant. Que cela soit la scène finale de l’épisode entre Fitz et Olivia ou encore le père de cette dernière qui révèle à sa fille qu’il n’a jamais été le responsable de l’assassinat de sa mère. C’est déjà un suspect en moins pour elle. La place de Jake dans cette saison est toujours aussi étrange. Disons que j’ai presque envie d’apprécier le personnage mais que l’on ne m’en donne pas vraiment l’occasion. Il est au four et au moulin. Il va donc falloir prendre le temps de le poser un peu dans le prochain épisode. Enfin, nous avons Quinn et son pistolet. Je ne sais pas où nous emmène Scandal avec ça mais l’on y va. Pourquoi pas après tout.

Note : 8/10. En bref, toujours aussi bonne cette saison fait évoluer les choses de façon intelligente.

Commenter cet article