Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Sons of Anarchy. Saison 6. Episode 2. One One Six.

18 Septembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-09-18-14h49m31s70.png

 

Sons of Anarchy // Saison 6. Episode 2. One One Six.


Après la scène choquante de l'épisode précédent, "One One Six" cherche à gérer les conséquences de cet acte sur les personnages de la série. Cependant, cette scène choquante qui a fait trembler les Etats-Unis et bien évidemment le PTC reste une scène assez classique finalement pour du Sons of Anarchy. C'est quelque chose que la série peut délivrer sans problème chaque semaine. Sons of Anarchy est une série qui n'a jamais eu peur de la violence et elle nous l'a déjà prouvé par le passé. Les conséquences vont se mesurer donc à plusieurs niveaux. Mais cette scène n'était pas aussi choquante que d'autres scènes de la série (comme le moment où Gemma s'était fait violée dans la saison 2). Cette scène était presque plus banale que d'autres. Mais elle est tombée à un moment où les Etats-Unis sont endeuillés par cette tuerie sur la base militaire de Washington alors forcément, cela a fait plus de bruit que prévu. Mais les conséquences de cet acte sont intelligemment gérées. En effet, Sons of Anarchy choisie de rester plutôt sereine et de faire les choses sans trop d'agitation. L'épisode cherche donc la révolte douce.

A commencer par Nero qui va se sentir coupable de tout ce qu'il se passe alors que Primo, son cousin, est responsable du fait que Matthew (le jeune garçon responsable de cet acte) a pu avoir accès au KG9 qu'il a utilisé pour le shooting. J'ai trouvé Jimmy Smits très juste dans cet épisode, ne sachant pas vraiment comment gérer la situation. Il faut dire qu'il ne peut pas choisir entre tuer son cousin et le laisser en vie. J'aime bien la place de Jax dans cette situation. C'est clairement l'homme de la situation, celui qui est maintenant capable de faire les pires choses mais uniquement dans son propre intérêt. Il laisse croire à Nero qu'il fait ça pour lui mais l'on sait pertinemment que c'est uniquement pour se sortir de la situation lui aussi (étant donné que les KG9 pourraient très rapidement remonter à son gang). Sons of Anarchy gère donc ses intrigues de façon très malicieuse et je dois avouer que j'adore ça. Les personnages sont donc plus intéressants et les intrigues beaucoup plus jouissives. Du coup, Matthew, sa mère et Primo sont morts. Toute une famille décimée et deux personnages ne sont là que pour subir les conséquences de l'acte de leur enfant.
vlcsnap-2013-09-18-15h16m21s32.pngCe que j'ai aussi trouvé d'assez pertinemment dans cette affaire c'est le faire que SAMCRO gère tout cela comme si c'était quelque chose de banal, comme s'ils faisaient ça tous les jours. Couvrir leurs traces (Primo, la mère) et s'assurer que le business ne viendra pas en être perturber (Jax face à son fournisseur par exemple, une scène assez logique et particulièrement bien gérée). Charlie Hunnam a grandi dans Sons of Anarchy. On a vu le personnage passé de l'innocence à cette maturité qui n'est pas sans rappeler Clay. Bien entendu que les deux personnages se ressemble maintenant et je me demande du coup comment Jax peut vivre avec le fait qu'il devient ce qu'il s'est toujours refusé de devenir. J'ai par exemple la mauvaise impression que Juice se retrouve dans tous les mauvais plans (cette fois il va devoir étouffer la mère de Matthew afin de la tuer tout simplement). Le pauvre. Dire qu'il était si innocent il y a quelques temps de ça encore. Pendant ce temps, Lee Toric continue d'être au four et au moulin. J'aime bien ce personnage et Donal Logue correspond parfaitement à l'idée que je me fais de Sons of Anarchy.

L'acteur incarne donc Lee Toric avec beaucoup de férocité. Entre ses faces à faces avec Clay ou encore le fait qu'il se rend rapidement compte du fait que le KG9 a certainement été vendu par les Sons me plait. Ce n'est pas quelqu'un qui est là pour rigoler. J'aime beaucoup aussi les nouvelles têtes de la saison comme CCH Pounder (The Shield) qui a changé de coiffeur (et c'est très surprenant). J'aime bien cette actrice, elle me rappelle en plus énormément The Shield même si elle n'est pas très présente dans cet épisode et que cela sera certainement sur la longueur que l'on pourra juger de son utilité. Ou encore C. Thomas Howell (SouthLAnd), le pote de l'ATF de Lee. J'ai du mal à voir où ces deux personnages vont aller autour de Lee mais je ne serais pas surpris qu'ils finissent pas monter un truc pour faire tomber les Sons tous ensemble, un peu comme cela a déjà pu être le cas dans les saisons précédentes de Sons of Anarchy (la saison 3 avec Ally Walker et la saison 4 avec notre agent du FBI très discret).
vlcsnap-2013-09-18-15h17m28s192.pngFondamentalement, Sons of Anarchy fait aussi évoluer d'autres intrigues comme celle de Tara qui sort enfin de prison ou encore Clay qui fait trainer ses aveux. J'ai hâte de voir ce que ce dernier va dire encore pour se sortir de cette situation. J'aime bien que Clay soit un grand méchant. C'est quelqu'un qui comme Jax est capable de tout faire pour sauver sa peau, même s'il faut salir les mains des autres. Bon, par contre il va falloir arrêter de terminer les épisodes sur Jax en train de baiser. On a l'impression de voir la même chose à chaque fois. Ou alors il va falloir qu'il change de position.

Note : 8/10. En bref, après les faits le temps des conséquences. Réussi.

Commenter cet article