Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Sons of Anarchy. Saison 4. Episode 12. Burnt and...

23 Novembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-11-23-18h13m40s66.png

 

Sons of Anarchy // Saison 4. Episode 12. Burnt and Purged Away.


Sons of Anarchy c'est le genre de série qui te fais encore détester toutes les séries que tu regardes dans la foulée derrière. Habituellement je regarde chaque épisode assez tard le soir pour être sûr de ne pas trop descendre ce que je pourrais regarder derrière. Cette semaine j'avoue ne pas avoir tenu, il m'a fallu ma dose et rapidement. Sons of Anarchy a alors livré un excellent épisode du début à la fin, ce qui au fond n'étonne même plus personne. Voilà l'exemple même d'une série qui s'est habituée à la qualité et qui est parvenue à le rester. Souvent on voit beaucoup de séries de qualité s'étouffer avec les restes des nouvelles saisons car le succès et l'argent ne sont que les seuls maîtres mots à bord. Sauf que voilà, Kurt Suller, le créateur de Sons of Anarchy n'est pas comme ça. D'une part il a toujours la main sur sa propre série, mais aussi il arrive à trouver des intrigues qui scotche littéralement le téléspectateur au sol. J'en suis le premier étonné mais chaque saison gagne encore des points. C'est comme si la qualité ne pouvait plus jamais s'arrêter. Déjà que la saison précédente était à mon sens la meilleure de la série, celle ci est pour le moment entrain de prendre sa place dans mon esprit.

Au fond, la série n'a pas inventé le fil à couper le beurre, il ne faut pas croire qu'il y a besoin de tonnes d'artifices pour qu'une série fonctionne. Non, Sons of Anarchy n'est pas comme ça. C'est juste une série intelligente, qui a compris la mécanique et qui en use et abuse à sa guise, sans se tromper de message. Dans ce nouvel épisode on met déjà en place le nouveau club, et SAMCRO négocie avec les Irish Kings. Des négociations intéressantes et surtout prolifiques. Elles permettent de donner une intrigue pour tempérer avec celle qui entoure Clay et sa mort future. Et justement, la fin de ce nouvel épisode s'arrête sur Opie tirant sur Clay. Je doute fort que Clay meurt, ce serait étrange surtout qu'il n'a pas été touché réellement en plein coeur et qu'on ne voit pas son dernier souffle dans l'épisode, mais si c'était réellement le cas, je ne sais pas trop de quoi serait fait le tout dernier épisode de la saison - qui sera exceptionnellement le 14ème épisode de la saison, et non le 13ème, puisque FX Network, pleine de bonté pour sa série numéro 1, a offert le droit à un épisode supplémentaire à la demande express du créateur de la série -.
vlcsnap-2011-11-23-18h28m45s156.pngCet épisode nous offre donc un Opie furax, qui va prendre en compte la révélation qu'on lui a fait dans l'épisode précédent et qui servait de cliffangher, sans compter le début de cet épisode et le face à face avec Gemma. Cette dernière veut que Clay meurt de la main d'un Sons, mais d'un autre côté on voit qu'elle semble avoir des remords. Je sais pas trop, elle n'est pas sûre d'elle. Elle change peut être déjà de chemise, de peur que son propre fils s'immisce dans cette histoire. Ce qu'il va faire, mais pas pour tuer Clay, pour tenter de le sauver, encore une fois dans la dernière scène de l'épisode. L'intensité du moment, le silence apposé, le coup de feu, la réalisation, la lumière, tout était parfait. Cet épisode atteint un autre niveau de perfection avec l'intrigue autour de Tara et du retour de l'ex femme de Jax. Le triangle narratif est excellent et permet à Drea de Matteo de nous offrir une jolie composition de sa part, loin de son amorphe et immonde personnage dans Desperate Housewives -.

Ainsi, on se retrouve alors avec un excellent épisode, où une fois de plus les personnages entrent tous en ligne de compte. Il y a également Potter qui continue de faire ses petites manigances tout en restant encore dans l'ombre de pas mal de monde. J'ai l'impression que seul Juice et deux ou trois membres savent pour Potter et son enquête sans que tout le monde n'y prête attention. Il y a aussi le Cartel, et l'histoire est bel et bien entrain de capoter, on le sent. En tout cas, j'ai hâte de voir ce que la suite de la saison - et cela va être court deux épisodes - va bien pouvoir nous révéler. Mais je reste confiant, c'est une série si excellente qu'elle ne peut pas se permettre de laisser tomber ses fans, surtout si un épisode de plus a été commandé, c'est que cela en valait la peine. Je crois en le créateur de Sons of Anarchy, c'est un roi.

Note : 10/10. En bref, un épisode excellent du début à la fin, et quelle fin !

Commenter cet article

elodie 23/11/2011 22:59


Je rajoute juste un petit truc, quand tu dis : "Sauf que voilà, Kurt Sutter, le créateur de Sons of Anarchy n'est pas comme ça." mais c'est trop vrai ! On voit clairement que ce mec met tout son
coeur dans cette série, il fait tout pour que les fans soient comblés. Il est super généreux et je pense que ça aussi ça fait le succès de la série. Après il a un franc parler, mais il a l'air
hyper authentique.


Rien que pour les dvd de la serie, il se démerde toujours pour qu'ils comportent des bonus plutôt sympa. Il a crée des webisodes qui sont téléchargeable gratuitement sur Iphone et Android. Il est
adorable sur twitter... bref je respecte a fond ce mec.

delromainzika 23/11/2011 22:58


Ah oui, pas bête, j'avais pas pensé à cette éventualité. Mais du coup,je sens que Opie va mourir :(

elodie 23/11/2011 22:45


J'ai été soufflée par la dernière scène... La confrontation Opie/Clay est mémorable.


Mais comme tu dis on ne voit pas Clay pousser son dernier souffle. Il était au courrant que Opie savait qu'il avait tué Piney, puisque Gemma l'avais mis en garde. Alors je serai pas étonnée si
l'on découvre que sous son cuir il avait mis un gilet parre balle...