Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Sinbad. Saison 1. Episode 4. Old Man of the Sea.

1 Août 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2012-07-31-23h30m27s214.png

 

Sinbad // Saison 1. Episode 4. Old Man of the Sea.


Sinbad continue d'être une série décevante après un pilote plutôt réjouissant en son genre. Cependant, on peut dire que l'action est l'un des rares bons épisodes de la série. Cela permet de passer un bon moment quelques minutes par épisodes et de ne pas trop s'ennuyer non plus. En tout cas, entre deux doses de mythologie, il faut bien nous réveiller les neurones avec quelque chose de plus énergique. Qui donne de l'adrénaline, tout simplement. Ce nouvel épisode était bien différent de ceux que l'on a pu voir précédemment. Plus ancré dans quelque chose de mythologie et sombre, on entre dans une nouvelle air peut être ? Il va falloir faire évoluer les personnages. En tout cas, on a droit à quelques bonnes petites scènes horrifiques. Je retiens surtout les insectes sur la table à manger car franchement, j'ai eu ma dose pour l'année (attention, Koh Lanta revient à la rentrée en plus alors mes intestins doivent digérer rapidement).

Cette semaine, le Providence et son équipage sont coincés au milieu de l'océan alors qu'une chaleur torride s'abat sur eux. Ils n'ont plus beaucoup de ravitaillement et forcément, tout le monde dépéri. Cependant, Sinbad reste le personnage qui se plaint le moins dans cet épisode car le tout semble déconnecté complètement de sa personne. Alors que les trois premiers épisodes de la saison trouvaient leur intérêt dans ce que la série offrait autour de Sinbad, cette semaine c'est assez différent. On ne parle plus de son collier qui se sert et se ressert encore et toujours. Ce qui au fond, est aussi une assez bonne nouvelle. Nous allons aussi en profiter pour faire la rencontre d'une vieille homme de la mer comme l'indique le titre de l'épisode. Les choses qu'il nous apprend sont assez maigrichonnes pour le moment et ne permettent pas réellement d'espérer grand chose de la série.
vlcsnap-2012-07-31-23h22m38s126.pngSur le Providence, c'est Cook qui souffre le plus. Il va commencer à halluciner et à déblatérer des choses incohérentes. Il y a donc de quoi nous faire rire. Sinbad tente d'être sérieuse mais parfois un peu d'autodérision ne lui ferait pas de mal, bien au contraire. L'histoire du papillon reste assez bonne finalement. Elle m'a permis de me donner envie de voir l'épisode jusqu'au bout. Disons que son arrivée est assez dégueulasse (par la bouche). De plus, le coup des papillons missiles, moi je veux voir encore ce genre de choses. Bref, Sinbad livre un divertissement assez médiocre encore une fois. Je ne me suis pas autant ennuyé que dans les deux épisodes précédents et globalement j'ai préféré cette version un peu plus dark de la série, mais ce n'est pas non plus la grande joie. J'aimerais bien que Sinbad prenne exemple sur les productions américaines du genre (souvenez vous de Sydney Fox l'aventurière et croyez moi, j'attends toujours le remake).

Note : 5/10. En bref, toujours aussi médiocre.

Commenter cet article