Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Scoundrels. Saison 1. Episode 3.

14 Juillet 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-6949791.png

 

Scoundrels // Saison 1. Episode 3. Liar, Liar, Pants of Fire.

 

Dimanche dernier ABC diffusait un nouvel épisode de Scoundrels. Autant dire que mon avis sur la série était déjà bien formulé avec les deux premiers épisodes et il n'a toujours pas changer avec cet épisode que j'ai trouvé encore plus misérable que les précédents. Si l'intrigue de Logan West sort du lot pour son côté drôle et sympathique, le reste est un gros bordel dans lequel les scénaristes ont mis tout ce qu'ils pouvaient sans arrivé à faire une seule étincelle.

En effet, je vais commencer avec Cheryl West, la femme. Interprêtée par Virginia Madsen, elle se retrouve dans cet épisode à travailler avec Alan dans son entreprise. Alan est intéressé par Cheryl dans des façons différentes que ses talents de secrétaire. Bref, son mari l'a bien compris et depuis la prison il va organiser tout ce qu'il faut pour le faire tomber. C'était quand même un ami de la famille. Il tente donc toujours de faire en sorte que sa femme revienne dans le business familial grâce à ses relations en dehors de la prison. Cette histoire était ennuyeuse, franchement, c'était limite. Pas de quoi rire, pas de quoi aimer, rien du tout. Et puis alors, on va voir la prison des dizaines de fois dans l'épisode, c'est pathétique. Trop c'est trop.

Ensuite, pour ce qui est de la fille qui travaille dans un strip club c'était plutôt nul aussi. Elle n'est pas tellement attachante comme aucun des personnages de la série d'ailleurs et je ne sais pas, elle à un air qui m'énerve facilement. Elle a une tête à claque. On exploite même pas sa storyline, on l'effleur. On la voit demander la permission à sa mère, puis son père et puis enfin Logan son frère qui la retrouve dans ce strip club. Bref, c'était d'un ennui mortel. La série ne peux pas faire mieux j'en ai bien peur.

Pour finir, au tour de Logan West. Dans l'épisode il est engagé dans une grande firme d'avocats grâce au fait qu'il est menti sur ses origines : les Cahuila. Dans un sens c'était l'intrigue la plus intéressante car combiné avec le petit jeune qui veut marché sur les autres en face alias Hugh c'était plutôt marrant. Cependant, même si j'ai bien aimé ce n'était pas excellent non plus. En effet, j'ai l'impression que les scénaristes n'osent rien. Ca reste trop gentillet la série, on n'explore pas le côté criminel et même la comédie est trop légère.

Oui, c'est pas assez drôle et pas assez drama, c'est quoi alors ? Je me pose cette question depuis le pilote. Dans quelle catégorie la série veut-elle jouer ? Je ne comprends pas tellement. C'est dommage car l'idée de départ n'était pas si mauvaise mais ils auraient du la jouer plus méchant et moins canailles car c'est vraiment ridicule. Finalement et je l'ai déjà dit, le titre de la série en dit beaucoup de ce qu'elle vaut : pas grand chose.

 

Note : 3/10. En bref, une déception de plus.

Commenter cet article