Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Shameless US. Saison 1. Episode 12. SEASON FINALE

28 Mars 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-03-28-21h06m49s146.png

 

Shameless US // Saison 1. Episode 12. Father Frank, Full of Grace.
SEASON FINALE


"Hannah Montana ? Those oversexed kids on Glee ? Think they're selling good wholesome, all-American fun ? Hell, no"

 

Frank Gallagher.

 

Shameless US est vraiment une série de barge. Je crois que c'est comme ça qu'il faut l'appeler. En tout cas, elle me ferait presque peur. C'est limite j'aurais pas envie de croiser la vie des Gallagher. On prend donc la suite des évènements. Frank s'est fait la petite Karen dans son sous-sol. La série appose avec cela une jolie petite réflexion sur l'âge de la maturité sexuelle. C'est assez cru d'un côté mais réaliste de l'autre : le sexe vendu en masse en télévision. La série prend en grippe Glee et son casting "oversexed". C'est intéressant car finalement, Shameless US apporte un regard subjectif sur le monde qui l'entoure. Intéressant.

J'ai adoré la réaction du père de Karen. Il veut tuer Frank. La fin de l'épisode était quand même assez pinçante. Le fait que le père se suicide d'une façon plutôt horrible je l'avoue m'a vraiment choqué. Je me suis dit, il va pas le faire, c'est pas possible et finalement, il le fait. Sa fille aura eu raison de lui. D'un côté c'est très cruel quand même toute cette histoire. J'aurais préféré que ce soit plus doux mais Shameless US n'a jamais fait dans la demi mesure de ses personnages.

Pour ce qui est de l'affaire de Steve et du fait que ce soit un voleur, on y revient mais pas tellement. Tony est encore là pour éloigner le personnage. La fin de l'épisode sur Fiona laisse pensif. Je ne sais pas trop que faire. Fiona qui d'ailleurs doit faire face au début de l'épisode à l'arrestation de ses deux frères : Ian et Lip. Excellents personnages et excellent duo. Le coming-out de Ian auprès de sa soeur était une scène excellente. Je croyais que l'on allait jouer dans le mélodramatique et finalement, la série a été tellement douce avec. Fiona et son "I know" m'a écroulé de rire. Parfaitement fichu cette scène.

Je regrette peut être que certaines intrigues comme celle de Kash ou bien de Mickey en rapport avec Ian n'aient pas trouvé de fin ou de nouveau départ pour l'une ou pour l'autre. D'un côté, j'ai envie de dire que le bilan est plutôt bon pour le moment. Ce nouvel épisode prouve encore une fois toute la ferveur des scénaristes. Ils ont un sens aiguisé de l'écriture. Même si c'est un remake, il paraît qu'elle s'est vraiment détachée de l'originale. J'en prends note et mon plaisir est toujours là, intact. La fin de l'épisode me laisse pantois, j'ai trop hâte de voir la suite.

Note : 9/10. En bref, une nouvelle preuve de l'étendue du talent de cette série.

Commenter cet article

delromainzika 08/04/2011 23:42



Ouais enfin les sujets battus par la série sont pas des plus joyeux. C'est humoristique à certains moments j'avoue mais pas que.



jean pierre 08/04/2011 23:39



Moi j'avais peur de 2 ecueils :


- soit qu'on nous la joue , on est pauvre mais on a grand coeur et ça remplace tout l'amour du monde.


- Ou bien on est pauvre mais on se bat pour s'en sortir et on le merite.


on evite tous ces cliches pour nous batir des situations interressantes et des persos interressants. Bravo.


PS : moi je la trouve tres joyeuse cte serie :p



delromainzika 08/04/2011 23:35



C'est sûr que cette série n'est pas hyper joyeuse mais l'attachement se fait rapidement. Les personnages sont géniaux.



jean pierre 08/04/2011 23:33



Je pense que ce qui peut etre rebutant ( en tout cas en toute honetete c'etait mon cas ) est que l'on pas specialement envie de suivre une famille pauvre qui vit d'amour et d'eau fraiche..Mais
c'est tres reussi et je dirais ca rend addictif : mon plaisir augemente a chaque nouveau episode...



delromainzika 08/04/2011 23:30



Content d'avoir fait un adepte de cette série, elle est fabuleuse et je dirais même exponentielle.