Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Smash. Saison 1. Episode 13. Tech.

1 Mai 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-05-01-14h49m45s117.png

 

Smash // Saison 1. Episode 13. Tech.


Et voilà, il aura fallu en attendre plusieurs épisodes de terrible ennui pour avoir un spectacle de qualité. Même si certaines intrigues sont encore là pour m'énerver (je parle évidemment de tous les personnages masculins, sauf Derek), l'ensemble m'a beaucoup plus car on entre enfin dans le vif du sujet. La production de Bombshell prend une grande partie de l'épisode pour mon plus grand plaisir. Car si j'avais envie de voir Smash au départ c'était pour entrer dans les coulisses de la création d'une comédie musicale. Sauf que ce que l'on a eu c'est des tonnes de répétitions (dans tous les sens du termes). Et j'en avais vraiment marre. Il était temps de réveiller la bête et d'enfin nous offrir le spectacle que l'on attend. Du coup, tout l'équipe (sauf Julia) se rend à Boston afin de préparer le show. Il ne reste que trois semaines avant l'avant première, et évidemment tout ne va pas se passer comme prévu. Notamment parce que l'acteur qui est sensé incarner le lead masculin, DiMaggio, obtient un rôle dans un pilote et doit partir pour Vegas.
vlcsnap-2012-05-01-15h01m02s236.pngDu coup, déjà ils se retrouvent dans un personnage masculin, et alors que Derek et Eileen veulent le retour de Michael dans le show, car il connait le rôle mais aussi les personnes qui travaillent sur Bombshell, ce n'est pas du goût de Julia qui menace de quitter le show si jamais il revient. En effet, le souci c'est que son couple qui battait de l'aile est enfin de nouveau en marche. Même si je ne suis pas fan de Frank, je pense qu'au moins Brian James d'Arcy sert à quelque chose. Quand on pense qu'ils ont un grand acteur de Broadway et qu'ils en font un personnage cocufié. J'ai du mal à imaginer là où ils veulent en venir. Peut être qu'ils veulent dégouter ce genre d'acteurs de la série. La partie avec Julia n'a donc pas grand intérêt. Je me demande même pourquoi les producteurs ont proposés Debra Messing et pas Anjelica Huston pour les Emmy. C'est bête de leur part, surtout que Julia n'est pas spécialement un personnage captivant. Elle a sue le rendre énervant de semaines en semaines.

Eileen décide qu'il est temps de faire venir Michael et de ne pas accepter les caprices de Julia, au risque de tout perdre. Frank et Leo sont même là pour lui dire qu'elle ne peut pas abandonner le show. Ce serait une grossière erreur. Enfin, un conseil venant de Leo… le pire personnage de la série. J'aurais préféré ne pas le revoir. Bref, dans le reste de l'épisode on développe également l'intrigue de Dev et de sa relation avec Karen. Je déteste Dev de plus en plus et cet épisode me conforte dans cette opinion. Il ne veut pas que sa future femme réussisse, ou alors il est jaloux de sa réussite. Je ne sais pas trop quoi en penser. La fin de l'épisode laissant penser que Ivy et Dev vont coucher ensemble m'a beaucoup déçue. C'est encore pire que je ne pouvais le penser. Du coup, j'ai peur de ce que la suite va nous offrir. Ca sent les clichés accumulés. Sans compter que Dev a failli coucher avec une femme de son bureau avant de dire non parce qu'il aime Karen. Il n'aurait même pas du y penser. Quel con !
vlcsnap-2012-05-01-14h55m23s178.pngLa demande en mariage était vraiment surfaite, et plus vite Dev va partir, plus vite je serais content. Derek est évidemment l'atout de cet épisode. Sa direction du show, ses mots fleuris qui fusent, et son sens de l'acharnement, tout ça fonctionne à merveille. Sans compter que tout le monde lui réserve quelques petites surprises. La première c'est le petit "I love you" qu'il va dire à Ivy (qui n'est pas super naturel mais bon, on va faire avec), le "Joyeux Anniversaire" chanté par Rebecca en Marilyn (amusant), ou encore la fin avec Derek et Rebecca. Je ne suis pas certain que ce soit une bonne idée, surtout que je commence à bien aimer le petit couple que forment Derek et Ivy. Mais Derek n'est pas le genre de personne à s'engager dans une relation de toute façon. C'est donc une issue assez logique que l'on nous propose.

Enfin, Tom rencontre la famille de Sam. Et là, c'est le drame. C'était d'un ennui terrible. Je me demande même comment Smash peut encore tenter des intrigues gay tellement celles ci sont les pires intrigues qu'elle peut développer. Empilant les clichés, les dialogues débiles, et le manque totalement de discernement. Au final, ce nouvel épisode de Smash offre de très bonnes choses au niveau du show car on plonge enfin au coeur de celui ci avec ses défauts, ses derniers raccords, et ses complications. C'est classique mais ça fonctionne. Cependant, quand on s'intéresse aux états d'âme de nos personnages alors tout d'un coup, c'est bien moins bon. Dommage.

Note : 7/10. En bref, la série retrouve son visage, il était temps.

Commenter cet article