Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Sons of Anarchy. Saison 5. Episode 8. Ablation.

31 Octobre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-10-31-22h36m23s180.png

 

Sons of Anarchy // Saison 5. Episode 8. Ablation.


Gemma c'est tout de même le personnage à qui il est arrivé les pires choses durant Sons of Anarchy. Je crois que les scénaristes sont des sadiques et qu'ils adorent malmener Gemma de fond en comble. Ce n'est pas plus mal pour le téléspectateur qui en a pour son visionnage, mais pour le personnage, la pauvre elle n'est pas tellement préservée. A la fin de l'épisode précédent, Gemma était victime d'un accident, laissant le bébé de Tara et Jax avec Gemma à l'hôpital. J'aime bien la manière dont cette partie de l'épisode est gérée, notamment dans la confrontation de Gemma avec le reste de la famille. On sent qu'il y a quelque chose de différent qui se passe. Et puis la fin lance sur des perspectives d'autant plus intéressantes dans le sens où Gemma va devoir aider son fils, Jax. C'était une demande bien formulée qui donnait un certain plus à la fin de l'épisode. Encore une fois, Sons of Anarchy est une série qui sait ce qu'elle veut et où elle semble vouloir aller. Cette saison 5, pleine de bonnes surprises amoncelées, est un modèle d'écriture. Peu de séries américaines peuvent se targuer d'avoir des scénaristes aussi précis dans leurs choix.

Car justement, on sent qu'ils ont une vision pour le futur de la série, notamment avec le personnage de Jax qui sait s'imposer tout en réfléchissant avant d'agir. Il va donc préparer son coup en douceur. Quelques scènes plus familiales viennent agrémenter l'épisode comme celle de Jax et de sa mère par exemple. C'était un joli moment qui permet d'un côté de faire une sorte de bilan mais également de commencer à voir comment leur relation peut évoluer. Car la mère de Jax a toujours été très protectrice vis à vis de son fils, et c'est une mère aimante. Mais maintenant, Jax a aussi besoin de sa liberté et s'est détaché années après années de l'emprise de sa mère. Ce n'était pas une emprise néfaste et puis Gemma est toujours là pour lui quoi qu'il arrive. Pendant ce temps, on sent bien que Clay est la nouvelle cible de Jax. Ce dernier sait pertinemment ce que Clay cache (la mort de la femme du shérif) te je pense que cela pourrait sûrement mener à la perte de Clay à la fin de la saison. Etant donné que les scénaristes semblent assez couillus cette année, il est surement temps d'enfin dire au revoir au Grand Patron.
vlcsnap-2012-10-31-22h19m14s124.pngUn Grand Patron déchu, qui n'arrive pas à se remettre réellement sur pied depuis qu'il a enchainé les boulettes. Entre la saison dernière et toute l'histoire du Cartel ou encore cette année en engrangeant de nouveaux problèmes pour le club. J'ai adoré la scène qu'il partage avec Juice. Juice va se confier et confesser tout ce qu'il avait sur le coeur (sa trahison, son père noir, son meurtre …). Je m'attendais vraiment à ce que Juice finisse par mourir dans cet épisode mais non, les scénaristes ont préférés jouer une carte qui me plait bien plus. Si l'an dernier il avait déjà été la victime de pas mal de mauvaises choses (oui, parce que dans mon papier de la semaine dernière, je me suis trompé de saison en parlant de la 3 alors que je parlais de la 4). Evidemment, chacun des secrets évoluant dans Sons of Anarchy revient un jour sur le tapis et c'était une bonne et belle occasion de voir Juice quelques minutes plus bas que terre. Je suppose que de nouvelles choses vont venir agrémenter le personnage d'ici la fin de la saison. Et encore une fois, vu la manière dont elle semble évoluer… Juice pourrait lui aussi perdre la vie.

Finalement, ce nouvel épisode engage de nouvelles choses et réagit plutôt bien à ce qu'il s'est passé durant l'épisode précédent. Tout aurait pu fondre dans quelque chose de lourd et de pas forcément très sensé mais Sons of Anarchy joue habilement avec ses personnages. Les pions sont donc de nouveaux sur l'échiquier, Pope est lui aussi encore un peu en retrait mais revient petit à petit hanter SAMCRO, pendant que Nero apporte lui aussi son lot d'ennui dans cet épisode. "Ablation" passe alors presque pour un épisode de transition même si je trouve qu'il n'en est pas un réellement. Il se passe beaucoup de choses et plusieurs moments particulièrement jolis et captivants viennent alimenter cette bonne grosse machine qu'est cette bécane de Sons of Anarchy. J'ai déjà hâte de retrouver tout le monde dans le prochain épisode, surtout que l'évolution est pour le moment particulièrement bonne.

Note : 8.5/10. En bref, toujours aussi surprenante, Sons of Anarchy reste égale à elle même.

Commenter cet article