Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Sons of Anarchy. Saison 6. Episode 11. Aon Rud Persanta.

21 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-11-21-18h46m00s111

 

Sons of Anarchy // Saison 6. Episode 11. Aon Rud Persanta.


J’ai longtemps pensé à ce moment et il est maintenant arrivé. Je dois avouer que je ne m’attendais pas du tout à ce que Sons of Anarchy prenne son courage à deux mains et face enfin ce que l’on attendait depuis pas mal de temps maintenant. Surtout que Clay, depuis qu’il est en prison, ne sert pas nécessairement à grand chose mais je dois avouer qu’il y a malgré tout pas mal de très bonnes idées ici et là. Notamment du point de vue de la manière dont Clay voit ses derniers instants arriver. J’ai déjà pensé au fait que Clay doit mourir, notamment car finalement cela arrive à un moment presque inattendu. Je ne m’attendais pas du tout à ce que Sons of Anarchy ose tuer Clay. Notamment car Ron Perlman a été pendant longtemps l’une des figures emblématiques de la série. De le voir mourir des mains de Jax était encore plus impressionnant mais ce n’est que le retour des choses dans un autre chose. En tout cas, Sons of Anarchy délivre une scène époustouflante, prenant aux tripes grâce à une mise en scène sobre et rapide, et un silence de plomb. Le glas étant sonné par le coup de feu.

Mais cela va permettre également à Gemma d’éclater en sanglots. Au fond elle l’a aimé Clay et ce peu importe ce qui a pu faire subir à son fils ou encore à elle-même. Du coup, c’est assez touchant comme issue, surtout que cela se fait deux épisodes avant la fin de la saison. Je suppose que le fait que cela ne soit pas un évènement est une bonne chose, notamment car cela surprend légèrement le téléspectateur. Au fond, Clay meurt afin de sauver le club et puis aussi un peu pour payer pour les erreurs passées qu’il a pu faire (notamment dans la saison précédente). La chute de Clay est intéressante car elle s’est faite au fil des saisons. Kurt Sutter a pris son temps pour faire les choses, notamment en rendant dispensable le personnage cette année (afin de prouver au téléspectateur que Sons of Anarchy peut vivre sans ce personnage). On nous a tellement préparé que l’on aurait du voir venir le fait que Clay allait mourir mais bizarrement je ne voulais pas y croire, notamment car ce mec a toujours eu les étoiles en sa direction. Il a toujours été plus ou moins chanceux dans sa vie finalement.
vlcsnap-2013-11-21-18h48m46s242.pngLe pathos que la série tente de gérer lors des derniers instants de Clay était brillant. Notamment car Sons of Anarchy n’est pas qu’une série violente avec des scènes d’action sur des motos, c’est aussi un drama. C’est une histoire d’amitié, d’amour et de rencontres. Cette saison est d’ailleurs la plus emblématique de ce point de vue là avec l’histoire de Tara qui aura permis à la série de nous faire découvrir un autre aspect de sa personnalité. Jusqu’au moment où Clay meurt, je me suis demandé s’ils allaient réellement pouvoir le faire. Finalement, même si Jax veut faire du club un club honnête qui gagne honnêtement sa vie, ils vont devoir passer par le sang. C’est presque antinomique puisque l’on ne peut pas dire que cela aille dans le sens du personnage. Par ailleurs, Gemma est la seule personne à réellement exprimer ses sentiments lors de la mort du personnage. C’est presque illogique car tout le monde aurait dû rester terne mais non, elle devait éclater en sanglot. Cela rend Gemma humaine et cela prouve que derrière sa carapace de femme forte, elle reste une femme avec des sentiments.

La place de Tara dans cet épisode est d’autant plus intéressante qu’elle est presque aux antipodes de ce que l’épisode précédent avait établit. Elle se retrouve donc attaquée de toute part. D’un côté Jax ne peut pas la laisser partir avec ses enfants et de l’autre elle pourrait bien finir ses jours à l’ombre si elle ne coopère pas. C’est quand même assez problématique mais j’espère qu’elle va s’en sortir car au fond elle mérite de s’en sortir (même si tout ce qu’elle a fait, elle ne l’a pas forcément fait de façon très réglo). Finalement, ce nouvel épisode fait quelque chose d’intéressant autour des derniers instants de Clay. Sans en faire un épisode évènement pour autant ce qui permet aussi de voir que Sons of Anarchy n’a pas besoin de vivre d’évènements et d’épisodes lancés à grands renforts de moyens. Dans les moments les plus simples et les plus sobres, Sons of Anarchy s’en sort royalement et elle nous le prouve ici avec brio.

Note : 9/10. En bref, un épisode assez sombre mais particulièrement touchant.

Commenter cet article