Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Smallville et Castle

16 Février 2010 , Rédigé par Ca Deborde De Potins ! Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-13422967.png
Smallville // Saison 9. Episode 12. Warrior.

Ah ! Du grand Smallville après l'excellent épisode Absolute Justice ou plutôt téléfilm. En effet, cette magie née dans ce nouvel épisode, mettant en scène Warrior Angel, héros de comic book est absolument fabuleux. Loin des carcans habituels de la série, ce nouvel épisode marquant aussi le retour de Zattana, la fameuse forraine de la saison 8. Bon, certes, cette histoire et enfantine, surtout quand on sait que c'est un enfant qui en ait à l'origine mais c'est tellement jouissif de voir un tel épisode, plein de bonne humeur avec un acteur qui sait jouer l'enfant immature qui vient de comprendre qu'il devient grand. Une sorte de Peter Pan version Smallville, ca ne pouvais pas faire de mal. Vous aussi vous aimerez, je vous le promet. Alors que Clark est toujours avec Loïs, Zattana en profite pour embrasser Clark sous l'oeil jalouse et aguérit de notre chère Loïs Lane. C'est dingue mais ce personnage, au départ antipathique devient de plus en plus charmant.
Malgré une fin en queue de poisson, car il faut bien le dire, cette histoire complètement abracadabrantesque avec Chloé nous laisse sur une fin un peu bizarre mais c'est vraiment intéressant. On regretta peut-être que Clark n'est pas revêtu son costume de "Blur" pour ce jeune garçon, fan du "Blur" dont il dit : "Avant je ne croyais pas aux superhéros mais depuis le Flou, j'y crois". C'est tellement touchant. Smallville is back et je le sens bien pour longtemps, espérons que cette poudre aux yeux et je ne le dis pas du tout dans le mauvais sens au contraire, ne disparaisse pas au fur et à mesure de la saison.

Note : 9/10. En bref, un excellent épisode qui mérite le coup d'oeil dans certainement, la meilleure saison de la série.

Castle 2009 // Saison 2. Episode 15. Suicide Squeeze.

Débute une histoire trop classique pour un épisode malgré tout attachant. En effet, alliant le subtile au désagréable, la série ossile entre le bon et le moins bon dans ce nouvel épisode. Tout d'abord, l'intrigue de l'épisode. Mort d'une star du baseball, sur le terrain, battu à mort. Une histoire vue et revue aux US, le monde du sport trop peu pour moi également, qui ne suis vraiment pas du tout fan de ce genre. Sinon, il reste à côté Ray Wise dans ce gloubiboulga de mauvaise foie. Attention, je ne dis pas que ma chère série policière kitch ne fonctionne plus, au contraire, les acteurs sont toujours aussi attachant mais c'est l'intrigue de l'épisode qui ne m'a pas accrochée du tout. Reprenons, je parlais de Ray Wise. Oui, le diable de Reaper, c'est un acteur qui a une bonne humeur et un ton, qui me fais délirer au plus haut point. A chaque fois que je le vois, j'ai toujours en mémoire ce diable sadique et drôle de Reaper ou bien toutes ses guests dans les différentes séries américaines à succès commes Les Experts, ...
Ensuite, de l'autre côté, il y a les personnages de la série, ceux que l'on revoit encore et toujours dans chaque nouvel épisode. Et le duo à la Turner & Hootch, où d'après Kate, Castle serait le chien, Hootch et donc Kate, Tom Hanks alias Turner. Ce côté dépassé, complètement impossible du duo est une véritable aventure qu'il faut voir pour y croire. Et pourtant au début, j'y croyais pas forcément dans cette série à succès. Une bonne série policière sachant faire de la comédie avec des meurtres à New-York. L'ambiance, l'éclairage, la réalisation, le scénario, le casting (Castle et Kate), tout est presque parfait.

Note : 7/10. En bref, dommage que l'intrigue ne m'ait pas accrochée car la série reste malgré tout, incontournable, à la hauteur de Bones. C'est dire.

Commenter cet article