Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Secret State. Saison 1. Pilot (UK).

8 Novembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2012-11-08-11h28m56s24.png

 

Secret State // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Alors que nous avons actuellement une série d'espionnage sur BBC One, Channel 4 se lance dans la série géopolitique. Une série écrite par Robert Jones (à qui l'on doit notamment quelques épisodes de L'Agence N°1 des dames détectives - HBO -). Sans compter qu'elle jouis d'une très belle distribution composée de Gabriel Byrne (In Treatment et prochainement Vikings pour History) ou encore Charles Dance (Game of Thrones, Strike Back). Ce premier épisode pose les bases d'une série efficace qui nous plonge dans un univers particulièrement réaliste. Les séries politiques sont généralement américaines et ne vont jamais sur le terrain des affaires étrangères de façon aussi poussé que dans Secret State. Le fameux "secret défense" a déjà donné lieu à des films au cinéma comme le correct français Secret Défense tout simplement (avec Gérard Lanvin) sans que pour autant que le traitement soit particulièrement affiné comme semble le vouloir Secret State.

Après un terrible accident industriel ayant détruit un site entier du Nord de l'Angleterre et causé la mort de nombreuses personnes, le politicien Tom Dawkins se retrouve malgré lui sur le devant des projecteurs. La compagnie pétrochimique américaine impliquée dans le désastre, aurait appliqué des mesures de sécurité bien moindres par rapport à sa dangereuse activité. Dawkins va alors risquer tout ce qu'il a pour découvrir la vérité, dévoilant des secrets bien gardés tout au long de sa lutte...
vlcsnap-2012-11-08-11h16m34s22.pngvlcsnap-2012-11-08-11h21m57s178.pngSi la rentrée américaine est assez morose, je me suis surpris à ne pas trouver de séries politiques en pleine période d'élection. Cela aurait surement pu booster les audiences grâce à une publicité gratuite. Mais ce n'est pas grave, les anglais ont pensé aux fans de séries en manque d'une série de ce genre là. Ce que j'ai surtout adoré avec Secret State c'est que j'ai imaginé dans ma tête les vraies personnes du gouvernement dans les diverses positions. Alors certes, mis à part le Premier Ministre, je ne connais personne mais disons que c'est suffisamment réaliste pour que l'on se projette dans un cadre réaliste. Le secrétaire de la défense par exemple, ou encore tout le mystère qui entoure la mort tragique du premier ministre anglais. Sans compter sur la présence d'un personnage commun sous les feux de la rampes : Tom Dawkins. Gabriel Byrne est un excellent acteur et le trouve une nouvelle fois dans Secret State. Sa prestation est sans équivoque parfaite. Je ne pouvais pas en demander plus de la part de l'acteur.

Secret State dépeint donc avec efficacité le monde dans lequel les anglais vivent face à l'étranger. Les affaires étrangères sont toujours la partie la plus mystérieuse mais la plus fascinante également des gouvernements. On retrouve quelques influences comme Borgen par exemple dans l'écriture de certains personnages (qui est l'une des rares séries politiques encore en production actuellement - et elle est magnifique - dont j'ai hâte de découvrir la seconde saison prochainement sur Arte). La réalisation léchée, le côté contemplatif de certaines scènes, tout cela participe à la bonne excécution du sujet. Ces derniers temps, les séries sont sombres et montre une certaine instabilité des relations internationales (Hunted a tenté de le montrer d'un côté, Homeland aux Etats-Unis, The Americans prochainement sur FX Net aux Etats-Unis également, ...). Ce sentiment d'insécurité dans les séries prouvent aussi que l'ère du temps est le même. Secret State pose donc de bonnes questions et nous plonge presque comme si l'on vivait à l'heure des affaires étrangères anglaises.

Note : 7/10. En bref, l'un des pilotes les plus convaincants de cette rentrée. Outre la prestation sans fausse note de Gabriel Byrne, le scénario est instructif et réaliste. A suivre...

Commenter cet article