Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Skins. Saison 6. Episode 1. Everyone.

17 Janvier 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2012-01-17-21h58m21s245.png

 

Skins // Saison 6. Episode 1. Everyone / Marakech.


Vous les attendiez ? Moi aussi. Et c'est un bon épisode ? Oui. Après la saison bleuet de l'an dernier, Skins revient pour une salve de 8 nouveaux épisodes qui semblent se placer sous le même signe. Pour nous sortir de Bristol, les scénaristes de Skins ont eu la bonne idée d'envoyer tout nos petits jeunes au Maroc pour se détendre et s'amuser un peu, faire de nouvelles rencontres. En gros, le but est de vivre un été de folie, loin des parents pour faire toute sortes de choses pas forcément permises (sexe, drogue, alcool, …). Car tous ces éléments sont intégrés à l'épisode. La drogue de façon plus radicale puisque ce sera du trafic de drogue carrément qui va mal tourné puisque Grace va se retrouver à l'hôpital, dans le coma. Cela dit, cette histoire n'arrive que dans le dernier quart de l'épisode afin de bien laisser le temps aux personnages de s'épanouir au mieux mais également de les retrouver en forme et de développer en quelque sorte les quelques storyline qui vont rythmer notre année. Bien évidemment, celle qui rode autour de Grace est la plus importante. D'un côté, il faudrait qu'elle ne se réveille pas, car Skins a toujours su très bien jouer la carte du dramatique. Et toute la scène finale sur "All Because of You" de Françoise Hardy était quand même grandiose.

C'est également le moment de retrouver Matty, dans une bien mauvaise situation. Petit à petit son histoire va prendre une bien mauvaise tournure, surtout qu'il ne peut que se vouloir du dénouement final avec la potentielle fin de Grace. Ce personnage était adorable, et d'un côté elle va vraiment me manquer mais d'un autre, c'est la vie. La série ose finalement se séparer d'un personnage le temps de quelques épisodes (on ne sait pas trop si ce sera permanent pour cette dernière saison avec la troisième génération). Tout le monde est là, et donc Matty était un des personnages que j'avais hâte de retrouver et pourtant, ce n'est pas le plus intéressant. Bien au contraire, il faut aller voir le reste du cast et notamment Liv. Cette petite en a dans le coffre. En tout cas, elle sait tout donner. Même si ce n'est pas le personnage le plus important de cet épisode, je l'ai beaucoup aimée car elle est toujours simple avec une grande gueule. Bien évidemment, celle qui a comme l'an dernier toutes les éloges c'est Franky. Elle est toujours aussi bonne comme actrice la petite Dakota Blue Richards. Elle me bluffe en tout cas.
vlcsnap-2012-01-17-21h59m02s149.pngLa scène d'émotion à la fois ou encore quelques dialogues qu'elle a avec les divers personnages sont sensiblement bon. Je reste également un très grand adepte de Mini. Cette jeune femme est réellement ce que j'attends d'une série comme Skins. Ses aventures avec les hommes sont toujours aussi complexes mais sous le soleil du Maroc elle est si ravissante. Le changement de style de Rich m'a choqué bien évidemment. Je m'attendais pas du tout à ça. Mais vraiment pas. Bien évidemment, la petite scène où il parle à la mère de Grace à la fin de l'épisode m'a beaucoup touché. C'est bouleversant cette fin il faut bien avouer. Alo va enfin avoir ce qu'il veut mais ce sera du secret (j'ai trouvé ça assez cocasse comme scène). Et enfin, Nick reste un personnage assez en retrait par rapport à ce que j'aurais pu penser. Ainsi, il me faut revenir sur la bande originale de l'épisode. Car une fois de plus c'est très bien maîtrisé. Les musiques sont super cools. Bref, au final pas grand chose à redire sur ce retour mis à part le fait que j'en attendais encore plus bien évidemment (je suis très gourmand quand il s'agit de Skins).

Note : 7/10. En bref, solide retour pour la troisième génération de Skins, au Maroc pour un épisode haut en couleurs et en fiesta.

Commenter cet article