Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Skins. Saison 5. Episode 5. Nick.

27 Février 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2011-02-27-21h58m52s177.png

 

Skins // Saison 5. Episode 5. Nick.

 

Ce n'est pas mon personnage préféré dans cette nouvelle génération, mes choix s'étant plutôt portés sur les membres féminins de la génération et de Matty, le frère de Nick. Nick est la star du lycée, mais suite au retour de son frère, il se sent en danger et de vieilles blessures intérieures reviennent le hanté. L'idée était bien exploitée, on voit le gamin qui est au sommet s'enfoncer de plus en plus dans ce qui est le revers de la gloire. C'est bien traité, finement même et bien sûr, une scène de sexe sur une musique qui n'a rien à voir, c'était d'un goût exquis.
Justement, Nick n'est pas le meilleur personnage de la saison mais il prouve qu'il a de la force au fond de lui. En tout cas c'est ce que j'ai ressenti. On voit qu'il a quelque chose qui le hante. J'ai cru qu'on allait ne rejouer un épisode déjà vu cette saison. Sa petite amie Mini. On voit combien le monde du sport à l'école est un monde impitoyable avec des phrases qui tapent dans le coeur et la tête de ces ados ou "Skins" qui sont en manque de repère. La crise identitaire du personnage est monte d'un cran dans la seconde partie de l'épisode après une première partie où le personnage naviguait en eaux troubles et ne savait pas où aller.

vlcsnap-2011-02-27-21h34m54s133.pngSi justement le personnage de Nick est réussi c'est qu'on a une alliance parfaite entre les mondes de la série. On voit que le personnage semble être invincible au début puis on ouvre un peu le tout et l'on découvre que rien ne va. La scène où il couche avec cette cougar et mère de famille était bonne. On sent le malaise ambiant. Sur un fond sonore encore une fois bien choisi, c'est fou mais cette série joue vraiment sur un univers musical multiple sans s'écorcher une seule fois un vaisseau. C'est fort. Mais sa relation avec son frère Matty, est également une des sources de ce mal être. Le personnage est intéressant et j'ai hâte d'en voir son développement.
Au final, voilà que Nick débarque. Je ne sais pas tellement ce que veut prouver l'épisode mais pour moi il montre les faiblesses d'un champion et d'un personnage au sommet. La série s'est toujours efforcée de montrer les faiblesses des plus forts et les qualités des plus faibles. On sent qu'on veut mettre au centre un équilibre des gens et ne pas en favoriser certains. Même si l'un couche plus que l'autre, l'autre est peut être plus futé que lui. C'est comme ça et pas autrement. Encore un solide également qui navigue dans les eaux d'une génération qui pour le moment me conquis.

Note : 8/10. En bref, sans être une histoire resucée d'un épisode précédent, elle est originale et bien menée.

Commenter cet article