Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Shameless US. Saison 1. Episode 8.

28 Février 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-02-28-21h51m35s10.png

 

Shameless US // Saison 1. Episode 8. It's Time to Kill the Turtle.


Voilà qui est excellent. J'ai adoré cet épisode qui prend la forme d'une belle morale : et si Frank arrêtait de boire ? Cela donne donc un épisode où Frank en fait des tonnes, jusqu'à se shooté aux sucreries, faire de la cuisine, des travaux, du piano, se faire branler l'asperge par Sheila. C'est bien ce genre d'épisodes déjantés que la série sait faire, on voit que c'est soigné jusqu'à l'os et qu'on peut rien y faire à part adorer. En tout cas, c'est mon cas. J'adhère totalement.
William H. Macy est génial. Il joue le foufou dans cet épisode et s'amuse. On dirait un gamin de 5 ans qui n'a pas eu sa petite histoire du soir et qui fait son caprice. Tout ça pour 3000 dollars me direz vous. Ce qu'il ne serait pas près à faire pour de l'argent. C'est presque un prostitué de l'âme ce personnage. Il est à moitié taré mais on voit qu'il a quand même un coeur. C'est notamment les scènes avec sa fille qui sont touchantes. Elle adore son père et quand elle se shoot au sucre avec lui dans la voiture, c'était vraiment sympa. Alors forcément, son histoire à une film pas tellement rose. Sa famille préfère qu'il boive, il est moins bizarre et plus contrôlable.
Alors forcément, l'épisode permet également de montrer un peu plus Sheila. Joan Cusack est une actrice remarquable. Je sais pas mais c'est une vraie cinglée elle aussi. Quand elle s'amuse au lit avec Frank ou encore quand elle se déhanche dans l'entrée de sa maison, c'était quelque chose. Les personnages de cette série sont également là pour faire rire et ne pas que verser dans le mélodrame. Cet épisode est pour rappeler que malgré le malheur on peut sourire un peu pendant quelques minutes. La morale de la fin est déprimante tout de même. L'épisode suit également Kev et Veronica qui se retrouvent avec une enfant sous leur toit. Veronica va en profiter pour que la jeune fille fasse le ménage mais Kev n'est pas d'accord avec cette façon de traité son prochain. C'était bien fait, les conflits bien retranscrit. Cela va peut être un peu vite entre les deux.
Au final, l'épisode était très bon. Il permet de donner un peu de baume au coeur à Frank qui en avait bien besoin mais la morale de la fin nous laisse replonger dans l'univers mélo de la série. Je pense que la série est une vraie boîte de Pandore ouverte de la bonne façon. Pleine de rire mais aussi de larmes. Folle sur les bords. J'adore.

Note : 9/10. En bref, Shameless livrait donc un bon épisode.

Commenter cet article

delromainzika 15/04/2011 17:53



LOL un plan cul. Tu verras bien par la suite.



iKkyu 15/04/2011 17:28



J'ai préféré le précédent. Et petit bémol pour l'intrigue de Ian, si ça reste un "plan cul" ... on va se faire chier !



kev 01/03/2011 02:32



Cet épisode est tout simplemnt génial ! Je lui aurait mis 10 !