Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Sons of Tucson. Saison 1. Episode 1. Pilot.

18 Mars 2010 , Rédigé par Ca Deborde De Potins ! Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-5818491
Sons of Tucson // Saison 1. Episode 1. Pilot.

C'était le début de la nouvelle sitcom de la FOX, sitcom lancée au beau milieu de ses séries animées du dimanche, choix qui peut s'avérer bizarre en sachant que ce n'est pas une série animée. Mais bon, malgré le bide niveau audience voilà mon avis sur ce premier épisode.
Tyler Labine voulais une série à lui tout seul, voilà pourquoi il a quitté Reaper, annulée certainement en partie à cause de ça et d'audiences sur le déclin. Il voulait sa série il l'a eu. Discutons un peu du résultat, peu surprennant et très prévisible. En effet, cette histoire où Tyler interprête Ron Snuffkin, un looser vendeur dans un magasin est drôle sans être vraiment explosive. Si l'univers de la série, parlant de Ron qui se fait payer par des enfants pour qu'il se fasse passer pour leur père, est plutôt pardonnable car tellement excentrique, l'histoire en elle même est parfois tordue et dénuer de sens mais on peut dire que j'ai facilement accroché aux personnages et à l'idée que je m'en fais désormais.
Ensuite, il faudra faire face à la "burlesquitude" sans grand intérêt de certaines blagues mal placées qui ne feront pas rire mais Tyler Labine est là pour y remédier et tout rentre dans l'ordre. Oui, le personnage est drôle et ne manque pas de répartit, oui sa morale complètement barrée est plutôt accrocheuse mais il manque un petit quelque chose qui fait que la série pourrait carburer plutôt que de ramer.
En gros, je me demande vraiment ce que va donner le prochain épisode et même si je suis encore haineux à cause de l'arrêt soudain de Reaper, je trouve un peu de réconfort à retrouver l'un des personnages de cette série. Ron c'est un peu Sock finalement, toujours un gros looser, qui ne fait rien de génial de sa vie à part penser au fric et aux chicks, voilà ce qui fait ramer son petit cerveau. Ici, sa motivation de l'argent lui fait perdre le sens de la morale et de l'éthique. Pas sur que ce programme passe facilement au milieu de séries animées comme Family Guy ou encore The Simpsons.
Enfin, un épisode concluant et passant un contrat avec le diable. Si l'histoire ne se développe pas dans les prochains épisodes, j'ai bien peur que la série ne puisse survivre au milieu de ce grand bazar que j'ai finalement apprécier.

Note : 7/10. En bref, un bon début après le Unaired Pilot de l'été dernier que j'avais vu et qui a été remanier pour mon plus grand plaisir. Je serais d'avis partager sur certaines choses de la série mais globalement elle fait rire, sourire et les personnages sont attachants.

Commenter cet article