Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Shameless US. Saison 4. Episode 9. The Legend of Bonnie and Charl.

17 Mars 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-03-17-17h53m01s242.jpg

 

Shameless (US) // Saison 4. Episode 9. The Legend of Bonnie and Carl.


J’ai énormément de peine pour Fiona et plus les épisodes passent et plus j’ai de la peine pour elle. J’ai l’impression que c’est devenu presque une peine de regarder Shameless alors qu’au fond cette saison est clairement la meilleure de la série. Mais disons que si Shameless a toujours réussi à intégrer un aspect assez dramatique, elle a été tellement aux extrêmes cette année que du coup, j’arrive à me dire que j’ai envie que ce cauchemar se termine. Mais le cauchemar, je ne le dis pas dans le mauvais sens du terme. Bien au contraire, je le dis car je trouve que les personnages de la série méritent tous un peu plus de bonheur. Et notamment Fiona. Cette dernière avait réussi l’an dernier à avoir la garde de ses frères et de ses soeurs, elle allait enfin pouvoir s’occuper de sa famille et subvenir à leurs besoins puisqu’elle avait aussi trouvé un job assez stable. Au début de la saison tout commençait bien et puis tout d’un coup, tout s’est peu à peu détruit au fil des épisodes. Elle a perdu pied, notamment en se laissant bêtement influencé par son attirance pour les bad boys, pour les garçons à problème. Si l’on remarque bien, c’est toujours à cause des hommes qu’elle a été dans de mauvaises situations.

La scène finale de l’épisode résonne un peu comme un haut le coeur, comme un moment de peine immense qui explose en pleine figure du téléspectateur. Fiona se retrouve assignée chez elle, a devoir trouver un boulot pour éviter à Lip de devoir quitter les bancs de l’université, etc. mais tout cela, même si elle l’a plus ou moins cherché en trainant avec ce garçon, elle ne l’avait pas du tout mérité. Le moment où elle craque était terrible car je n’ai pas envie de voir Fiona être au trente-sixième dessous. Bien au contraire, j’ai envie de la voir différemment, sous un angle plus souriant. Sa source de bonheur c’est sa famille et à un moment de la saison ils lui ont tourné le dos. Dans l’épisode précédent Lip faisait un premier geste envers sa soeur, un moyen pour elle de comprendre qu’elle était de nouveau la bienvenue dans la vie de ses frères et soeurs. C’était un très joli moment. Mais dans cet épisode, la pauvre enchaîne les galères et les humiliations. Le moment où elle tourne à son ancien boulot était terrible. J’ai tellement eu de peine pour elle.
vlcsnap-2014-03-17-17h50m50s211.jpgNotamment car on sait pertinemment qu’elle n’est pas la plus grande responsable dans cette histoire si ce n’est d’attirer les ennuis. La manière dont elle est humiliée publiquement, elle ne le méritait pas. Je pense que Shameless va presque trop loin de ce point de vue là. Et ce même si narrativement parlant c’est parfait, ou bien que cela procure au téléspectateur de très bonnes choses. Ensuite il y a Frank qui est sur son lit de mort. La série trouve ici le moyen à la fois de réintégrer Sheila mais aussi de s’amuser avec Sammi. La relation entre Frank et sa fille esst tout de même assez étrange mais cela reste tout de même intéressant. Surtout que ce qui se passe avec Frank est tout de même horrible. Il a beau être le pire père de l’histoire des séries, il n’en reste pas moins un personnage que j’aime beaucoup. Notamment car l’histoire qu’il nous raconte cette année est la conséquence de tout ce qu’il a pu faire de terrible par le passé. C’est un peu comme s’il payait la note. C’est une très bonne idée. Et la série s’en sert parfaitement. Mais j’aime beaucoup aussi Sheila et le fait qu’elle ne veut jamais abandonner Frank.

Je dois avouer que l’on a cette année droit aussi aux meilleures scènes de William H. Macy dans la série. Pour ce qui est de Mickey et Ian, leur petite histoire délivre quelques notes d’humour noir (« Tell him you have AIDS ») et même si l’on ne peut pas nécessairement rire de tout, je dois avouer que Shameless parvient à nous en amuser. Je pense que malgré tout, la relation entre Mickey et Ian est en danger. Notamment à cause de Svetlana menaçant Mickey de dire à Terry que lui et Ian sont à nouveau ensemble. Il y a tout un tas de belles petites choses ici et là, comme par exemple Lip. Ce dernier continue de considérer la possibilité de quitter l’école et il a avec Fiona une bonne occasion de pouvoir se libérer. Mais au fond, même si l’idée n’est pas bête, je trouve que cela ne colle pas nécessairement avec Lip. Il s’est donné du mal pour réussir, a eu enfin l’occasion de réussir et maintenant il veut tout laisser tomber ? C’est assez incohérent. Je pense qu’il va falloir attendre le prochain épisode pour réellement décanter le personnage. Debbie quant à elle est très drôle. Surtout quand il s’agit de sauver plus ou moins a relation avec Matty. Le coup du serpent était brillante.
vlcsnap-2014-03-17-17h26m13s32.jpgEt puis il y a Carl et Bonnie, qui dont à l’épisode son nom. C’est mignon comme tout leur petite aventure à la Bonnie & Clyde. Pour le moment c’est gentil comme tout, maintenant il faut que cela évoluer un peu, surtout après ce petit baiser échangé à la fin de l’épisode. Carl amoureux ? Ce serait bien une première. Mais cela pourrait aussi changer un peu le personnage.

Note : 9/10. En bref, toujours aussi bon, cette série est clairement dans sa meilleure saison.

Commenter cet article

Reaper 18/03/2014 00:38


Qui n'a pas envie de prendre Fiona dans ses bras après une scène comme ça ?