Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Smash. Saison 1. Episode 14. Previews.

8 Mai 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-05-08-16h13m15s206.png

 

Smash // Saison 1. Episode 14. Previews.


Et voilà, Smash est enfin arrivée au bout de son chemin, semé d'embuche et cet épisode ne déroge pas à la règle de la déception. Malgré une image toujours sublime, le scénario manque toujours de consistance et surtout, cela se ressent dans le creux de l'épisode. Dans l'épisode précédent on laissait Dev avec Ivy. Evidemment, ils ont couchés ensemble, sauf que Dev continue de penser à Karen et aussi de la demander en mariage, ce qu'elle accepte au final. Cette intrigue est ennuyeuse et ne sert strictement à rien. Elle est uniquement là pour dire que dans le show-business, il peut se passer tout un tas de choses, ou alors c'est uniquement pour dire que tous les hommes ne pensent qu'avec leur pantalon et pas vraiment avec les sentiments. D'ailleurs, c'et ce que la série tente de nous dire depuis le début. Regardez Tom, sa relation est souvent basée sur le sexe avant même les sentiments, sans compter sur Derek qui fait pareil puisqu'il couche avec Rebecca uniquement pour être sûr que le courant passe bien avec tout le monde (c'est en tout cas ce qu'il dit à Ivy). Je déteste cette vision de l'homme, même Michael qui va tenter d'embrasser Julia alors que cette dernière le repousse dans un dernier élan pour sauver ce qu'il reste de son mariage.

L'épisode ouvre avec la grande première de Bombshell. Les images sont belles, et le décor se suffit à lui même. Si le tout manque peut être d'entrain par moment, du à un montage trop lisse de l'épisode, j'ai vraiment bien aimé comment tout cela fonctionne. Smash est une série qui n'a pas su sortir quelque chose de bien depuis plusieurs épisodes maintenant. Autre élément intéressant de cet épisode, Ellis pense que si le show n'a pas été applaudi à la fin, ce n'est pas la faute de la fin (Marilyn meurt sur scène), mais plutôt de Rebecca qui était tout simplement mauvaise. Je ne serais pas surpris que Ellis soit à l'origine des cacahuètes dans le smoothie de Rebecca, ce qui va l'emmener à l'hôpital et l'empêcher de reprendre le show. Maintenant tout va se jouer entre Karen et Ivy. Qui des deux va jouer Marilyn ? Telle est la question, et je pense qu'Ivy sera choisie, et que pendant ce temps, Karen devra la remplacer à la dernière minute. Le prochain épisode semble déjà écrit d'avance, c'est dommage, Smash aurait pu être bien meilleure si seulement on lui avait laissé prendre la bonne direction.
vlcsnap-2012-05-08-16h48m36s169.pngAutre échec de la série c'est de parler de religion. Elle est toujours moralisatrice. Je n'en peux vraiment plus de ces interventions du genre "Je vais prier pour", sans compter sur la scène avec Karen dans l'église à la fin de l'épisode. Même si la chanson est très jolie et que le tout a un beau rendu, je n'ai vraiment pas accroché. On est pas dans une comédie musicale sur une église, mais bien sur un show à Broadway. On ne peut pas dire que ce soit l'endroit le plus chaste, et le plus gentil de tout l'univers. Il y a des coups bas, des coucheries, etc… des tonnes de choses que l'on ne voit pas, mais que Smash gratte sans vraiment gratter. On a l'impression que l'on veut faire de Smash une série puritaine et je déteste ça. J'aurais largement préféré une vision sulfureuse de ce monde là, surtout quand on parle de Marilyn Monroe. Je pense que le commentaire était vrai sur Tom et ses chansons. Le tout est bien trop gay. Il a une vision de l'icône et pas de l'icône sexuelle qu'elle était. Du coup, on aseptise la série de tout sentiment sexuel, de tout plaisir, de tout jouissement.

Les intrigues de coulisses pourraient être meilleures. Je pense notamment à Michael et Julia. La scène entre les deux était très moyenne. Elle n'avait pas l'ambivalence que j'aurais voulu qu'elle ait. La demande en mariage n'avait aucune envergure, alors que j'aurais pensé que Dev allait lui dire : on fait ça ce soir, pas spontanément comme ça. Le seul truc que j'ai bien aimé c'est comment Ivy prend le fait que Dev veuille épouser Karen après ce qui s'est passé. Elle pense que tout ça n'est pas juste pour Karen. Et elle a raison. Même si Ivy n'est pas la meilleure amie de Karen, au fond, je pense qu'elles s'apprécient et que c'est uniquement le show qui veut ça. Au final, ce nouvel épisode de Smash était pas terrible non plus. Je me suis ennuyé une bonne partie du temps, sans trouver vraiment pourquoi. Peut être parce que l'intrigue rame et tente toujours de trouver son ton et sa direction. J'espère sincèrement que le dernier épisode de la saison sera bon, et surtout que l'ancienne showrunner de Gossip Girl saura apporter du bon la saison prochaine (elle vit à New York elle devrait connaitre la ville, j'espère)…

Note : 5/10. En bref, la beauté du show du début de l'épisode sauve l'épisode d'une panade pas possible. Entre un ton moralisateur de matin de messe et les intrigues de dessous de lit, franchement… il va falloir reprendre en main tout ça.

Commenter cet article