Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Sons of Anarchy. Saison 6. Episode 10. Huang Wu.

14 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-11-14-19h21m28s135.png

 

Sons of Anarchy // Saison 6. Episode 10. Huang Wu.


La place de l’histoire de Tara dans cette saison est tout de même assez impressionnante surtout que cela permet de faire le lien entre toutes les autres histoires. Je dois avouer que je ne m’y attendais pas du tout. Je m’attendais à trouver le temps un peu long mais cet épisode était pile poil ce dont j’avais besoin dans cette série (et même plus encore). Il y a énormément de faces à faces mais mon préféré est certainement celui où Tara craque complètement face à Jax. C’est le premier moment où Tara montre à quelle point elle est une femme blessée. Son « Look what you did to me. What happened to me ? » permet aussi de voir à quel point Jax et le club a changé Tara et que tout cela ce n’est finalement pas de sa faute. Je pense que Jax doit aussi se rendre compte qu’il n’a peut-être pas fait tout pour que sa femme soit heureuse et surtout qu’elle ait un mari comme les autres. Certes, Tara l’a cherché en se mariant avec lui mais je trouve l’histoire touchante et racontée de façon très malicieuse et sobre. La sobriété dans Sons of Anarchy est utile car cela permet de voir la série sous un angle assez différent. « Huang Wu » permet de voir Sons of Anarchy et surtout cette saison 6 sous un angle différent mais tout aussi intéressant.

A commencer par Jax qui va informer tout le monde du stratagème monté en épingle par sa femme pour divorcer et faire en sorte que ses enfants quittent Charming. Maintenant que son plan a été percé au grand jour, il ne lui reste plus qu’à faire un deal et à mon avis pour intégrer le programme de protection des témoins. Mais ce que je trouve d’assez drôle c’est le fait que Tara et Jax ne sont pas encore divorcés complètement et que d’après la loi, elle ne peut pas témoigner contre son conjoint (enfin, à moins que Kurt Sutter oublie que la loi existe). Bref, ce n’est qu’un détail surtout que l’on ne sait pas encore exactement ce que cherche à faire Tara. Tara est une femme brisée et à plusieurs reprises cet épisode nous le démontre. J’aime bien car cela permet aussi de percer un peu à jour cette femme qui tentait d’être forte et de faire face à la fois à son mari qu’elle n’aime plus mais également à Gemma. Cette dernière va venir en aide à Wendy qui a replongé dans la drogue. La geste de Gemma envers Wendy est assez touchant. Je ne m’attendais pas du tout à ce que cela prenne cette direction (même si Gemma et Wendy s’étaient presque réconciliées cette saison).
vlcsnap-2013-11-14-19h44m28s108.pngCet épisode laisse donc en grande partie tomber tout le reste (notamment les irlandais et ce même s’ils arrivent à faire une apparition intéressante préparant la fin de la saison de façon assez calme) sans parler du deal avec notre très inspectrice voulant faire tomber tout ça. Je ne sais pas quoi penser de Jax d’ailleurs. Cette année le personnage a énormément changé lui aussi. Il tente de se ranger des voitures mais d’un autre côté il sait pertinemment qu’il ne peut pas faire les choses comme il le souhait. C’est du coup assez étrange mais j’aime bien car cela change aussi un peu la manière dont Sons of Anarchy gère ses intrigues ce qui n’est pas une mauvaise chose. Je ne sais pas ce que la suite de Sons of Anarchy nous réserve, notamment car la série semble garder de côté Clay pour le moment. Il est remisé en prison sans pour autant que l’on ne cherche réellement à savoir ce qu’il devient et comment sa vie se déroule. Mais cet épisode était avant tout là pour prouver à quel point Gemma n’est pas forcément la méchante de l’histoire mais que Tara n’est pas forcément la méchante non plus. Le mal vient d’ailleurs, du club, de cet univers, qui a rongé un peu tout le monde. Tout le monde s’en rend compte et tente de changer.

Note : 8.5/10. En bref, cet épisode m’a énormément plu, notamment pour Gemma et Tara.

Commenter cet article