Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Scott & Bailey. Saison 2. BILAN.

1 Mai 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2012-03-13-19h57m47s75.png

 

Scott & Bailey // Saison 2. 8 épisodes.
BILAN


L'an dernier je vous parlais d'une série alternative à Rizzoli & Isles, la série policière de TNT avec Sasha Alexander et Angie Harmon. En effet, c'est en Scott & Bailey que tous vos espoirs devaient alors se fonder. Après une première saison correcte et teintée de bonnes petites enquêtes sympathiques, mais également le développement de la relation entre les deux héroïnes, cette seconde saison va bien plus loin. Et c'est vraiment ce qui m'a plu, au détriment du policier, moins confidentiel et bien trop série tout public. Justement, ce qui faisait la particularité de Scott & Bailey durant la première saison c'était la manière de gérer les enquêtes. Même si les trois premiers épisodes gardent le même rythme, petit à petit on change un peu trop. Il y avait de bonnes enquêtes, comme celui du premier épisode de la saison qui n'était pas trop mal fichue. Je pense aussi à celle de l'épisode trois avec la petite visite rendue à Jeremy Leach. Cela m'a rappelé un épisode d'une autre série policière diffusée cette année Outre Altantique mais avec la simplicité de Scott & Bailey. Donc le tout évolue dans un sens très différent. Le dernier épisode de la saison n'était pas mauvais non plus avec ce jeu des suspects qui s'enchainent.

La particularité des enquêtes c'est aussi la perspicacité de Scott & Bailey. La série tente pendant ce temps de donner plus d'importance à ses personnages secondaires. Durant la première saison ils n'avaient été qu'effleurer, c'est un fait réparé avec cette salve de nouveaux épisodes. Ce que j'ai notamment aimé c'est le développement de la relation entre Andy et Janet. Ces deux personnages vont plutôt bien ensemble malgré la rupture finale inévitable. La saison tente clairement de développer la vie personnelle de Scott & Bailey. De façon judicieuse le tout est traité. Je pense notamment à Kanet qui se retrouve à se battre avec son beau fils Adrian. La gestion de la sexualité gay était également un sujet tabou de la saison. Mais on est en Angleterre alors il n'y a pas de manières à faire, ni même à jouer les folles comme en France. Janet va même être bien plus mise en avant durant la saison que Rachel. Même si cette dernière hérite malgré tout de quelques intrigues on sent qu'elle est en retrait. C'est sûrement dû au fait que dès l'épisode 4 (là où la série commence à évoluer un peu trop) Andy et Janet démarrent leur relation.
vlcsnap-2012-03-13-19h46m57s229.pngRachel va cependant passer un examen durant cette saison, ou encore quand elle va apprendre que Sean a eu un enfant et qu'il était marié. Au fond, Rachel va hérité d'intrigues assez fucked-up mais pas non plus exceptionnelles à mon grand damne. J'aurais aimé que Scott & Bailey développe un peu plus le personnage. Elle a tellement de potentiel. Certes, la saison dernière lui avait laissé la part belle, mais on arrive à perdre le duo de flic que l'on avait au début et qui me plaisait bien. Malgré tout, il reste alors quelques petite scènes dans les toilettes qui permettent de rassembler les deux femmes, ou encore dans sorties dans le bar du coin pour parler de tout et de rien. Au final, cette seconde saison était correcte mais décevante quand on regarde par rapport à la première saison que j'avais beaucoup appréciée. Je ne serait pas contre une troisième saison, car il y a encore du potentiel, surtout quand on regarde le dernier épisode de la saison, efficace en tout point et qui donne envie d'en voir un peu plus.

Note : 5/10. En bref, une seconde saison correcte et déséquilibrée mais sympathique grâce à ses bons personnages.

Commenter cet article