Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Sons of Anarchy. Saison 4. Episode 10. Hands.

9 Novembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-11-09-23h31m48s140.png

 

Sons of Anarchy // Saison 4. Episode 10. Hands.


Je m'insurgeais dans l'épisode précédent du fait que Gemma était là à tout accepter de Clay alors qu'il agit comme le pire des hommes. Sauf que cet épisode permet enfin de remettre tout en place et surtout de mettre Katey Sagal au beau milieu de l'épisode. Depuis le début de la saison son personnage est assez peu exploité, car ce sont les problèmes de SAMCRO qui sont mis en avant, mais également l'affaire avec le Cartel et les lettres de Tara. Katey Sagal mérite sa dernière récompense en date, celle que personne n'attendais finalement, un Golden Globes qu'elle n'aura pas volé. Mais c'est dans cet épisode que tout se dessine vraiment pour elle cette saison. Le face à face brutal et très violent avec Clay était magistral. La scène a une force telle qu'elle arrive à emporter tout sur son passage. On ne sait pas ce que l'avenir nous réserve pour elle mais sa volonté de faire tomber Clay par la main d'un Sons est déjà quelque chose de grandiose. D'un côté je me dis : mais comment la série pourrait vivre sans Clay ?

 

Et de l'autre je me dis que la saison a rendue le personnage plus détestable que jamais qu'on a qu'une envie : qu'il meurt. Si possible de la main de Jax - ça serait une belle fin puisqu'il a tué son père -. La petite virée de Jax et Tara au début de l'épisode permet de prendre "Hands" avec facilité, et surtout sans forcer sur la violence directement. Cela permet donc à l'épisode de démarrer doucement et de choquer encore plus sur la fin. Clay veut la mort de Tara, c'était ce sur quoi le dernier épisode s'arrêtait. On reprendre donc là où tout s'était arrêté et Tara est presque tué. La scène est tonitruante, calibrée au millimètre prêt. Un pur plaisir, autonome qui prouve une fois de plus la tenue de route de la série. Tara est un personnage que j'aime bien et j'aurais cru qu'on allait vraiment la tuer afin d'accentuer encore plus le drame autour de Jax - après son père maintenant sa femme -, mais ce n'est pas le cas. Reste à savoir ce que la suite de la série pourra nous apporter.

vlcsnap-2011-11-09-22h41m52s135.png

Mais c'est vrai que perdre Tara et Clay dans la même saison aurait été un peu abusé. Mais le grand créateur de la série a toujours dit que tout le monde était en danger et que personne n'était certain de rester bien que le succès de la série a obligé les scénaristes à conserver un minimum de personnages. Le Cartel reste et restera un vrai danger pour SAMCRO. On le voit, et on le sait. Ils n'ont que leurs propres intérêts en tête tout comme Clay finalement. Petit à petit le Cartel a participé à la chute de Clay mais aussi à la division des esprits dans le groupe. La dissolution arrivera sûrement avant la fin de la saison et j'ai hâte de voir comment tout le monde va avancer ses cartes. D'ailleurs, sans surprises on se doute bien que l'émotion allait gagné cet épisode une fois l'accident arrivé. Cependant c'est fait d'une manière à vraiment nous plonger au plus profond du désespoir de Jax notamment, mais aussi de Gemma qui voit enfin le vrai visage de Clay.

 

Je ne sais pas trop comment cela va évoluer dans les prochains épisodes mais Gemma aura un rôle important à jouer car sa volonté que Clay tombe pas par la loi mais par un membre de Sons est une lourde responsabilité pour le personnage qui nous prouve de toute façon sa stabilité. Pendant ce temps Juice est toujours entre les mains de Porter et SAMCRO et à la recherche du premier. Je me demande comment tout ça va évoluer car Potter, bien qu'intéressant, ses manipulations auprès de Juice ne jouent pour le moment pas grand enjeu. Bien que la potentielle alliance qu'il pourrait naître est également passionnante. Au final voilà le genre d'épisode que j'adore voir dans Sons of Anarchy. Cette série est bien plus que surprenante, elle colle son téléspectateur dans son fauteuil durant 45 minutes - voire plus comme avec le prochain épisode qui va durer plus d'une heure -.

Note : 10/10. En bref, quand Sons of Anarchy rime avec WHOUA.

Commenter cet article