Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Smash. Saison 1. Episode 9. Hell on Earth.

3 Avril 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-04-03-17h54m40s133.png

 

Smash // Saison 1. Episode 9. Hell on Earth.


La semaine dernière Smash se posait une question existentielle : la série doit elle devenir un grand show moderne ou rester le show classique qui fait le respect des critiques à Broadway ? Astucieusement la question était posée et cela m'avait carrément donné envie de voir cette version là de la série et non plus celle que l'on avait depuis le début. Maintenant que tout est remis en question, Smash joue habilement avec ses personnages, mais pas tout. Il reste encore des choses ennuyeuses et des intrigues pas spécialement utiles. Smash reste une bonne série mais moins exceptionnelle qu'elle ne l'était à ses débuts. Disons qu'au fur et à mesure elle sait perdre de sa superbe. J'adore les musicals, aussi bien drame que comédie, et je dois avouer que Smash n'est pas totalement réussie, malgré un pilote dépassant largement les attentes. La semaine dernière Ivy était éjectée du lead de la comédie musicale, Eileen est donc à a recherche d'une star pour incarner "Bombshell" (ce qui sera le nom de ce musical). Derek pense que le show n'est pas prêt et veut repousser le tout d'une année. Mais Eileen ne l'entend pas de cette oreille et va alors rencontrer un autre metteur de scène encensé par les critiques.
vlcsnap-2012-04-03-18h04m27s109.pngSauf que dès le début on sait qu'elle ne va pas faire remplacer Derek et que si elle fait ça c'est justement pour faire monter en puissance l'égo de ce dernier. Derek va même finir par accepter de continuer. On voit que la série se cherche dans cet épisode. Elle ne sait pas encore quelle direction prendre au niveau du musical. Et le souci vient de l'épisode précédent qui remettait tout en question. D'ailleurs, épisode qui m'avait pas mal divisé car on pouvait voir le contraste et surtout la qualité. Megan Hilty est très sympa dans le rôle de Marilyn, mais elle n'est pas à la hauteur de Karen. Surtout que cette dernière va avouer à Ivy qu'elle n'était pas le premier choix pour incarner le musical. Sauf que cette dernière n'a pas voulu couché avec Derek et elle a donc eu le rôle. Cette relation aura duré un temps mais finalement aura très rapidement implosé. Pour en revenir à Eileen, Anjelica Huston est toujours aussi amusante. Elle joue le rôle d'une femme qui a du pouvoir mais qui a aussi pas mal de jugeote. La scène finale entre elle et Ellis (ce dernier tente de lui faire du chantage afin de devenir co-producteur et donc ne plus être un pauvre assistant) incarne d'ailleurs très bien le personnage.

Ellis était en effet à la recherche d'une star de son côté. Il va même rencontrer un agent et va tenter de faire en sorte de prendre une excellente star. Cette partie de l'épisode était pas suffisamment bonne pour être passionnante. On sent bien que ce n'était qu'un prétexte pour donner l'impression à Ellis qu'il est important ce qui n'est pas totalement le cas. Il reste un personnage sous exploité qui plus est. Frank va pendant ce temps retrouver une chanson que Julia a écrite au sujet de sa relation extra conjugale avec Michael et va la confronter à ce sujet. Je commence à trouver l'intrigue familiale de Julia pathétique. Autre Debra Messing est excellente mais le reste est plat comme un pois gourmand. Vraiment, très ennuyant en fait. J'arrive pas à accrocher et pourtant le début de la série était parvenir à me faire apprécier leur idée d'adoption. Mais là… je commence à douter de l'utilité de se concentrer là dessus. Ce que j'attendais avec Smash c'est les coulisses d'un show, pas qui porte la culotte de qui.
vlcsnap-2012-04-03-18h01m08s167.pngLa rupture entre Julia et Frank était donc évidante et va sûrement libérer Julia de toute obligation et la libérer ( enfin) de cette intrigue bien mauvaise. Quant à Ivy, elle pense toujours qu'elle est compétition avec Karen. Sauf qu'au fond ce n'est pas le cas. Karen va décrocher un rôle dans une pub pour du jus d'orange (c'était marrant de la voir toute verte la petite Karen). Et Ivy se retrouve dans un quelque chose de bien moins sympa. Elle va alors prendre différentes drogues et Karen va être là pour tenter de lui remonter le morale. Aussi ridicule que cette histoire pouvait être (on avait l'impression d'être dans un spin off rêvé de la série), la scène sur Cheers (reprise de la chanson de Rihanna) était excellente. Elle m'a donné envie de danser et de chanter à gorge déployée. A vrai dire ce fût quand même un grand moment pour les deux personnages qui trouvent pour la première fois un terrain d'entente et vont parler comme deux amies. Sauf que Ivy est là pour nous rappeler qu'elles ne sont pas amies et qu'elles ne sont pas prêt de le devenir.

Enfin, la partie de l'histoire avec Tom était elle aussi ennuyeuse. Ce dernier apprendre que son petit ami avocat est républicain et évidemment, ce n'est pas possible pour lui. On est vraiment dans une série américaine et au fond, ce n'est pas tant le fait que l'on mette la politique sur le tapis qui me dérange mais le fait que l'histoire est terriblement ennuyeuse. J'ai pas eu l'impression de m'amuser. Dès qu'on avait des scènes avec les deux personnages j'étais presque navré pour eux. Je préfère que l'on joue sur la fougue de leur relation plutôt que sur ce genre de questions qui aurait toute sa place dans d'autres séries mais pas celle ci. Ainsi, ce nouvel épisode de Smash n'était pas totalement réussi mis à part ce niveau assez impressionnant sur Time Square (qui a du coûté une fortune).

Note : 6.5/10. En bref, j'aime toujours la série mais elle se cherche encore trop et c'est dommage car le potentiel que l'on voit à chaque épisode se cache un peu trop. On a l'impression que la série est sur la retenue.

Commenter cet article

delromainzika 04/04/2012 08:14


Non, il y a 15 épisodes :)

Fabio 03/04/2012 23:44


La semaine prochaine c'est pas le finale ?