Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Sons of Anarchy. Saison 4. Episode 14. To Be, Act 2.

7 Décembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-12-07-19h42m21s56.png

 

Sons of Anarchy // Saison 4. Episode 14. To Be, Act 2.
SEASON FINALE


Après une première partie très posée, Sons of Anarchy tient ses promesses dans un season finale magistral. En effet, l'interaction entre les diverses personnages sans compter les belles petites surprises comme la révélation que j'attendais pas du tout : le Cartel (incarné par Danny Trejo et Benito Martinez) est en fait un groupuscule de la… CIA. Il fallait le faire. La CIA cherche à coincer les irlandais, voilà pourquoi ils sont là. Bref, c'était donc un twist surprenant et d'autant plus intéressant que la série nous offrait. Passionnant je dirais même. On laissait l'épisode précédent avec Jax qui avait la lourde tâche de dire les derniers mots de Clay en le tuant. Forcément, il ne meurt pas et c'est pas surprenant : qui aurait pu croire au début de la saison que Kurt Seller allait se séparer de Ron Perlman quand même ? Même les producteurs auraient dit non. Tout ça pour dire que même si c'était prévisible, le déroulement ne l'est pas et surtout, on n'a aucune idée du comment Clay va retourner à sa vie une fois qu'il sera hors de son lit d'hôpital.

Cet épisode joue énormément sur les scènes de dialogues entre les personnages et pour des scènes de dialogues elles sont très intenses. Je pense notamment au face à face ultime entre Jax et Clay. On s'y attend pas forcément, mais c'était très intense. J'ai eu le souffle coupé. La scène a un truc en plus, et ce petit truc est si bien mené qu'on est emporté. Les personnages sont vrais, et c'est ce côté réaliste qui leur donne encore plus de crédibilité. On aura une autre scène de cette excellence par la suite dans un petit tête à tête aussi cruel que jouissif entre Tara et Jax. En effet, ce dernier dit adieu à sa femme à qui il demande de partir afin d'être hors de danger. Et même si encore une fois on sait pertinemment que Tara ne va pas quitter la série comme ça, on ne peut s'empêcher de croire à ce que le scénario veut nous dire. J'arrive pas à me détacher de la série, donc j'ai du mal à ne pas croire. On a déjà tellement eu de retournements de situation, de personnages tués, de trucs WTF, que Sons of Anarchy est devenue un objet culte imprévisible.
vlcsnap-2011-12-07-19h39m21s45.pngMais cet épisode joue aussi avec les nerfs du téléspectateur. Depuis le début on suit l'enquête de Potter sauf que finalement, son enquête est tuée dans l'oeuf par la CIA qui est derrière le Cartel. Ce twist surprenant permet donc à l'épisode de reprendre sur des bases neutres, et de faire table rase du passé de la saison. Forcément, cela crée une très grande frustration du téléspectateur (moi y compris). Je me suis dit : on nous a bien berné quand même. Potter va se donner tout de même une mission, faire exploser le projet immobilier à la figure des hautes sphères de Charming. C'était marrant son entrée au comité municipal. Mais inutile certes. Du côté du deal avec les Irish Kings, forcément, comme ils ne veulent négocier qu'avec Clay, cela complique la situation mais surtout, Jax ne peut pas le faire capoter car sans ce deal, la CIA va faire en sorte de faire tomber tous les Sons. Jax est donc condamné en quelque chose à rester à Charming.

Au final, ce season finale reste un tantinet décevant car il ne permet pas à l'intrigue de toute la saison de prendre une forme de climax explosif. Bien sûr, la dernière scène de l'épisode, sur ce morceau des Rolling Stones, "House of the Rising Sun" (plus connue en France sous le nom Les Portes du Pénitencier") était excellente quoi que facile. Mettre Jax à la place de président est à mon sens quelque chose de trop facile, il aurait peut être fallu corser la tâche. Surtout que le parallèle de la dernière image avec son père et sa mère était tout de même très tiré par les cheveux. Sons of Anarchy reste excellente, mais j'attendais sûrement un peu trop de ce dernier épisode de saison. Il faut dire que la saison 4 était excellente, et très bien menée depuis ses débuts alors ce twist précipité n'était pas la meilleure stratégie à adopter. Mais malgré cette déception, j'ai pris mon pied.

Note : 8/10. En bref, très bon épisode, frustrant pour son twist.

Commenter cet article

:$ 08/12/2011 22:30


OMG!!! Romain quand même!!! la boulette!!!! la musique de Casino quoi!! Ca va pas la!....

Kaliayev 08/12/2011 22:22


J'ai pas trouvé le dernier parallèle "tiré par les cheveux" bien au contraire. Tout au long de la saison j'ai vu un rapport très intéressant entre Gemma et Tara. J'y ai pensé durant toute cette
saison. Pour moi ça me surprend pas c'est tout à fait logique, on le sentait déjà en saison 3 : Tara qui apportait de plus en plus son soutien à Jax jusqu'au point de rupture mais justement la
branche plie mais ne casse pas puisqu'elle reste. Et Gemma se rend enfin que Tara c'est elle avec 20 ans de moins.
Ce que j'ai trouvé plus bizarre c'est cet espèce de retournement un peu facile de Potter qui permet aux scénaristes de boucler tout en 40mn.
La saison 5 promet d'être explosive avec un duel Niners/Pope contre Samcro qui aurait le soutien du cartel+CIA (même si on se doute que ce sera un peu compliqué pour les persos) 

vdnt 08/12/2011 20:49


House of the rising sun... les Rolling Stone...??? The Animals voyons!!!


 

delromainzika 08/12/2011 19:56


arf, j'ai pas fais de recherche, honte à moi, mais en fait quand j'avais dl House of the Rising Sun sur LimeWire (oui, ca date ^^), bah c'était les Rolling Stones du coup j'avais cru que c'était
eux ^^

baptiste 08/12/2011 19:41


Simple commentaire afin de signaler que la version de "the house of rising sun" la plus connue, et donc celle que tu dois mentionner est celle des The Animals. Les Rolling stones n'ayant jamais
fait de reprise de cette chanson à ma connaissance.