Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Scandal. Saison 3. Episode 7. Everything's Coming Up Mellie.

15 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Scandal

vlcsnap-2013-11-15-14h21m50s52.png

 

Scandal // Saison 3. Episode 7. Everything’s Coming Up Mellie.


Cet épisode était étrange, notamment car il y avait énormément de choses à emmagasiner. Mais cet épisode est avant tout là pour mettre en avant Mellie. Cette dernière est un peu la cocue, celle que tout le monde oublie et laisse de côté mais elle va enfin avoir droit à cet épisode. Tout ce qui se passe dans cet épisode et autant de Mellie nous permet de comprendre la détresse émotionnelle du personnage. Elle ne pense plus avoir la place qu’elle mérite alors qu’au fond, elle n’a jamais demandé quoi que ce soit. Melanie Grant est vraiment touchante mine de rien, et peu importe les battons qu’elle a voulu mettre dans les roues d’Olivia. Mes moments préférés sont ceux qu’elle passe face aux caméras, que cela soit au début de l’épisode ou bien quand elle est en pleine interview. On demande à Mellie d’être la Première Dame parfaite alors que finalement la pauvre a un mari qui ne semble plus l’aimer comme il se doit. Des flashbacks parviennent à nous faire comprendre qui est réellement Mellie et surtout sa place dans l’histoire.

J’ai trouvé ça assez touchant. Surtout que l’on n’a pas forcément l’occasion de voir le personnage sous cet angle. « Everything’s Coming Up Mellie » cherche donc à aller beaucoup plus loin. Notamment avec la place de Mellie. Son petit face à face avec Fitz sur le fait qu’ils ne sont plus dans une logique de mariage ou encore d’amour mais de gouverner un pays ensemble. Mais ce que Fitz sait finalement c’est que peu importe les manipulations de sa femme, cette dernière a toujours été de son côté et a toujours tenté de faire les choses pour son bien. Elle a fait cas de rien du point de vue de son affaire avec Olivia, l’a poussé à devenir un politicien important (et à accéder à la présidence) et puis elle a aussi élevé leurs enfants. Finalement c’est quelqu’un de bien Mellie pour Fitz. Elle fait les tâches qui lui incombe et tout cela tout en sachant qu’elle est amoureuse de Fitz (au fond, on ne peut pas en douter). Cependant, on ne sait pas vraiment qu’est ce que Mellie a à y gagner dans cette affaire. Elle aide les autres mais elle, qu’est ce qu’elle gagne ? Telle est la question.
vlcsnap-2013-11-15-14h06m24s11.pngA t-elle simplement envie d’influencer la politique ? Il y a t-il quelqu’un qui lui tire les ficelles derrière (ce qui ne serait pas surprenant de la part de Scandal). Le reste de l’épisode était beaucoup moins intéressant et ce même si l’on nous révèle que la mère d’Olivia est en vie et surtout en prison. Et l’on apprend que Rowan va la voir de temps en temps. C’était une bonne chose que de la laisser en vie mais il faut aussi que la série sache quoi en faire. Olivia n’est pas le personnage le plus intéressant de cet épisode mais elle permet malgré tout de créer une ambiance transitoire vers le reste de la saison. C’est en tout cas comme ça que je le ressens. Scandal est une série avec tellement de choses à raconter que parfois il faut qu’elle prenne son temps sur certains personnages. C’est le cas cette semaine avec Mellie dont l’on parvient à comprendre un peu mieux le jeu. Cet épisode était nécessaire et arrive presque trop tard. Il aurait eu sa place l’an dernier. Le reste de l’épisode n’était pas ce que j’ai préféré, notamment car cette histoire d’Opération Remington perd un peu de son intérêt.

Note : 7/10. En bref, Mellie a enfin droit à son épisode.

Commenter cet article

cha 17/11/2013 17:08


Episode un peu bizarre mais pas inintéressant, avant de lire le commentaire précédent je n'avais même pas réagi au faite que le père de Fitz pouvait être le père du premier enfant...


En tout cas, Mellie a vraiment pas de chance dans sa vie, elle se tient toujours auprès de son mari, abandonne sa carrière pour le soutenir et n'a pas grand chose en retour.


Le reste de l'épisode était assez prévisible, le fait que la mère d'Olivia soit vivante et que Quinn soit embrigadé dans B613.

carine 17/11/2013 14:01


Ok, donc on une experte PR qui couche avec le président, qui s'avère aussi être celui qui a "tué" sa mère sur les ordres de son père, qui s'avère être le grand méchant chef d'une organisation top
secrète qui tue des gens, et en fait la mère n'est pas morte. Ah et la femme du président se fait violer par le père de son mari, et du coup le grand père du président est peut-être le vrai père
du 1er fils du président. Tout ca soupoudré d'une relation tordue entre un tueur à gage et une psychopathe qui pense que tuer c'est excistant. 


J'adore cette série, mais les twists à répétition font que l'histoire est difficile à suivre et à peine crédible.