Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Sleepy Hollow. Saison 1. Episode 6. The Sin Eater.

5 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Sleepy Hollow

vlcsnap-2013-11-05-15h38m12s115.png

 

Sleepy Hollow // Saison 1. Episode 6. The Sin Eater.


Le moment que j’attendais le plus dans Sleepy Hollow est enfin arrivée : l’arrivée de John Noble dans la série. Il incarne le rôle de Henry Parrish, un « Sin Eater ». Ce personnage est tout ce qu’il manquait à Sleepy Hollow et il apporte une nouvelle dimension à la série qui n’est pas négligeable. J’aurais bien aimé que la série aille peut être encore plus loin, notamment car l’introduction est particulièrement réussie, de même que son grand moment. De plus, le potentiel de ce personnage est immense, dans le sens où il parvient à construire quelque chose d’assez fascinant autour de lui. On a envie d’en voir encore plus. Fort heureusement que la série va garder l’acteur dans ses rangs aussi bien jusqu’à la fin de la saison que la saison prochaine. Cependant, ce que je trouve d’assez dommage dans Sleepy Hollow c’est le fait que la série introduit tellement de bonnes choses autour de Ichabod et Abbie que l’on finit presque par oublier que ces deux là sont les vrais héros de la série. Du coup, ils ne passent pas forcément suffisamment de temps ensemble. La scène d’ouverture de l’épisode était excellente dans le sens où l’on sort du côté sombre de Sleepy Hollow pour quelque chose de plus frais et léger.

L’idée que l’on parle de baseball est anodine et pourtant, cela fonctionne très bien car Ichabod est un personnage passionnant et que la confrontation avec le monde d’aujourd’hui (grâce à Abbie) est toujours aussi jouissive. Pour en revenir à Parrish, ce dernier est très important dans la série et va nous offrir deux très belles scènes. C’est assez frustrant de se dire que finalement l’épisode pourrait aller encore plus loin mais qu’il n’en reste qu’à ces deux scènes. La série se repose tellement sur le talent de John Noble que cela fonctionne à merveille, au travers de la mise en scène, des dialogues, de la direction de l’acteur, etc. Cet épisode permet également d’introduire un autre personnage : Mr Rutledge (incarné par James Frain - The Cape, Grimm -). Ce dernier aime bien les personnages de séries fantastiques et je dois avouer que j’aime bien le voir dans ce registre là également. Il n’a jamais servi à rien dans Grimm, j’espère qu’il servira à quelque chose dans Sleepy Hollow. Pour le moment, cela fonctionne très bien là aussi. Cela permet de parler du passé d’Ichabod par la même occasion, une autre brillante idée des scénaristes.
vlcsnap-2013-11-05-15h37m33s235.pngCe nouvel épisode de Sleepy Hollow est à mon avis l’un des plus réussis de l’histoire de la série. Il fait un boulot particulièrement intéressant autour des personnages et se permet également de développer la dynamique autour d’Ichabod et Abbie, comme elle le fait si bien dans tous les épisodes. Cet épisode était donc plutôt bon et j’ai envie d’en voir encore plus. On nous tease tout un tas de très bonnes choses mais la série semble parfois un peu trop frileuse. Le fait qu’il n’y ait que 13 épisodes pour cette première saison est une chose encourageante qui permet également de voir la série sur le long termes. La saison sera bouclée et l’on n’aura pas des épisodes ennuyeux et inintéressants pour boucher les trous lors d’une hypothétique seconde partie de saison. Cet épisode permet également de donner un peu plus de choses sur le passé d’Ichabod au travers de flashbacks de plus en plus réussis (alors que c’était presque l’un des points faibles du pilote de la série) et puis le Headless Horseman est enfin de retour sur le devant de la scène au travers de l’intrigue de la semaine.

Note : 8/10. En bref, certainement l’épisode le plus réussi de Sleepy Hollow.

Commenter cet article