Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Sons of Anarchy. Saison 4. Episode 5. Brick.

5 Octobre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-10-05-23h26m25s122.png

 

Sons of Anarchy // Saison 4. Episode 5. Brick.


Sons of Anarchy est le genre de séries qui sait vraiment y faire avec ses téléspectateurs. Cet épisode nous invite une fois de plus à faire monter la pression sur plusieurs éléments. Le climax final, mettant en scène Juice, pourrait bien lancer un prochain épisode sensationnel. En effet, ce dernier est contacté par Roosevelt pour avoir de plus amples informations. L'idée est plutôt bonne puisque Juice prendre le l'ampleur. Alors que le personnage n'était que réduit à un second plan auparavant, maintenant il est mis en avant, pas forcément pour le meilleur en ce qui le concerne. Petit à petit l'attention se tourne vers lui. La fin de l'épisode avec ce pain de cocaïne manquant permet donc de jouer dans le prochain épisode à Agatha Christie et au whodunit. L'intérêt est là. J'espère que le scénario va suivre, car même si ça peut paraître simple, il ne faut surtout pas que ce soit bâclé. Pendant ce temps, Lincoln Potter poursuit son enquête et même si on semble entrevoir là où il veut aller, il n'en reste pas moins très mystérieux sur ses intentions.

La partie est bien entamée et Lincoln Potter va devoir sortir de l'ombre afin que l'on comprenne enfin comment il va s'y prendre. L'épisode se concentre énormément sur les lettres de John Teller dont Tara détenait des copies. On voit que l'histoire semble portée une importance toute particulièrement à ces lettres. On ne sait pas vraiment ce qu'elles peuvent apporter à la suite de l'histoire mais j'ai dans l'espoir que l'on aura pas mal de moments où le répit ne sera pas de mise. L'action c'est aussi ce qui tient en vie cette série, et pas seulement une montée d'adrénaline. Il faut que le tout explose à un moment ou à un autre. D'ailleurs, dans cette histoire, c'est Piney qui vient voir Clay pour lui lancer un ultimatum : quitter le deal avec le cartel ou bien Clay aura des problèmes. J'adore ce que Sons of Anarchy nous fait avec ses personnages cette année. Piney c'est pas celui qu'on a le plus vu la saison dernière, et là il prend un intérêt tout particulier et j'aime ça. De plus, l'idée derrière est excellente.
vlcsnap-2011-10-05-23h18m29s229.pngPar ailleurs, on voit pertinemment que cette série est centrée sur Clay et sa fin dans le club. Il veut terminer son chemin sereinement et surtout assurer ses arrières (d'où le deal avec le cartel). Ron Perlman joue de façon presque symbolique son rôle, offrant une composition intéressante entre le bon mari (Gemma était pas assez présente dans l'épisode), mais également le personnage qui a envie de laisser quelque chose de bien derrière lui. La drogue est donc ce qui rythme cette nouvelle saison. On ne sait pas trop où l'on va mais on y va. On fait également un détour par le porno. Merci Mr David Hasselhoff de faire une guest star dans ce rôle. Le personnage est excellent et c'est exactement ce que j'attendais de l'acteur. Il ne se prend pas tellement au sérieux et sa réputation d'acteur de seconde zone lui réussi toujours aussi bien.

C'est d'ailleurs ce qui me fait féliciter les producteurs de la série. Hasselhoff c'est un acteur qui joue dans pas mal de merdes mais aussi dans des bons trucs, où il prouve que jouer le beauf, il sait le faire. C'est donc un retour sur l'intrigue "Luann", avec le retour de Tom Arnold. L'idée est plutôt bonne, bien que décevante sur certains points. Au final, ce nouvel épisode se révèle excellent dans sa maitrise des mouvements de ses personnages. J'adore comment la série arrive à intégrer tous les éléments qu'elle présente au fur et à mesure. Le tout c'est sans compter l'excellent climax final de l'épisode qui fait Juice dans une position des plus inconfortable. Je pense qu'il va dérouiller dans le prochain épisode, ce qui serait difficile de ne pas imaginer. J'ai hâte d'être mardi prochain...

Note : 8.5/10. En bref, un épisode rondement bien mené qui nous amène à un climax intéressant.

Commenter cet article