Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Skins US. Saison 1. Episode 9.

20 Mars 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-03-20-21h13m01s106.png

 

Skins US // Saison 1. Episode 9. Tina.


En guise d'avant dernier épisode de la saison, on se concentre sur Tina, la prof un peu excentrique qui couche avec Chris. Elle a bientôt 23 ans et elle n'a peur que d'une chose : vieillir. Elle a également peur que d'autres découvre qu'elle couche avec un de ses élèves et commence à se questionner sur elle et son comportement. L'épisode en lui même était plutôt pas mal. Je dois avouer que les scénaristes ont fait un joli travail et c'est pas détestable. Tina est un bon personnage qui n'avait pas été développé comme ceci dans la série originale et cette approche visuelle du monde de ce personnage est réalisé avec intérêt.


En effet, Tina est présentée un peu comme une prof qui est là par défaut, elle n'a pas tellement voulu être là alors qu'en fait elle tient à sont travail et aime être avec ses élèves, ami avec eux. Puis son comportement évolue tout au long de l'épisode. On sent le personnage torturé. Je trouve franchement que le résultat est pas mauvais du tout. Je dirais même qu'il est intéressant. J'aurais jamais cru dire ça aux débuts de la série mais les scénaristes savent y faire avec les épisodes.


Au final, Tina se révèle être un personnage beaucoup plus intéressant qu'il ne paraissait dans la série anglaise et version originale. Elle est à la fois drôle et sentimentale, on voit qu'elle aime Chris mais qu'elle doit faire une croix sur elle. On voit qu'elle veut son voisin et qu'elle s'imaginerait bien avec lui plus tard mais malheureusement elle est trop gamine pour lui. L'ensemble est donc cohérent et ne manque pas de permettre au téléspectateur de garder en intérêt autour de la série. Je dois dire que même si ce remake ne vaut pas du tout la série original, il a le mérite de devenir plus intéressant que prévu.

Note : 6/10. En bref, un épisode plutôt bien écrit qui prouve que l'utilisation de Tina était une excellente idée.

Commenter cet article