Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Sleepy Hollow. Saison 1. Episode 2. Blood Moon.

24 Septembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Sleepy Hollow

vlcsnap-2013-09-24-16h02m32s125.png

 

Sleepy Hollow // Saison 1. Episode 2. Blood Moon.


Qu'on se le dise, Sleepy Hollow est une série vraiment bordélique mais finalement ce n'est pas du mauvais bordel. Pourquoi ? Tout simplement car je trouve que justement c'est une série toujours aussi divertissante et amusante. Il y a des dialogues efficaces et notre héros a toujours le bon mot pour faire rire le téléspectateur. Ses échanges avec notre très chère Abbie Mills sont d'une douceur incandescente. Enfin, n'allons pas trop loin non plus. Oui, Ichabod (j'espère ne jamais écorcher son nom à celui-là) est un personnage assez fun qui se balade dans Sleepy Hollow afin d'arrêter les méchants et nous amuser par la même occasion. Mais on se moque du fait que cette série est compliquée car l'on en a pour son visionnage. Empruntant des choses et d'autre au cinéma d'horreur, Sleepy Hollow parvient à se créer un petit univers mystérieux que l'on a envie de suivre toutes les semaines. Il va cependant falloir faire attention à ce que le tout ne se transforme pas en gros pétard mouillé, bien évidemment. A l'instar du premier épisode, cet épisode tente d'en dire encore trop en seulement 40 minutes et le moins que l'on puisse dire c'est qu'au bout des 40 minutes on a le ventre bien plein.

Cet épisode change un peu la structure de la série et nous permet aussi de voir que les scénaristes ont une idée précise de ce qu'ils veulent faire avec Sleepy Hollow. C'est une très bonne chose d'autant plus que le Cavalier sans Tête ne pouvait pas prendre toute l'intrigue de la saison. Il fallait bel et bien qu'il y ait d'autres histoires à suivre comme celle de John Cho. Alors, ce que j'ai trouvé d'assez drôle (à mis à part de voir John Cho la tête retrouvée en arrière) c'est de voir à quel point Andy Dunn (son personnage) aurait presque pu devenir un personnage récurrent intéressant. Chaque personnage que Sleepy Hollow nous introduit est potentiellement bon sur la durée c'est fou. Et puis nous avons la méchante sorcière Serilda qui va renaître de ses cendres grâce à Andy Dunn (lui même déjà ressuscité à la fin de cet épisode par ce vieux machin à cornes). Cela fait déjà beaucoup de choses vous ne trouvez pas ? Mais la série ne s'arrête bien évidemment pas là. Les mystères s'enchainent et notamment à la fin de l'épisode quand Clancy Brown (son retour était raté à mes yeux et surtout too-much) annonce à Abbie qu'elle doit prendre confiance en elle et surtout quand il lui donne le numéro 49.
vlcsnap-2013-09-24-16h21m05s253.pngCe numéro est en fait le numéro de la chambre de sa soeur à l'asile psychiatrique du comté. Je ne sais pas comment cela va se goupiller encore une fois par la suite mais je suppose que cela ne sent pas très bon pour Sleepy Hollow et pour Abbie qui promet de très belles choses. J'ai envie de croire en cette série car elle a tout un tas d'ingrédients que j'aime beaucoup. Que cela soit les éléments qu'elle vole au cinéma d'horreur (notamment quand il s'agit de faire peur à des enfants) ou encore à tout ce qu'il y a de bien dans l'univers fantastique. Sans parler des flashbacks qui viennent ajouter encore des intrigues supplémentaires. Il y a tellement à se mettre sous la dent que l'on ne sait pas pour où commencer pour réfléchir. Alors la série entretient plutôt bien son suspense car elle envoie le téléspectateur dans tous les sens sans qu'il ne sache réellement où il va. Mais c'est bien car l'on n'est pas face à quelque chose de trop prévisible comme beaucoup de séries aujourd'hui. Mais au fond c'est toujours bourratif et à l'issue de cet épisode, on se rend compte que c'est aussi un problème. Il va falloir délier tout ça rapidement afin de ne pas trop perdre le téléspectateur, sans compter du côté un peu sot de la série.

Note : 5.5/10. En bref, après un pilote assez amusant et convaincant, ce second épisode reprend les mêmes choses mais pour envoyer la série dans une direction précise. Bien que l'on sente que Sleepy Hollow a quelque chose à nous dire et qu'elle le fait d'une bonne façon, c'est encore trop bourratif comme série et parfois un peu crétin mais l'humour d'Ichabod face à Abbie reste amusant et efficace.

Commenter cet article

Fatou 25/09/2013 17:14


je te comprends, revenir après Fringe!!!

delromainzika 25/09/2013 16:25


Ouiii je le savais :) Même si j'ai peur un peu quand même

Fatou 25/09/2013 14:20


Bonjour Romain


Savais-tu que John Noble (notre cher Walter) ) devrait faire une apparition.  ;-))