Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : SLiDE. Saison 1. Episodes 8, 9 et 10. SEASON FINALE

17 Juin 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-06-17-18h31m16s204.png

 

SLiDE // Saison 1. Episodes 8, 9 et 10. Eight / Nine / Ten.
SEASON FINALE


Afin d'en finir avec cette série pour adolescents australienne, je me suis enfilé les trois derniers épisodes de la première saison d'une traite. Une fois de plus, les épisodes sont inégaux, ce qui est assez dommage mais bon, je ne pense pas que Slide était une série prédestinée à devenir un grand phénomène. Je n'en avais même pas entendu parler au moment de sa diffusion. Ces trois derniers épisodes offrent une fin de saison globalement correct, mais décevante sur certains aspects car encore une fois on ne va pas suffisamment loin avec les personnages. On reste trop en surface, afin de ne pas développer leur personnalité. Ce qui est dommage. Après avoir développé Luke il y a quelques épisodes, maintenant c'est au tour d'Ed d'avoir droit à un joli développement. Dans l'épisode 8, il tente de gagner une voiture. Slide tente le terrible épisode classique des séries pour adolescents : la soirée dans un centre commercial. Sauf que malgré les bonnes idées et la bonne ambiance, on n'égalera sûrement jamais l'épisode du genre que Newport Beach avait pu livrer il y a plusieurs années de ça maintenant.
vlcsnap-2012-06-17-17h26m22s178.pngGlobalement, l'épisode n'est pas déplaisant, car on s'amuse et l'on tente de nous faire rire avec tout et n'importe quoi. La bonne ambiance est là, notamment avec les balles et le côté caméra embarquée de la réalisation de la série. Mais Ed va perdre cette voiture pour une jeune fille de 11 ans. Il fallait quand même le faire quand même, vous ne trouvez pas ? J'ai cependant adoré le petit "Fucking you was the worst mistake I ever made !" que Ed sort à Phillipa. C'était un vrai cri du coeur et j'ai pris un vrai fou rire face à cette scène. Dans cet épisode, Phillipa va également réussir à se venger avec une petite vidéo maison. Globalement, l'épisode réussi à faire ce qu'il doit faire même si c'est médiocre. Je salue cependant la bande originale de la série qui est encore une fois au poil. J'aurais cependant aimé que l'on aille un peu plus loin avec Luke qui est depuis quelques temps mis de côté, ou encore avec Scarlett qui était quand même la star de l'épisode 7 avec son supposé départ.

S'en suit l'épisode des examens de fin d'année. L'épisode 9 est loin d'être mon épisode préféré de la série. Même si Luke trouve le moyen de nous offrir son vrai visage de salaud encore une fois (oui, car Luke devient de moins en moins gentil je trouve). Ed était cependant au sommet de son art dans cet épisode alors qu'il est complètement drogué. Le passage à l'hôpital était ennuyeux, et pas spécialement utile (ou uniquement là pour justifier le dernier quart de l'épisode). Globalement, on manque d'unité et le scénario part dans tous les sens. Du coup, les examens et les révisions passent totalement inaperçus alors que cela aurait pu être intéressant (enfin) de voir ces ados travailler leurs cours. Depuis le début de la saison, on ne fait presque aucune référence à leur vie de lycéens ce qui est dommage. Slide c'est certes une série autour d'adolescents mais ils ne font pas que des soirées, et n'ont pas que des soucis avec les autorités, ce sont aussi des étudiants.
vlcsnap-2012-06-17-18h09m16s61.pngDu coup, l'épisode 10 nous offre une conclusion assez décevante, en demi teinte. Si j'ai aimé le petit duo formé entre Ed et Tammy, notamment lors de la révélation des sentiments qu'il a envers elle, globalement cela manque de consistance. L'intrigue "policière" de l'épisode manque de fond, et du coup, le méchant de l'histoire n'est pas spécialement méchant. Il parait plutôt gentil qu'autre chose. Il ne va violenter personne. Slide a donc un autre défaut : celui d'être bien trop gentille avec les personnages et les intrigues. Le sexe est également très peu présent dans Slide, comme si c'était une mauvaise chose. Alors qu'au fond, on sait pertinemment que c'est quelque chose de normal chez les adolescents. Le fait que Tammy veuille perdre sa virginité n'avait aucune surprise, et encore moins le fait qu'elle va coucher avec Ed à la fin de l'épisode.

Le côté prévisible de Slide rate donc aussi le personnage de Scarlett et encore plus de la punk Eva (ses relations familiales sont effleurées dans l'épisode 9). Les deux n'ont rien à raconter de spécialement bon, et du coup, les scénaristes les laissent évoluer avec les autres sans vraiment qu'ils soient pertinent. Enfin, la musique est plutôt bonne dans ce dernier épisode de la première saison. Sûrement une des rares choses qui m'aura plu. La fête finale était bien trop classique, notamment pour un season finale avec des intrigues qui ont enfin une conclusion et une ouverture vers une potentielle suite. Alors le moins que l'on puisse dire c'est que Slide a ratée sa première saison, globalement ce n'est pas super ni même transcendant. Dommage car il y avait bien plus de potentiel qu'elle ne veut bien le laisse entrevoir. Une déception de plus dans le monde des séries pour adolescents, la relève de Skins n'est pas encore arrivée, malheureusement.

Note : 6/10, 4/10 et 4.5/10. En bref, trois épisodes inégaux et pas spécialement transcendants.

Commenter cet article