Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Sons of Anarchy. Saison 6. Episode 5. The Mad King.

9 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-10-09-16h08m39s43.png

 

Sons of Anarchy // Saison 6. Episode 5. The Mad King.


L'épisode précédent nous lançait sur tout un tas de pistes et surtout vers une toute nouvelle direction. Les quatre premiers épisodes de la saison s'étaient surtout concentrés sur Lee Toric, le personnage de Donal Logue. Un cinglé comme Sons of Anarchy peut en fabriqué mais qui finalement est tombé à la fin de l'épisode précédent des mains d'Otto. Le fait qu'il soit mort est à la fois une prise de risques dans le sens où maintenant il faut changer de direction mais aussi une très bonne idée dans le sens où j'aurais presque mal vu Lee Toric répéter encore et encore ses manigances à longueur de temps durant 13 épisodes. Ce changement de direction dès le début de la saison permet aussi de voir à quel point les scénaristes ont de l'imagination. "The Mad King" n'est cependant pas l'épisode rêvé pour faire suite au précédent. Alors certes, cet épisode est un peu une sorte de nouveau season premiere dans la saison, tentant de mettre petit à petit en scène la guerre qui se prépare entre les irlandais et SAMCRO. J'aime bien cette guerre dans le sens où l'on sait qu'elle va avoir lieu mais l'on tente de calmer le jeu. SAMCRO va même venir plaider sa cause, ne voulant pas plus de morts dans ses rangs tout comme les irlandais dans les leurs.

Mais bien évidemment, la scène finale est une déclaration de guerre en bonne et due forme. C'est aussi l'occasion pour Sons of Anarchy de tourner une page. En effet, faire exploser le club des Sons va permettre de voir une nouvelle manière de faire les choses et je dois avouer que cela me plait tout particulièrement. Je n'ai pas vraiment envie qu'ils reconstruisent ce lieu. J'ai envie qu'ils changent un peu, que les Sons deviennent presque une sorte d'organisation secrète que l'on ne peut pas facilement retrouver. Fort heureusement que Jax était là pour deviner qu'il y avait un problème sinon tout le monde (et même Tara et les enfants de Jax) allait y passer. J'ai hâte de voir les conséquences directes de cet acte. Ce qui est dommage finalement avec cet épisode c'est le fait qu'il mette autant de temps à arriver à cette scène finale. Je ne suis pas sûr qu'une heure d'épisode était nécessaire. Il aurait mérité d'être amputé d'une petite partie à mon humble avis. Alors certes, ce n'est pas un épisode ennuyeux mais je pense que les intrigues se sont parfois un peu trop égarées. Je pense bien évidemment à cette quête de la paix entre les Sons et les irlandais. C'était un peu trop long. Passionnant mais long.
vlcsnap-2013-10-09-16h01m10s157.pngKurt Sutter aime bien les longs épisodes afin de plonger le téléspectateur dans son histoire d'une manière qui lui est propre. C'est tout à son honneur mais c'est parfois trop. On veut trop nous plonger au fin fond des intrigues de chacun. Si les irlandais parviennent à nous offrir une fin d'épisode digne de Sons of Anarchy, il y a d'autres scènes particulièrement choquantes qui vont donner l'occasion aux personnages d'évoluer encore une fois. Je pense notamment à l'histoire de Clay et Gemma. Cette dernière va venir rendre une petite visite à son ex mari. Tout cela pour passer des informations. J'ai trouvé l'idée de faire sortir Clay de prison pour aller à Belfast gérer l'opération de vente d'armes assez bonne mais je n'ai pas envie que l'on retourne à Belfast comme dans la saison 3. J'ai envie que l'on reste ici pour le moment. Mais Gemma est aussi là pour jouer le rôle de médiatrice finalement. Doit-il choisir d'accepter le deal de Galen ou non ? La pire scène ici reste le moment où deux gardiens de prison vont jouer aux voyeurs pendant que Clay et Gemma couchent ensemble. Ces deux gardiens ont des goûts très étranges tout de même car bon, Clay et Gemma ne sont pas le couple le plus sexy de Sons of Anarchy…. Et certainement même de la prison.

J'ai trouvé cette scène malsaine, surtout quand l'on voit les deux gardes s'agiter le bâtonnet. Mais bon, Sons of Anarchy est une série complètement folle dans sa tête et l'esprit de Kurt Sutter semble complètement rongé. Dans un tout autre registre, j'aime bien également l'association entre Tara et Wendy. D'une part car Tara est une sacrée bonne manipulatrice et d'autre part car Wendy en devient touchante. Je n'avais pas vraiment de compassion pour elle auparavant, notamment car je me suis toujours plus ou moins rangé du côté de Gemma dans cette histoire de crêpage de chignon mais je trouve ça assez astucieux que de jouer sur la faiblesse de Wendy. Tara a bien appris ses leçons tout de même. Elle n'est plus du tout la femme qu'elle était auparavant et est prête à tout pour que Gemma n'ait pas un seul cheveu de ses enfants. J'ai aussi envie que l'histoire de Tara soit un peu plus pimentée. Pour le moment cela picote qu'un peu le palais. Et puis il y a aussi le shérif et toute cette histoire autour de Nero que j'aime bien. Mais pour le moment Sons of Anarchy semble garder ça en arrière plan.

Note : 7/10. En bref, pas l'épisode le plus fort de cette saison de Sons of Anarchy pour le moment mais il y a tout de même de très bonnes scènes et encore du choquant à la pelle.

Commenter cet article