Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Scandal. Saison 3. Episode 8. Vermont is for Lovers, Too.

22 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Scandal

vlcsnap-2013-11-22-14h59m25s6.png

 

Scandal // Saison 3. Episode 8. Vermont is for Lovers, Too.

 

Nous avons donc pu récemment apprendre tout un tas de choses dans Scandal et c’est ce que j’aime bien dans cette série, qu’elle nous balance tout un tas trucs en pleine figure. Notamment car le tout fonctionne très souvent à la perfection. Je n’ai rien à redire sur cette saison 3 pour le moment si ce n’est que cette histoire d’Opération Remington n’est pas aussi passionnant que l’on aurait pu le croire. Fort heureusement que les choses changent dans cet épisode. Nous avons la mère d’Olivia incarnée par Khandi Alexander qui est en prison et qui ne demande qu’une seule chose : pouvoir voir sa fille avant d’être transférée. Entre la mère qui se mange les poignets afin de se suicider dans sa cellule de prison et la rencontre tant attendue entre la fille et la mère à la fin de l’épisode, je dois avouer qu’il y avait quelque chose d’assez plaisant. J’ai beaucoup aimé le fait que l’on nous plonge dans l’univers de la mère d’Olivia de la sorte, surtout que cela va permettre également de faire le lien avec pas mal de choses. Le fait que sa mère ne soit pas morte était prévisible (sinon elle devrait en vouloir à vie à Fitz et elle ne pourrait pas passer du bon temps avec lui dans le Vermont).

La douleur de Maya qui ne peut pas voir sa fille est terrible et en tout cas très bien mise en scène par les scénaristes de Scandal mais aussi les metteurs en scène de la série. J’ai été assez mal à l’aise au moment où elle se mord les poignets. C’était horrible et dégoutant à la fois. En tout cas, la brutalité de cette scène permet de voir que Scandal n’a jamais changé et qu’elle peut toujours délivrer des trucs violents à l’écran. Mais tout le monde était prévenu, surtout avec le « accord parental souhaitable ». J’ai l’impression que Maya est une folle mais que sa fille ne le sait pas vraiment encore. Tout est assez flou autour de Maya finalement et j’ai déjà hâte d’en voir beaucoup plus. Surtout que les retrouvailles promettent d’être très différentes de ce que j’avais imaginé. Au début j’imaginais que le père Pope allait organiser tout ça, ou encore que Fitz allait même faire ce cadeau à celle qu’il aime mais non, c’est très différent. Le plus gros changement de direction c’est bien évidemment Fitz et Olivia qui vont coucher ensemble (encore une fois). C’était mignon comme tout et cela collait bien avec la panique d’Olivia au début de l’épisode.
vlcsnap-2013-11-22-14h56m39s139.pngAu fond elle aime Fitz mais elle semble se retenir car elle ne sait pas ce qu’elle veut tout simplement. Ils sont tellement fous amoureux l’un de l’autre que cette scène était inévitable. Si ce n’était pas dans cet épisode, cela aurait été dans un autre de toute façon. L’attraction entre les deux personnages forge aussi un peu plus le caractère de Scandal et lui permet de revenir sur ce qu’elle avait déjà fait l’an dernier alors que les deux entretenaient une relation (notamment avec la fameuse scène de sexe dans la salle des serveurs de la Maison Blanche). Olivia a beau avoir la cuisse légère, elle n’en reste pas moins une femme qui n’a pas envie de se faire prendre encore une fois dans la gueule du loup. Elle choisie alors de faire les choses simplement et calmement. Même si ce n’est pas facile. Pour le moment, Scandal semble faire en sorte qu’il n’y ait pas de happy end possible entre les deux personnages, que leur relation est maudite mais bon, rien n’est impossible. Par ailleurs, l’épisode permet également à Cyrus de briller un peu plus. J’aime bien le personnage et la manière dont il manipule les autres.

Cyrus est un bon personnage qui a été plutôt sous exploité cette année. Il était temps que cet épisode lui permette enfin de montrer de quel bois il se chauffe. Et puis il y a également Quinn et Huck. Je me demande où est ce que Scandal nous emmène de ce point de vue là mais j’ai hâte de le savoir. Surtout que Quinn semble être plus ou moins lié à quelqu’un que l’on connait. Tout cela est assez excitant et peut-être que finalement, les petits agissements de Quinn n’étaient pas inutiles. C’est en tout cas ce que j’ai envie de croire. Maintenant que les cartes sont jouées, même du point de vue de Lisa Kudrow qui est obligée de se retirée de la campagne des démocrates (ce qui va permettre à Olivia de s’occuper de la campagne de l’amour de sa vie, assez facile comme retournement de situation). Cet épisode de Scandal joue à la fois sur l’amour et l’horreur. Un mélange qui peut apparaître comme étrange mais qui fonctionne parfaitement bien dans cette série. Que demander de plus en somme.

Note : 8.5/10. En bref, du bon Scandal encore une fois.

Commenter cet article