Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Smallville. Saison 9. Episode 16. Checkmate.

13 Avril 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

 

vlcsnap-9597979.png

 

Smallville // Saison 9. Episode 16. Checkmate.

 

Et après avoir vu ce nouvel épisode de la série je me suis dit que Smallville peut vraiment me surprendre. Il s'agit très certainement et à mon avis du meilleur épisode de la saison et l'un des meilleurs de ces dernières années également. Je trouve l'idée que des ligues s'affrontent dans des duels, j'adore. Ca sent vraiment les comics book et Smallville réussit son passage au moins ado pour plus de sérieux et moins de gallipettes scénaristiques. Chapeau bas surtout après l'épisode précédent, horrible épisode de la série.

On va révélations et révélations dans ce nouvel épisode et même si l'on ne comprend pas tout, on nous fait la promesse en fin d'épisode d'une nouvelle partie d'échec et donc, d'un final explosif entre Checkmate et La Ligue des Justiciers. J'adore, j'adore. J'arrête pas d'employer ce mot, mais c'est vrai, il faut bien le dire quand Smallville fait de bons épisodes. Là, c'est le cas et depuis le début de cette saison, je ne suis que très peu déçu.

Le fait que Tess appartenait à Checkmate m'a un peu pris sur le fait car je ne m'y attendait pas forcément. C'était d'ailleurs frustrant de ne pas tout savoir avant car j'ai été bluffer dans un certain sens même si je m'y attendais quand j'ai vu la Tess courir dans les rues de Metropolis à tenter de se faire remarquer par L'Archer Vert. Cela me fait penser au moment où Tess découvre qui est vraiment L'Archer Vert à cause du fait qu'Oliver est fait une bourde en racontant un truc qu'il ne fallait pas. Cependant, je m'y attendais à des kilomètres à la ronde. Dommage.

L'arrivée de Pam Grier dans la série est donc une réussite car elle nous propose une intrigue vraiment digne des comics book et ça assure un max, je ne suis pas bluffé car la série manque cruellement et surtout malheureusement de moyens pour faire du grand spectacle mais au moins, elle se concentre sur ses intrigues et c'est plus que réussit. Tom Welling reste encore convainquant même après 9 ans passé dans la peau d'un ado mal dans sa peau à Clark Kent, le séducteur.

 

Note : 10/10. En bref, le meilleur épisode de la saison et de loin. J'adore.

Commenter cet article