Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Smash. Saison 1. Episode 6. Chemistry.

13 Mars 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-03-13-10h22m50s244.png

 

Smash // Saison 1. Episode 6. Chemistry.


Chaque semaine je suis heureux de retrouver Smash. Sérieusement, cette série musicale a ses défauts certes mais elle est tellement réjouissante. Il faut dire que je suis un grand adorateur de la ville de New York, et de ses mets dont Broadway. Une fois de plus on nous offre du grand spectacle, digne de ce que l'on peut attendre de cette série finalement. Car elle avait placée la barre très haute avant même de commencer. Cet épisode fait stagner l'intrigue puisque rien avance et que ce qui est apporter n'a aucun réel enjeu pour la suite de la saison. Ivy va perdre sa voix pendant les répétitions au début de l'épisode alors que ses cordes vocales sont enflammées. Elle va avoir devoir prendre des stéroïdes afin de dégonfler ses cordes vocales et qu'elle puisse chanter de nouveau. Sauf que les effets secondaires vont nous offrir quelques moments très drôle. Le moment le plus mémorable de l'épisode est sûrement quand Ivy pète un câble à la fin de l'épisode et va dire ses quatre vérités à Derek, sur le fait qu'elle est prise pour un objet sexuel plus qu'une réelle performeuse.

Elle va même aller jusqu'à halluciner et là aussi c'était très marrant. Mais Smash gère très bien son humour au final alors que cela aurait pu ne pas être le cas. Effectivement, on s'amuse avec Smash, on ne nous offre pas que des crêpages de chignons et du drama. D'un côté, heureusement. Ivy pourrait donc être remplacée pour les répétitions par Karen si jamais sa voix ne se remette pas très vite de ses émotions. Mais évidemment, Karen ne va pas prendre la place d'Ivy. Je sens que les scénaristes ont hâtes d'offrir au personnage un truc, une bonne carotte, mais pour le moment ce n'est pas trop le cas. Elle reste donc en retrait, et Ivy est mise en avant. Ce qui ne plaît pas à tout le monde, j'en ai conscience. Megan Hilty n'est pas Katherine McPhee c'est certains. On le voit clairement aussi bien au niveau de la voix qu'au niveau de la performance d'actrice. Mais au fond, ce n'est pas ce sur quoi il faut s'attarder. Pendant ce temps, le mari de Julia est de retour à la maison et Michael voudrait quant à lui la revoir.
vlcsnap-2012-03-13-10h34m10s135.pngIl faut dire que Michael n'y était pas allé avec le dos de la cuillère dans l'épisode précédent en chantant pour Julia dans la rue, tel un grand film romantique musical. Evidemment, elle va au début repousser ses avances avant d'accepter finalement la proposition. Ils vont même faire l'amour dans la salle de répétition, sur un petit canapé de fortune. Smash nous offre donc aussi du bon drama même si je ne suis pas certain que Julia soit le personnage le plus intéressant pour le moment. Ne vous méprenez pas, j'adore Debra Messing (et encore plus ses grimaces que vous pouvez admirer un peu si vous faites le tour des critiques que j'ai fais de la série), mais bon, je pense qu'il y a d'autres trucs à développer avant tout ça. Il reste 9 épisodes avant la fin de la saison, reste à savoir comment l'énergie créatrice de la série sera utilisée. Peut être à sa juste valeur finalement. Eileen pendant ce temps recherche un nouveau endroit pour vivre et va finalement se retrouver à sortir avec Ellis et ses amis.

Pour ce qui est de Karen justement, elle va se retrouver à chanter à une Bar Mitzhva une bien belle chanson puisque c'est "Shake It Up" de Florence + The Machine. Une reprise énergique et pleine de vitalité. J'ai adoré. C'est là que l'on voit aussi que Smash n'abuse pas de la musique pour vendre des titres (de toute façon, les ventes sur iTunes des titres de la série sont tellement ridicules qu'elles ne sont pas importantes pour NBC à mon avis, contrairement à FOX avec Glee). Quant à Tom, sa relation avec son avocat n'avance pas vraiment. Je dirais même que ça va de mal en pis. Mais bon, au final, Smash nous offre tout de même un très bon épisode. Et j'ai hâte de voir le nouvel épisode la semaine prochaine. Même si Smash peut faire quelques erreurs avec certains de ses personnages, elle a réussie a maintenir un rythme de croisière intéressant qui nous fait voir combien les séries américaines de network peuvent aussi être excellentes par moment, tout en étant certes, réservé à une certaine élite. Car dire que Smash n'est pas élitiste ce serait faire de la mauvaise foi.

Note : 7.5/10. En bref, l'alchimie est là, l'humour aussi. Un très bon épisode de Smash.

Commenter cet article