Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Sinbad. Saison 1. Episodes 5, 6 et 7. Five / Six / Seven.

26 Août 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2012-08-22-23h17m45s130.png

 

Sinbad // Saison 1. Episodes 5, 6 et 7. Five / Six / Seven.


J'avais pris pas mal de retour sur la première saison de Sinbad. J'ai donc décidé de me faire un petit marathon. C'était aussi peut être l'occasion de voir si la série était supportable de façon différente en marathon ou pas. Et finalement je dois avouer que j'ai pris plus de plaisir à les regarder à la suite, que séparément. Je verrais ce que je ferais du reste de la saison mais je pense que j'adopterais sûrement ce rythme d'épisodes groupés désormais. Car il y a au moins un épisode pour rattrapé l'autre. Tout début avec le 5ème. Sinbad et l'équipage prennent du bon temps quand le passé de Gunnar vient le hanter. L'idée de base était plutôt intéressante mais l'exploitation n'est pas spécialement ce qu'il y a de meilleur. J'ai largement préféré le reste de l'épisode et le fait que Sinbad est toujours pourchassé. Sauf que cette fois, il va enfin devoir combattre contre un homme de sable blanc. C'était assez drôle à voir et cela m'a en quelque sorte rappelé La Momie Imotep. Mais c'est assez fun et les scènes d'action était de retour.
vlcsnap-2012-08-23-00h44m09s255.pngCe qui permet de passer un bien meilleur moment que l'épisode précédent, véritable plaie. Taryn est tout de même pleine de ressource. Elle va nous le prouver avec ce montre qu'elle va spécialement créer pour Sinbad. Pour revenir au passé de Gunnar, je m'attendais à ce que le personnage nous en dise un peu plus sur son passé sauf que finalement, Sinbad choisie de survoler le tout. C'est vraiment dommage car je suis certain qu'il y avait un fort potentiel. La série a donc choisie l'action pour cet épisode. On ne peut pas dire que ce soit totalement réussi non plus. L'épisode met pas mal de temps à démarrer. Mais la série tente et cet épisode était un joli terrain de jeu. Il y a de bonnes choses qui pourrait prouver aussi que la série a des ambitions certaines et qu'elle est aussi intelligente mais il faudrait qu'elle s'en donne pleinement les moyens. Du coup, passons à la suite. L'épisode 6 était plutôt ennuyeux. En effet, dans cet épisode Sinbad se retrouve capturé par une sirène.

Jusque là, ce n'est pas trop mauvais et surtout cela peut donner pas mal de bonnes choses. Sauf que voilà. Ce n'est pas le cas. Je me suis assez bien ennuyé devant l'épisode. Notamment parce que Sinbad se retrouve à se faire enlever ses meilleurs souvenirs. Autant dire que ce n'est pas la joie. Mais c'est aussi surtout parce que l'épisode en lui même stagne par rapport au précédent. Alors certes, il y a toujours les assaillants de Sinbad qui sont à sa recherche et qui veulent sa mort. Mais j'ai cette mauvaise impression que l'on ne cherche pas à aller plus loin. L'épisode tente donc de poser ses personnages, afin de voir que chacun a quelque chose à se reprocher dans son passé. Ce qui est d'une logique implacable quand on voit la teneur de l'épisode précédent qui parlait du passé plus glorieux de Gunnar.
vlcsnap-2012-08-23-00h53m36s34.pngLe problème principal de l'épisode c'est qu'il n'exploite pas pleinement tout le potentiel des souvenirs de Sinbad. J'avais vraiment envie de retrouver une série comme on en faisait dans les années 90, mais avec une certaine intelligence de la mythologie. Les images se superposent donc sans véritable logique. La seule chose qui anime vraiment l'épisode c'est Lord Akbari. Ce personnage est pourtant sous exploité depuis le second épisode. Mais il reste là, comme une vraie aura négative sur le pauvre Sinbad. Pendant ce temps, nous allons apprendre que la grand mère de Sinbad pourrait bien ne pas être loin alors qu'il ne l'a semble t-il pas connue. Evidemment, je m'attendais peut être à quelque chose de plus dynamique car ce n'est pas parce que l'on fait un épisode plus calme, qu'il faut calmer tout le reste. Mais évidemment, le plan de Taryn et Akbari était passionnant car sans ça… je pense que j'aurais fait une petite sieste.

Ce qui manquait aussi à cet épisode c'est l'unité de l'équipe que l'on ressent dans l'épisode 5 et accessoirement dans l'épisode 7 puisqu'il est centré sur la relation de toute l'équipe. Cet épisode était sûrement le plus intéressant des trois parce que Sinbad est de retour à la maison. Il doit aller sauver sa grand mère des griffes d'Akbari qui lui tend un piège avec Taryn. L'épisode s'est donc avéré être gonflé en action, ce qui n'est pas plus mal. Cela permet donc de s'amuser un peu plus avec les personnages et leurs histoires. J'ai notamment bien aimé toute la scène finale. C'était assez bien fichu. L'épisode manque parfois d'un petit quelque chose mais tous les personnages s'attèles à la tache. Je n'attendais pas Sinbad de retour à Basra aussi rapidement. J'aurais cru qu'ils allaient attendre la fin de la saison. C'est donc une très bonne surprise que les scénaristes nous ont offert en guise d'amuse gueule de ce que pourrait bien être la fin de la saison.

Note : 4/10, 2/10 et 5.5/10. En bref, quelques bonnes idées, notamment dans le dernier épisode.

Commenter cet article