Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Serangoon Road. Saison 1. Episode 7.

17 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-11-10-20h38m29s0.png

 

Serangoon Road // Saison 1. Episode 7. Seven.


Ce que je remarque avec cet épisode de Serangoon Road c’est qu’il doit bien s’agir de la troisième fois que la série débute plus ou moins un épisode de la même façon. C’est dommage car cela ne permet pas vraiment d’aller au fond de ce que la série peut réellement nous raconter. Certes, ce n’est jamais avec les mêmes intrigues ou encore les même protagonistes mais disons que j’imaginais quelque chose d’assez différent. Du coup, je suis un peu déçu par la série mais ce n’est pas la première fois. En plus de ça, je me demande s’il n’est pas possible d’aller à d’autres endroits de Singapour car pour le moment on ne visite pas vraiment la ville et sa grandeur. J’ai l’impression que l’on est cantonné à un seul quartier et c’est dommage. On doit pouvoir mettre cela sur le dos du budget de la série mais quand je vois ce que HBO fait avec une série comme Baordwalk Empire (en créant de la grandeur avec un ensemble de lieu assez petit - et je parle de la première saison de cette série -), je me demande si ce n’est pas plutôt un problème de mise en scène.

Le scénario ne cherchant pas à sortir de cette petite bulle qu’il a construit. Cela me déçoit. Cette semaine, Kang est pris en train de transporter des explosifs. Il risque alors la potence et forcément Sam va devoir trouver un moyen de l’innocenter et de lui éviter de se faire pendre en place public. Cela permet de créer une certaine rythmique intéressante au sein de l’épisode. Sam va devoir alors percer à jour la vérité sur Lim Chee Kit, un syndicaliste de premier plan dont l’organisation est soupçonnée d’être impliquée dans un attentat récent. La narration de Serangoon Road n’est pas toujours ce qu’il y a de plus fluide non plus. Cela me déçoit légèrement car disons que j’aurais bien aimé que la série cherche à aller beaucoup plus loin. Il y avait de quoi creuser un peu plus et se permettre des choses que les six épisodes précédents ne s’étaient pas permis. Du coup, quand Serangoon Road tente de nous présenter des protagonistes un peu différents de ce qu’elle fait habituellement, je suis généralement content mais la déception reste de mise.
vlcsnap-2013-11-10-20h28m00s114.pngEn effet, on se rend rapidement compte que la série reste beaucoup trop en surface et se repose un peu trop sur l’originalité de son lieu. Pourtant, ce dernier n’est pas forcément utilisé à des fins touristiques (c’est souvent le reproche que l’on peut faire à des séries qui se destinent au marché international, faire la promotion d’une ville et de sa culture). Etant donné que ce n’est pas vraiment ce que fait Serangoon Road, on aurait pu croire qu’elle allait développer une vraie mythologie passionnante sauf que ce n’est pas non plus le cas. La mythologie est très maigre et ne parvient pas à supplanter le reste. Le reste est assez prévisible et surtout répétitif. Les relations entre les personnages, la mécanique de l’enquête que Sam réalise. Tout cela est déjà vu encore et encore et cela me déçoit beaucoup trop. Enfin, c’est ce que j’ai vraiment l’impression de voir. Il ne reste que trois épisodes avant la fin de la saison mais j’ai déjà envie de voir ce que la suite peut encore nous apporter.

Note : 4/10. En bref, déception est toujours le mot de mise.

Commenter cet article