Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : SouthLAnd. Saison 5. Episode 10. Reckoning.

18 Avril 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-04-18-11h33m12s119.png

 

SouthLAnd // Saison 5. Episode 10. Reckoning.
SEASON FINALE


Nous ne savons pas encore si SouthLAnd aura droit à une sixième chance (une saison 6 de SouthLAnd semble être inespérée) mais je dois avouer que les scénaristes de la série sont de vrais sadiques. Sadique car la dernière scène de l'épisode était un cliffangher. Et pas un petit cliffangher. On nous laisse donc dans la doute. Cooper est-il mort ou non ? Depuis le début de la série on nous prépare la fin du personnage. Je pensais qu'il allait prendre sa retraite et enfin tenter de découvrir les bienfaits d'une vie normale, sans courses poursuites, sans armes à feu, … Sauf que non, Cooper ne pouvait pas s'arrêter là. Il fallait que l'épisode aille bien plus loin. C'était une scène inévitable, réussie mais qui laisse alors le téléspectateur dans une situation étrange. Cooper va alors se battre avec son voisin qui lui impose des nuisances sonores à cause de son générateur. Cooper n'a pas eu une vie facile dans SouthLAnd. Entre son homosexualité, la mort de son coéquipier dans l'épisode précédent, la descente au enfer noyée dans l'alcool ou encore son père qui lui a avoué qu'il aurait préféré voir son fils mort que d'avoir un fils gay.

Mais c'était une excellente saison pour le personnage qui s'achève sur une note douce amère. J'attendais peut être trop du personnage dans ce dernier épisode. Il faut attendre la seconde partie de "Reckoning" pour que le personnage sorte son épingle du jeu. Il faut donc aller de très bonnes choses ailleurs. Et notamment Ben et Sammy. Ben va forcer le frère d'Elena à quitter la ville alors que Sammy se rapproche de plus en plus de la vérité. Les choses étaient assez bien développées tout au long de la saison autour de l'amitié déchirée entre les deux coéquipiers. C'était la goutte d'eau qui a fait débordé le vase. Ben a trahi son ami. Le meilleur moment reste leur querelle. D'un point de vue visuel c'était irréprochable. La série parvient à donner à cette scène quelque chose d'intéressant. C'était touchant car au fond, tout téléspectateur de SouthLAnd aime ces deux personnages (même si Ben est devenu un vrai pourri et que je ne cautionne pas vraiment ses actes). Du point de vue des dialogues c'était là aussi très réfléchi. On sent le point des mots.
vlcsnap-2013-04-18-11h24m31s25.pngEnfin, Ruben et Lydia vont suivre leur piste sur les tueurs de Lucero. Ce qu'il y avait de bien avec cette partie de l'épisode c'est que les personnages étaient bien plus intéressants. Les flics sont en roues libres et capables de tout afin de retrouver les coupables. Finalement, ce dernier épisode de la saison 5 de SouthLAnd (qui risque d'être le dernier épisode de la série) n'était pas aussi puissant que le précédent et d'un côté c'est dommage car la série ne s'achèverait pas sur un épisode détonant. Cependant, l'écriture était fluide, passionnante et les personnages trouvent chacun une conclusion. Aussi bien au travers de leurs histoires d'amour, que de leurs histoires d'amitié et professionnelles. Chacun a droit à une conclusion et finalement Ruben et Lydia sont les deux à avoir des fins assez heureuses (surtout la scène de Lydia sur la plage que j'ai trouvé magnifique et surtout très touchante). Un dernier épisode et puis s'en va. SouthLAnd ne m'aura pas déçu cette année et si saison 6 il y a (ce que j'espère encore au plus profond de mon corps), je serais ravi de la retrouver l'an prochain.

Note : 8.5/10. En bref, sans être le meilleur épisode de la saison, il parvient à offrir une conclusion satisfaisante à la saison. Mais pas à la série à cause d'un cliffangher bien trop important.

Commenter cet article

paul37 11/05/2013 00:18


TRES mauvaise nouvelle :(


TNT n'a pas voulu accorder une saison de conclusion à la série...


Enfin on a eu une quarantaine d'épisodes au lieu de 7 au départ.


On se console comme on peut, en plus le projet de McKenzie m'interesse pas...

Hanna Eve. 19/04/2013 14:58


Et bien moi je trouve que ce dernier épisode est en parfaite concordance avec le message que veut transmettre cette série qui se veut, déjà par la prise de vue de la caméra, ultra réaliste(on ne
nous fait pas cadeau par exemple des corps déchiquetés comme dans d'autres séries américaines).

Un des messages de ce dernier épisode est que la vie n'est pas juste au sens où on l'entend, comme dans un conte de fée: John Cooper se fait visiblement tuer par des policiers parmi lesquelsil y
a probablement un bon nombre qu'il a formés lui même, qui plus est, par la police à laquelle il a tout donné, tout sacrifié; en somme il se fait tuer par sa propre famille.

Quand à Ben Sherman, dans ce dernier épisode sa volonté est totalement mise à nue: issue d'une famille aisée, il décide comme on le voit dans le premeir épisode de plonger au coeur de la misère
de Los Angeles: car ce film n'est ni plus ni moins qu'une fresque de la misère américaine.
Et il ne fiat pas les choses à moitié: pour lui, établir la justice dans ces milieux n'est ni anihiler le milieu, ni y imposer une jusitce toute puissante au dessus du commun des mortels( on le
voit quand il tue dans un épisode l'homme qui prostitue sa fille de 13 ans et sa femme).
En prenant pour petite amie, une fille de la pègre ( rejetant l'instit des quartiers chauds qui finalement s'avère n'être qu'une petite fille de riches en révolte), il montre son désir de plonger
au coeur de la couche sociale misérable pour y établir une certaine justice, accessible, proche des individus qui somme toutes, qu'ils soient issus de cette couche sociale ou d'une meilleurs,
sont tous imparfaits.

Pour ce qui est de la femme inspecteur, elle a aussi eu son lot d'injustice: c'est finalement elle qui a largement contribuer à retrouver les auteurs de l'enlèvement de Cooper, mais c'est son
accolyte hypocrite, totalement soumis au système rigide qui finalement est glorifié de l'arrestation des auteurs sous l'oeil des caméras.
Mais elle n'en est pas le moins du monde frustrée et n'assiste même pas à la scène de remise de récompense.
Pour elle, le plus important a toujours été d'être en accord avec sa conscience, plus qu'être en accord avec le système.

Il y a encore beaucoup de choses à dire.

Pour ma part, je considère cette série comme un chef d'oeuvre.

Aoda 18/04/2013 20:12


Arf! Pas encore commencé la saison, mais ta conclusion me fait peur. Vu les audiences une sixième saison semble peu probable.