Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Smash. Saison 2. Episodes 16 et 17. SERIES FINALE.

27 Mai 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-05-27-10h21m25s155.png

 

Smash // Saison 2. Episodes 16 et 17. Nominations / The Tonys.
SERIES FINALE


Je trouve dommage que Smash s'achève sur une note en demi teinte. Ce double épisode n'est pas totalement raté et est surtout bourré de beaux clins d'oeil à Broadway au travers des guests (Rosie O'Donnell, Ron Rifkin, ...). Le premier épisode, "Nominations" revient donc sur les nominations des Tonys comme nous l'indique le titre du nouvel épisode. J'ai du mal à trouver quoi dire sur cet épisode car je ne sais pas par où commencer. J'ai un moment eu l'impression de voir une émission de backstage des Tony Awards, et puis un autre moment quelque chose d'un peu trop pâteux. La conclusion de l'épisode se voulait même assez classique et ouvrir ainsi l'épisode sur les "Tonys" de façon plus musical et intéressante. Ce n'est pourtant pas vraiment ce que j'ai ressenti. L'épisode était donc dans sa globalité assez médiocre. Pas totalement raté, surtout qu'il y avait de très jolis numéros musicaux, mais pauvre. Les intrigues manquent légèrement de saveur et l'on sent bien que les scénaristes arrivent à un point de saturation par moment.

Mais avant toute chose il faut que je vous dise que je suis généralement friand des cérémonies de remise de prix. Je n'ai jamais vu les Tony Awards cependant. Un rendez vous manqué peut être. Ou bien mon intérêt assez peu engagé vis à vis de cette cérémonie. Il y aura donc de belles idées lors de cette cérémonie comme faire venir de grands noms de la scène de Broadway pour annoncer les nominés et remettre les prix factices aux héros et héroïnes de Smash. C'était dans un sens très touchant d'ailleurs. J'ai beaucoup aimé le discours de Derek alors qu'il gagne son Award pour Best Director of a Musical, ou encore Ivy qui va gagner le tant convoité Award pour Best Actress in a Musical. Je ne m'y attendais pas vraiment d'ailleurs à ce qu'elle gagne ce titre, car j'ai toujours vu Karen tout gagner et non. Pour une fois c'est Ivy qui va avoir droit aux honneurs. D'ailleurs, le faux suspense sur sa nominations à la fin de l'épisode précédent était raté. Ou bien si elle n'avait pas été nominé, alors on aurait pu avoir une belle surprise dans cet épisode.
vlcsnap-2013-05-27-10h16m58s47.pngvlcsnap-2013-05-27-10h02m36s127.pngOn sent donc pertinement que le but n'est pas de surprendre totalement le téléspectateur. Peut être avec le Award du Best Musical qui revient à Bombshell et non pas à The Hit List. Tout cela permet encore une fois de mettre en avant le fait que les deux musicals sont sur un pied d'égalité. Il n'y a pas de grande différente. La performance de la soirée sera "Broadway Here I Come" dans une version sans instruments mis à part leur propre corps. C'était très joli et tout cela sans celle par qui le scandale a éclaté. L'idée était donc de réunir The Hit List une fois sur scène avec une version légère, tel un hommage à Jimmy Collins, d'une des chansons du musical. Certainement la plus emblématique à mes yeux. Un choix judicieux c'est certain. Mais les intrigues gravitant autour de cette cérémonie (qui était très jolie) manquent de piment. Comme Derek qui vire sa Featured Actress in a Musical de l'année, ou encore Kyle qui se rend à la police et laisse donc Karen seule face à elle même, ou Ivy qui va remercier sa mère. Il y a donc pas mal de choses qui s'enchainent dans cet épisode et ce n'est pas plus mal d'ailleurs.

Mais tout n'était pas forcément à conserver (à mon grand damne). Je voulais que ces deux derniers épisodes représentent ce pourquoi Smash a travaillé durant deux saisons. Comme un aboutissement et le manque de passion des scénaristes se ressent dans ce dernier épisode. Il y a quelques scènes amusantes également dans ces deux épisodes, comme le moment où Derek et Tom gagnent tout deux le même Award de la Outer Critics Circle. A la fin de Smash, je me suis senti volé. Volé de ce que j'aurais aimé voir dans cette série depuis le début. Il y a certes énormément de bonnes choses, je ne le renie pas mais je pense qu'ils auraient tous pu faire les choses différemment. Il ne suffit pas d'avoir de magnifiques numéros musicaux pour séduire les téléspectateurs mais aussi des choses logiques et passionnantes qui les relient ensemble. Maintenant, je me demande si Glee saura faire évoluer les choses autour de Broadway de façon plus passionnante et surtout moins ennuyeuse. Le coté soap de Smash m'a perdu, et pourtant il a réussi à me séduire dans Nashville par exemple.
vlcsnap-2013-05-27-09h37m34s216.pngvlcsnap-2013-05-27-10h02m29s62.pngJe suis donc sur ma faim, comme si je n'avais pas eu droit à l'intégralité d'un repas. Une saison 2 un tantinet plus intéressante que la première par certains aspects, mais moins bonne par d'autres. C'est la preuve que Smash est une série qui manque de direction et qui a toujours été entre deux chaises, sans savoir où se positionner, entre la série nous décrivant les coulisses de Broadway et un vrai soap musical. L'association des deux n'a pas donné le meilleur, mais bon, on va essayer de garder en tête que Smash a été parfois excellente, voire brillante (je me souviens du pilote de la série, ou même d'un épisode de cette seconde saison que j'ai adoré). Mais voilà, je ne suis ennuyé (encore).

Note : 4/10 et 4.5/10. En bref, deux épisodes inégaux qui livrent du bon et du moins bon. Smash manque de liant encore et toujours.

Commenter cet article