Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Sons of Anarchy. Saison 4. Episode 4. Una Venta.

2 Octobre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-10-02-23h15m16s164.png

 

Sons of Anarchy // Saison 4. Episode 4. Una Venta.


SAMCRO part à Tucson afin de faire une nouvelle alliance pour que leur nouveau business fonctionne. Ils vont donc rencontrer la branche de Tucsons des Sons, alias SAMTAZ. Alors que l'épisode précédent était très psychologique et permettait de vraiment aller au fond du malêtre du groupe, qui s'est petit à petit désuni, alors celui ci est plus gentil. SAMTAZ s'est mis au crystal (ou crank comme ils savent bien le dire), ce qui n'est pas trop de l'avis de Clay. Les quelques échanges entre les deux groupes étaient sympathiques, sans plus. Disons que ça ne fait pas forcément avancer le schmilblick de la série qui mériterait vraiment qu'on s'attarde un peu plus sur d'autres éléments. Mais astucieusement, l'épisode ajoute quelques passages bien écrits, notamment des dialogues qui en disent long sur l'unité de SAMCRO. Le fait que SAMTAZ n'est pas respecté les règles (encore moins que SAMCRO) sur les votes permet donc de montrer qu'ils ne sont pas les seuls dans ce cas et qu'ils ont donc était plutôt réglo dans un certain sens.

On voit du coup de plus en plus la rivalité qui éloigne Clay et Bobby. Les deux personnages qui étaient plutôt liés dans les saisons précédentes se retrouvent maintenant de faux-ennemis au sein d'un même groupe. Cela sera intéressant à voir, surtout qu'à mon sens, le groupe éclatera à cause de cette relation tendue entre deux membres originaux du groupe, dont le président. Pendant ce temps, le cartel prouve qu'il n'est pas là pour faire de manies et qu'il sait déjà ce qu'il veut. Et surtout, aucun retour en arrière n'est maintenant possible. J'imagine bien que cela ne sera pas aussi simple, et que le parcours sera semé d'embuches, surtout que vendre de la drogue n'était pas vraiment le premier des métiers de SAMCRO, qui était dans les armes. Je pense que ce nouveau business est bancal pour eux malgré ce qu'il impose comme changements. Potter reste l'élément le plus perturbateur pour l'épisode. C'est d'ailleurs un peu la même chose qu'avec le personnage d'Aly Walker la saison dernière.
vlcsnap-2011-10-02-23h25m50s108.pngIl s'amuse et on le sent bien, la fin de l'épisode laissant entendre qu'il pourrait y avoir du grabuge dans quelques épisodes. J'aime ça. Le problème pour SAMCRO c'est qu'ils ne connaissent pas encore Potter et ne savent donc pas comment faire pour être sûr de ne plus l'avoir dans les pattes. Le petit tête à tête avec Gemma (quand l'un sait qui est l'autre) était bien fun, j'ai trouvé ça presque hilarant comme c'est amené dans l'histoire. Et justement, Gemma lance le dernier intérêt de cet épisode. Elle va s'allier à la femme du shérif (vous savez, celle qui n'arrive pas à avoir d'enfant). Gemma a des idées derrière la tête et je sens que le parcours pour la femme du shérif ne sera pas sans conséquences (et sa mort est à prévoir). Rita et Gemma c'était quand même du solide. C'est ce que j'ai préféré dans l'épisode avec les quelques manipulations sous-jacentes et visibles de Potter. On voit que ce qui gravite autour de cette intrigue est très bien mené. Katey Sagal est une héroïne en soit.

Enfin, l'histoire de John Teller et de Tara est encore très floue, et l'épisode ne permet pas de vraiment avancer la dessus. On laisse sûrement ça pour une prochaine fois. Je ne suis pas fondamentalement contre. Bien au contraire. Ainsi, ce nouvel épisode se révèle être le plus décevant de la saison pour le moment mais les éléments sont bien en place et tout l'histoire a du sens. On est donc dans une routine classique. Petite mention pour la scène d'explosion que j'ai trouvé très joliment réalisée. Sinon, j'adore toujours autour la partie policière de l'épisode, où Potter prouve vraiment qu'il est bien plus fort qu'on ne pourrait le croire et qu'il ne sous estime pas (contrairement à June qui se laissait volontaire marché sur les pieds derrière son air de perverse). Au fond, cette saison 4 de Sons of Anarchy pourrait être encore meilleure que la précédente surtout sur la fin…

Note : 7/10. En bref, un peu moins d'enjeux passionnants dans cet épisode mais toujours la même rage de vaincre. Et un cliffangher intéressant.

Commenter cet article