Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Skins. Saison 7. Episode 3. Pure (Part 1).

16 Juillet 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2013-07-16-18h08m18s116.png

 

Skins // Saison 7. Episode 3. Pure (Part 1).


Cassie fait partie des personnages que j'aimais beaucoup dans la première saison de Skins. Et je dois avouer que j'avais peur. En effet, le personnage était assez psychédélique, et j'avais peur que la série ne lui rende pas le dernier hommage qu'elle mérite. Au fond, je suis déçu car cette première partie de "Pure", son grand épisode, n'est pas vraiment à la hauteur. Ou bien ce n'était pas du tout l'idée que je pouvais me faire du personnage. J'avais envie de quelque chose de différent, de plus singulier. Si du point de vue de la réalisation, la série conserve son cran, son audace et sa beauté, je ne peux pas en dire autant du point de vue du scénario. Cassie est donc maintenant devenue serveuse dans un café dans un quartier de Londres. Elle vit dans une colocation dans une maison qu'elle partage avec tout un tas de gens différents. C'est original et surtout assez sympathique, mais si la première partie de l'épisode est plutôt bonne, on ne peut malheureusement pas en dire autant de la seconde partie qui nous fait plonger dans quelque chose de particulièrement lancinant.

Je n'ai tout simplement pas du tout aimé cette histoire de photographe qui va publier des photos de Cassie qu'il va pendre un peu de partout, même quand elle se déshabille. Il y avait de quoi faire dans Skins, mais pas de cette façon là. Je regrette le fait que la série n'ait pas eu l'audace de réellement briser le personnage de façon plus singulière. Si cette intrigue aurait très bien pu être intégrée à la série originale, c'est n'est clairement pas ce que Skins a fait de plus inspiré. Je trouve assez dommage que l'on n'ait pas eu droit à un retour de Sid. On se souvient de comment l'histoire de son personnage s'était terminée il y a cinq ans de ça et du coup, quand on voit où le personnage en est maintenant, finalement on se demande ce qu'il s'est passé. La série tente de nous raconter en partie la vie du personnage, mais tout est trop court à mon sens. On n'apprend donc pas grand chose si ce n'est qu'elle va prendre son pied avec un gros kiki.
"Let me tell you his cock is bigger than his brain. Much bigger"
vlcsnap-2013-07-16-19h29m58s222.pngSkins est une série qui m'a accompagné dans mon adolescence et finalement j'ai grandi de la même façon que ces personnages, et je dois avouer que cela manque presque de cohérence. Si la partie sur Effy était en partie bâclée, elle avait au moins le mérite d'être réussie par certains aspects et grâce à certains personnages (notamment Naomi et son cancer). Là Cassie manque quelque chose. Son stalker n'apporte pas grand chose de nouveau dans la marmite alors que Skins avait peut être besoin de parler de Cassie de façon différente. Elle n'est plus avec Sid, et du coup j'aurais certainement imaginé le personnage beaucoup plus cabossé, torturé. C'était facile à faire, et cela aurait fait un vrai contraste avec ce que vit Effy. Bien évidemment que Cassie a une vie merdique à côté de celle d'Effy, mais voilà ce n'est pas suffisamment abouti. Pourtant, l'enrobage est toujours beau, et la bande son envoûtante. Du coup d'un côté je me sens mal de ne pas avoir adhéré au truc...

Note : 4.5/10. En bref, j'attendais quelque chose de différent de la part de Cassie, une part de rêve plus importante peut être ou bien quelque chose de plus sombre symbolisant a vraie non réussite…

Commenter cet article

Samy 17/07/2013 19:39


C'est toujours pas ça.


Et puis niveau originalité si on remonte à la première génération - dont Cassie - est issue, on avait déjà eu une histoire d'admiratrice secrete avec Maxxi épié par Sketch.


 


Je me fais pas d'illusion pour la suite en ce qui concerne l'inspiration ou le dynamisme des épisodes. Par contre si ils pouvait dans 5 ou 7 ans nous refaire des fictions avec ces personnages
existant et attachant mais avec la qualité d'écriture proche de "This Is England" '86 & '88, ce serait déjà plus acceptable.

Reaper 17/07/2013 00:30


Le gros souci, au delà du côté lassinant et plombant de l'épisode, est qu'on ne reconnait pas vraiment Cassie, bien sûr elle était perchée mais elle n'a jamais été molle ou n'avait peur de rien.
Ca créé forcément un décalage avec nos attentes, sans parler qu'on aurait préféré la retrouver ne serait-ce qu'en une scène, avec Sid.