Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Sirens. Saison 1. Episode 2. Firing Blanks.

9 Juillet 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2011-07-09-23h25m47s209.png

 

Sirens // Saison 1. Episode 2. Firing Blanks.


Après un pilot assez moyen mais plutôt convainquant sur sa fin, je me laisse donc tenté par la suite de la série. C'est agréable, et très anglais dans le forme et encore une fois, je trouve que la série n'est pas mauvaise, mais qu'il manque un truc. Tout d'abord, ce second épisode est bien meilleur que le pilot, c'est un fait, notamment grâce à Stuart qui n'arrive pas à bander car il ne parle plus à son père (allez savoir pourquoi ça le bloque). Bref, il arrive enfin à trouver le courage d'avoir un rendez vous avec Angie, une étudiante, et au moment fatidique : bah, voilà, c'est tout mou. Pendant ce temps, et ce que Stuart ne sait pas c'est qu'elle se fait en douce un autre étudiant. C'est le grand bazar sexuel cet épisode et j'aime bien car c'est fun.

Stuart est le personnage simplet de la série. Il ne sait pas comment s'y prendre (enfin, une fois le truc débloqué, bah, il va savoir y faire, et pas qu'un peu, elle va être tellement épuisée). Bref, j'aime bien le personnage. Il est vrai, sincère et c'est pas sa colocataire (et flic de surchoix) qui va dire le contraire. Puisque cette dernière, Maxine, est marrante elle aussi. Elle tente de rencontrer des hommes par internet et va tomber sur la crème de ce qu'elle veut pas. D'ailleurs, je pense qu'il y a une petite notion a apprendre ici : ce qui est beau n'est pas forcément fait pour nous. Comme cette sage citation qui dit que les fantasmes doivent rester des fantasmes et que l'on ne doit pas aller plus loin que la limite. C'est barbant ce que je dis non ?
vlcsnap-2011-07-09-23h32m04s141.pngBref, Sirens est une série fun et c'est ce qu'elle tente de démontrer avec le personnage de Stuart qui tente de battre un collègue pompier sur des cas. Je trouve ça tiré par les cheveux mais le côté guerre des métiers, c'est pas si mauvais que ça. Surtout que la série s'en sort plutôt bien. Rachid est celui qui se moque un peu et qui aime bien faire des boutades. Le personnage mange des sucreries a longueur de journée mais se moque un peu de ses amis. Notamment quand il tente de comprendre la sexualité d'Ashley. Ashley étant le meilleur ami de Stuart. Bref, ce dernier est un peu le pilier de la série, un personnage qui tient les autres en laisse. Au final, Sirens est une série qui ne mange pas de pain, c'est l'été donc j'en demande pas des tonnes non plus.

Note : 6/10. En bref, un second épisode plus fun grâce à Stuart, sacré personnage.

Commenter cet article