Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Sinbad. Saison 1. Pilot (UK).

8 Juillet 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2012-07-09-00h00m07s184.png

 

Sinbad // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Sky One, la chaîne britannique, lançait donc une nouvelle série adaptée des aventures de Sinbad. Ce n'est pas le première qui s'y intéresse de plus près. Il y en avait déjà eu une, une vraie série B, plus proche d'une Zena qu'autre chose. Sky One c'est la chaîne à qui l'on doit l'horrible adaptation de Treasure Island il y a quelques mois de ça maintenant. Sinbad est déjà plus réussie mais il faut bien avouer qu'elle aurait pu être bien meilleure. Elle se concentre surtout sur un enchainement de scènes d'action, plutôt efficaces dans leurs genres (malgré les fonds verts particulièrement exécrables). Le tout fonctionne plutôt bien en tant que divertissement familial d'action. Ce n'est pas trop déplaisant à suivre. Je ne me suis pas ennuyé durant ce premier épisode et c'est presque une excellente nouvelle. Sinbad a une mythologie que l'on connait plus ou moins si l'on a déjà vu des films adaptés de cette histoire (ou même la série canadienne). Je pense que cette mise en bouche donne envie de voir la suite (en tout cas, de mon point de vue).

Sinbad qui s’enfuit de chez lui et termine à la mer. Après une tempête magique, il finit sur un navire où un voyage rempli de découvertes l’attend.
vlcsnap-2012-07-08-23h38m05s20.pngIncarné par Elliot Knight, un petit nouveau, Sinbad reste plutôt convaincant. Le premier épisode enchaine peut être un peu trop rapidement les évènements (notamment la mort du frère de Sinbad des mains d'Akbari, son grand ennemi ou encore l'embarquement de Sinbad, l'arrivée dans son voyage magique). Naveen Andrews (Sayid dans Lost) incarne Lord Akbari, le grand ennemi de Sinbad. De Naveen on attend en principe pas grand chose et je pense que c'est le cas de le dire quand on voit sa prestation dans Sinbad. Le pauvre manque clairement de charisme pour incarner ce méchant. Même si dans Lost il pouvait être intéressant, ici il l'est beaucoup moins. Il faut clairement attendre la seconde partie de l'épisode pour que les évènements prennent une tournure passionnante et commence ainsi à développer l'histoire de Sinbad, seul, contre ses ennemis (évidemment) mais aussi pour la justice. Ce personnage mythique aurait pu être un peu plus travaillé, mais je pense qu'étant donné que l'on va avoir 12 épisodes pour se mettre dans le bain, on va avoir le temps.

Une autre bonne chose de Sinbad c'est évidemment ses décors. Même si l'on peut reprocher à la série de nous offrir quelques très mauvais fonds verts (et un plan large très laid sur le palais), globalement cela reste assez dépaysant et le côté ensoleillé de la série colle parfaitement avec nos envies estivales d'évasion, de découvrir de nouvelles contrées. Les scènes d'action sont globalement réussies. Je n'ai pas grand chose à redire sur ce fait. On nous livre ce que l'on attend. Peut être un peu trop ce que l'on attend justement. J'aurais préféré être surpris de la part de cette série. Malheureusement, on ne semble pas vraiment nous en laisser la chance. On peut malgré tout retenir que le cast reste plutôt correct et notamment Elliot Knight qui incarne avec simplicité ce héros qu'est Sinbad. Je trouve même très intéressant qu'il s'agisse d'un petit nouveau qui incarne ce héros, de ce fait il n'y a aucun a priori à avoir à son sujet.
vlcsnap-2012-07-08-23h33m22s2.pngLa série développe malgré tout une mythologie. Cela reste assez petit pour le moment, mais suffisant plaisant pour donner envie de voir la suite. J'avais vraiment peur au départ que Sky One foire cette adaptation et même si ce n'est pas du grand art, ce n'est pas non plus trop mauvais. Cela se suit tellement facilement (je peux noter cependant une petite longueur au milieu de l'épisode sur le bateau, où le rythme retombe comme un soufflé bien trop rapidement). Malgré tout, subsiste quelques défauts dans le scénario comme le pourquoi Lord Akbari est aussi craint ? J'aurais aimé comprendre comment l'on est arrivé à cela. Sans compter que certains personnages n'apparaissent pas suffisamment pour que l'on en comprenne leurs enjeux dans cette nouvelle mouture de Sinbad. Globalement ce n'est pas exécrable mais cela aurait pu être évidemment plus travaillé et captivant. Reste à voir comment tout ça va évoluer.

Note : 5.5/10. En bref, une adaptation plaisante si l'on met les défauts de fabrication un tant soit peu de côté. Cela reste intéressant et estival.

Commenter cet article