Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Secret Circle. Saison 1. Episode 18. Sacrifice.

30 Mars 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-03-30-19h11m50s202.png

 

The Secret Circle // Saison 1. Episode 18. Sacrifice.


Après le bon épisode de la semaine dernière, The Secret Circle retrouve un niveau de croisière un peu plus détendu mais pas moins passionnant. Disons qu'il était temps que les intrigues aient un sens et même si tout n'est pas réussi (loin de là même), l'ensemble reste suffisamment sympathique pour presque nous amuser. Effectivement, les personnages s'amusent et c'est ça que j'aime voir dans la série. Même si certaines faiblesses se font tout de suite ressentir d'entrer de jeu. Je pense notamment à la relation ambigüe entre Cassie et Adam. Dans l'épisode précédent ils buvaient une potion pour ne plus se souvenir des sentiments qu'ils ont l'un pour l'autre. Cependant, les scènes entre les deux personnages relèvent maintenant de la niaiserie pure. Déjà qu'ensemble ils n'étaient pas super intéressants, mais alors détachés de tout sentiment c'est la catastrophe. Alors qu'Adam prend son pied maintenant qu'il n'a plus lien amoureux, Cassie utilise toujours la magie (Hihihi - imaginez mon petit rire sarcastique, même si vous l'avez jamais entendu c'est facile à imaginer). Les deux personnages sont diamétralement opposés mais il y a quelque chose qui les faits toujours se retrouver. Et y'en a marre.

Disons que le scénario a tout fait dans l'épisode précédent pour les séparer dans l'émotion, mais cette fois il y a un manque de ce côté là. J'ai juste bien aimé Cassie dans son rôle, qui est bien plus coquette qu'avant (on a pu la voir en petite vierge effarouchée et en folle furieuse, et maintenant elle trouve enfin ce qui lui va comme un gant, le rôle d'une adolescente qui ne sait pas vraiment ce qui lui arrive mais qui tente de faire avec). Alors pour ce qu'il y a d'intéressant dans cet épisode, évidemment cela se retrouve dans le reste, et ouf, c'était bien plus passionnant. Le tout est fait de façon tellement légère (par rapport à la lourdeur des épisodes précédents - sauf le 1.17, qui reste à ce jour le meilleur épisode de la série à mon avis -à, et forcément on se laisse un peu plus prendre au jeu. Jake reçoit la visite d'un certain Samuel, un chasseur de sorcier, qui doit délivrer un message à Blackwell. Ce dernier est d'ailleurs enfin de plus en plus intéressant. Depuis que l'on a eu un éclaircissement sur ses agissements et leurs vraies natures dans l'épisode précédent, évidemment sa relation avec le Cercle est chamboulée.

J'ai adoré la fin de l'épisode et la petite révélation qu'il fait (le fait qu'il ait menti sur avoir toujours ses pouvoirs, et ne pas les utiliser pour les protéger). Même si cette révélation tombe un peu dans l'oreille d'un sourd (du fait du manque de tension durant le moment, et surtout du manque d'implication des scénaristes pour la rendre réellement passionnante), elle ne l'est pas tombé chez moi. J'ai donc bien aimé, surtout que l'on sait pertinemment que Blackwell manipule le Cercle avec toujours autant de dextérité. Et cela m'énerve de voir combien ils sont ignorants. Ils sont des sorciers et des sorcières certes mais alors des triples buses en réflexion. Ramollis du bulbe par je ne sais trop quoi. Mais bon, la scène finale offre le petit moment d'action de l'épisode avec bien plus de sympathie que je n'aurais pu le penser auparavant. Dans les précédents épisodes (du 1.01 au 1.16, hors épisode funky du début de la saison) on avait une scène complètement décousue et tellement dénuée de sens que j'avais l'impression de m'empiffrer de quelque chose que je n'avais pas envie de voir.
vlcsnap-2012-03-30-18h57m16s158.pngPour ce qui est de la soirée organisée pour l'équipe de hockey de Chance Harbor, cela aurait pu être bien mieux mais on ne va pas faire les fines bouches puisque la série s'améliore. Adam va alors demander de l'aide aux filles, histoire qu'elles servent enfin à quelque chose. Melissa en premier. Et justement, elle au moins était super fun, et drôle. Je m'y attendais pas, surtout que depuis le début de la série on la présente comme le personnage coincé. En tout cas, c'est comme ça que je le ressens. Surtout face à Faye, la furie sexuelle du groupe. Leur petite idée de compétition était sympathique à suivre, bien que pas exceptionnelle non plus. Disons que cela fait passer le temps judicieusement au lieu de nous embourber dans des explications inutiles sur la magie et comment faire pour régler leurs problèmes. Le pire de cet épisode c'est sûrement l'histoire de Diana et de son petit ami à l'accent de surfeur australien. Rien de bien intéressant au creux de la vague. Dommage. Au final, ce nouvel épisode de The Secret Circle prouve que la série est sur une toute nouvelle lancée. Il était temps.

Note : 6/10. En bref, la série se libère petit à petit de ses chaînes et le fait avec légèreté ce qui permet de s'amuser un peu plus.

Commenter cet article