Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Small Time Gangster. Saison 1. Pilot (Australie)

3 Décembre 2013 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-04-27-22h23m47s103.png

 

Small Time Gangster // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Après avoir découvert d'excellentes séries australiennes comme Rake ou Laid, je poursuis donc mon bout de chemin avec ce pays et ses nouveautés de l'année. Sauf que voilà, je découvre ici ma première déception. L'idée de cette série est louable mais pas bien fichue. Ce n'est pourtant pas les bonnes idées qui manquent mais c'est cliché et déjà vu. Les histoires de gangster font déjà fureur au cinéma (notamment avec le dernier film de Luc Besson, Malavita) alors à la télévision cela peut donner quelques très bonnes choses comme des trucs pas tip-top (je me souviens d'une série estivale de ABC avec Virginia Madsen : Scoundrels). C'est ce genre de choses qui ne donnent pas vraiment de pertinence aux séries de gangsters. Mais disons que ce n'est pas forcément simple d'en faire. The Ritches avait déjà réussi à faire quelque chose il y a quelqus années sans pour autant avoir réellement le temps de développer son histoire et ses personnages puisque deux saisons plus tard, on lui a coupé la tête faute d'audiences. Donc, Small Time Gangster, nouvelle série de Movie Extra, une petite chaîne qui produit ici sa seconde, ne parvient pas à captiver mon attention.

Tony Piccolo est un australien moyen. La quarantaine. Affable. Travailleur et père de famille. Il garde son travail secret auprès de sa femme et ses enfant, pour une seule et bonne raison : il est un gangster. 

L'histoire de ce corps, et le reste de l'histoire ne prend pas. C'est souvent à côté de la plaque et la réalisation assez mauvaise pour le coup ne permet pas de rentrer facilement dans la série. Le personnage de Tony n'est pas du tout attachant et c'est bien là le problème. Il manque un supplément d'âme qui fait mouche. Ce côté familial mal senti et mal écrit ne permet pas non plus de rentrer dans la série. L'histoires des enfants et même si la scène du début avec la femme était marrant, elle ne reste pas non plus l'un des points les plus importants de cette série, bien au contraire. Small Time Gangster avait une vraie carte à jouer sur cette histoire de banlieue tranquille. C'est souvent la base des séries avec ce genre de personnages. C'est encore un cliché mais un cliché qui fonctionne généralement bien. Dans le rôle du héros, Tony, on retrouve Steve Le Marquand (vu dans le rôle de Col dans Rake et accessoirement dans Underbelly).

 

Ce dernier n'est pas mauvais acteur mais son personnage est beaucoup trop faiblard. Ce n'est donc pas de sa faute qu'il n'a pas grand chose d'intéressant à jouer. Au final je crois que je déplore un peu tout. On patauge dans un bassin pas très rempli. Ca manque de quelque chose de solide à quoi s'accrocher. Les personnages peut être ? Sûrement. En tout cas je ne suis pas du tout emballé bien que le postulat de départ semblait vraiment prometteur. Small Time Gangster souffre de ce dont souffrent beaucoup de séries finalement. Il y avait tellement de choses à faire avec ces personnages. Pourtant l'ambiance est plutôt correcte. Ce n'est pas parfait mais disons que cela colle assez bien avec l'univers. En somme, je n'ai pas grand chose à dire sur une série qui ma foi, n'avait pas l'air mauvaise et qui au final s'avère être assez ennuyeuse. C'est en tout cas comme ça que je l'ai ressenti.

Note : 2.5/10. En bref, ce n'est pas une bonne série de gangster, ça c'est sûr...

Commenter cet article