Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Sinbad. Saison 1. Episode 8. Eight.

30 Août 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2012-08-30-19h28m19s180.png

 

Sinbad // Saison 1. Episode 8. Eight.


Je pense que Sinbad est en passe de devenir une horreur sans précédent. Pour tout vous dire, je commence sérieusement à fatiguer. Mais je vais aller au bout de la première saison si le temps n'est laissé de la finir, uniquement pour être sûr qu'il n'y a aucune possibilité d'évolution intéressante par la suite. Dans l'épisode précédent on laissait nos héros dans la ville d'origine de Sinbad. C'était un épisode avec de petites scènes d'action intéressantes et pas trop déplaisantes. Sauf que voilà, cette semaine ce n'était pas vraiment bon. Nala est parti, et Sinbad, Gunnar, Anwar et Rina se retrouvent à errer sur une plage. La série continue donc cette mascarade de nous ennuyer avec tout et rien. Anwar est triste en plus, car il n'est pas aussi courageux que les autres et il pense qu'il devrait rentrer à la maison. Anwar n'a jamais été un personnage que j'ai particulièrement trouvé passionnant durant cette saison. Le problème vient des scénaristes qui n'ont pas su donner au personnage toute l'importance qu'il méritait (tout simplement).

L'histoire de cette fameuse boite qui va nous permettre de lancer le mystère de l'épisode était tout aussi ennuyeuse au premier coup d'oeil. Il ne se passe pas grand chose. L'épisode fait donc pas mal de remplissage avant de lancer le dernier quart d'heure avec quelques bonnes scènes de combat. Mais c'est encore une fois trop minimaliste pour que l'épisode soit réellement captivant. Tout l'aspect mythologique de la série reste tellement peu gratté que l'on a l'impression de voir une série basique sans volonté d'aller plus loin. Et ce n'est pas les idées qui manquent pourtant. Pour en revenir à cette boite (aux trois questions piège), elle sert que de prétexte à la bataille finale. C'est dommage de voir Sinbad comme une série qui ne peut pas aller plus loin que le bout de son nez car je suis certain que cette série a tellement de choses à raconter. Notamment parce que Sinbad est un personnage riche en lui même. C'est un personnage avec une mythologie et des histoires cultes (notamment quand on a déjà vu la série canadienne).
vlcsnap-2012-08-30-20h02m37s38.pngMais le Sinbad anglais n'a rien d'épique dans sa manière de développer son histoire. J'avais envie que l'on pénètre un peu plus dans son esprit, que l'on cherche à comprendre tout de lui. Mais la saison reste bien trop en surface. Elle met tout de même 6 épisodes avant de réellement mettre en avant la relation entre les membres de l'équipage. C'est une bonne équipe (on le voit dans l'épisode 1.06 et 1.07). Cet épisode n'exploite pas totalement cette synergie entre les personnages (mais cela reste correct malgré tout). Finalement, encore un épisode décevant pour cette petite série anglaise. Je sais que nous sommes en plein été mais je pense que cela ne veut pas dire qu'il ne faille rien attendre de cette série. Bien au contraire, je voulais du divertissement, du fun et des vraies intrigues. Je pense que si une seconde saison est commandée, je ne serais malheureusement pas au rendez vous. Il n'y a rien de passionnant ici.

Note : 2/10. En bref, une exécution entre très laborieuse.

Commenter cet article