Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Shameless US. Saison 2. Episode 5. Father Day.

6 Février 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-02-06-18h02m31s103-copie-1.png

 

Shameless US // Saison 2. Episode 5. Father Day.


Frank est clairement le personnage central de Shameless US. Peu importe ce qu'on lui fait subir, peu importe ce qui lui arrive il reste malgré tout la pièce maîtresse de toute la série. Alors finalement, Shameless US c'est une série sur un père et sa famille alors qu'au début on aurait pu plutôt penser que c'était une série sur Fiona qui tente d'élever sa famille et même son propre père. En tout cas, la première saison m'avait laissé cette impression. Cette année c'est différent, tout se construit encore plus autour de Frank, et forcément le personnage en devient aussi dégoutant qu'attachant. Cet épisode, je l'ai adoré. Il y avait tellement de choses que j'aime en général dans la série qui se retrouvaient dans l'épisode. Shameless c'est une recette imparfaite et le nombre de faux raccords qu'il y a dans chaque épisode tend à nous le montrer. Mais là n'est pas la question finalement car ce que veut faire la série c'est nous raconter une histoire qui semble vraie, et qui n'est pas forcément toute rose. Ce que j'aime aussi dans Shameless US c'est sa façon de se focaliser sur des personnages et d'en faire des intrigues bien construites. Il y a d'autres épisodes qui sont funs, qui partent dans tous les sens et j'aime bien mais j'aime encore plus ce genre d'épisode là.

On revient dans cet épisode sur le season 1 finale, et donc le suicide du père de Karen. Mais on va également revenir sur la vidéo que cette dernière avait faite. J'ai beaucoup aimé cette histoire dans le season 1 finale car malgré son côté choquant et subversif, elle prouvait que la série osait. Dans cet épisode la résolution est très (trop ?) facile car Frank est disculpé du meurtre de son père, Karen l'ayant violé et l'avouant à l'inspectrice en charge de l'affaire, permet également de le blanchir d'une affaire de détournement de mineur. Bon, Frank va quand même défier l'inspectrice de l'inculper dans cette affaire de meurtre pour le moment (oui, il n'est pas question de suicide pour le moment). Et j'avoue adoré cette idée là, car au final, Frank sait qu'il n'a rien fait et qu'il ne peut rien perdre, sauf l'inspectrice en perdant son temps sur lui. Cela pourrait d'ailleurs aussi se retourner contre lui cette dernière hypothèse. L'intrigue est donc bouclée d'un côté mais s'ouvre de l'autre. Ce n'est pas tout, l'épisode s'intéresse aussi au fait que Sheila est encore traumatisé du train d'atterrissage qui est tombé devant ses pieds dans l'épisode précédent.
vlcsnap-2012-02-06-18h02m59s127.pngJ'ai trouvé l'intrigue très fun, et cela permet de retrouver la Sheila que j'aimais bien dans la première saison. Elle fait cruche la pauvre Joan Cusack mais qu'est ce qu'elle est excellente dans ce rôle. Par ailleurs, Karen est enceinte, mais de qui ? C'est la question que se pose Lip évidemment. Il aimerait bien qu'elle fasse un test de paternité sauf que Karen ne veut pas attendre parlé de Lip, elle ne jure que par Jody avec qui elle va se marier. Ce triangle amoureux peut encore nous apporter de bonnes choses et notamment autour de Lip qui semble devenir autodestructeur. Je le vois bien retrouver ses mauvaises habitudes de combats de rue. On verra bien mais il a toujours été sujet à des excès de violence et Karen était un peu son canaliseur. Du coup, on peut se douter que le mal va reprendre sa place. Shameless US n'est pas une série qui est là pour rire avec ses personnages. Fiona quant à elle, elle s'est trouvée un homme riche avec qui elle va sortir sauf que lors de leur petite escapade à un mariage chic voire même un peu trop, quelqu'un va griller qu'elle n'est jamais allé à Princeton. Evidemment, l'histoire se termine juste quand Steve fait son retour…

Quelle surprise ? Non pas vraiment. Je m'attendais à ce que le personnage refasse son apparition. Maintenant qu'il est là, et que l'on sait que Fiona est toujours amoureuse de lui, que va t-il bien pouvoir se passer ? Telle est la question. J'ai hâte de voir comment tout va se goupiller. L'épisode permet également de s'intéresser de façon très légère à Ian et son envie de faire l'armée et sa jalousie vis à vis de Lip alors qu'il n'a même pas a l'être. Leur petite guerre pourrait être une bonne idée. Deux frères soudés qui deviennent ennemis. A suivre je pense. L'épisode s'intéresse également à Debbie qui est toujours à l'affût pour avoir un petit ami. Elle va tenter le look putassier. Sauf que cela ne lui va pas du tout et surtout c'est très vulgaire. L'intrigue n'est pas passionnante pour un sous mais elle permet de tempérer quelque peu avec ce qu'il se déroule dans le reste de l'épisode. Je regrette que l'histoire de la "pute" passe inaperçue. Reste alors Kevin qui tente d'apprendre à lire. Cela manquait d'un truc même si c'était cool. Veronica donne tout son corps.

Note : 8.5/10. En bref, les histoires se suivent mais ne se ressemblent pas. Décidément ces Gallagher sont pleins de ressources, inépuisables.

Commenter cet article