Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : SouthLAnd. Saison 5. Episode 7. Heroes.

30 Mars 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-03-30-18h50m12s201.png

 

SouthLAnd // Saison 5. Episode 7. Heroes.


J'entend déjà retentir le cor annonçant la mort de SouthLAnd. Je ne sais pas pourquoi mais je le sens, tout simplement. Les audiences ne sont pas très bonnes, des acteurs de SouthLAnd ont déjà trouvé refuse dans des pilotes (Shawn Hatosy, Ben McKenzie, Regina King) et bien évidemment, TNT a d'autres succès sur son antenne et de nouvelles choses qui arrivent. D'autres raisons pour elle ne préférer proposer des rediffusions à tire larigot de séries de networks qui lui rapporte énormément d'argent plutôt qu'une série qui peut potentiellement lui en faire perdre. Sauf que voilà, SouthLAnd a toujours prouvé sa constance au fil des épisodes. Depuis qu'elle a été créée, elle a évolué avec le temps et est maintenant devenue une sorte de must dans le genre des séries policières. Etant un grand fan de ce genre, forcément que SouthLAnd trust en tête de liste quand l'on me parle de séries policières. Derrière son côté classique elle a su créer un univers, fascinant et passionnant, autour de personnages attachants et d'histoires qui n'offrent jamais ou presque d'issue heureuse.

Mais le but dans SouthLAnd n'est pas de faire en sorte que tout soit beau dans le meilleur des mondes mais tout le contraire. Le but est de nous montrer comme impact un tel métier sur ces hommes qui travaillent jour et nuit afin de rendre les rues de Los Angeles (même les plus chaudes) calmes et sans violences. Sauf que cela a évidemment des répercussions sur la vie de chacun de ces hommes. Cet épisode est donc là pour nous rappeler encore une fois que même s'ils font un boulot que beaucoup de gens admirent, ils ne sont pas parfaits et ne finissent pas leur fin de journée tranquillement. Il y a bien évidemment Cooper, un personnage qui aura énormément évolué cette année. Encore plus que les saisons précédentes. Aussi bien quand son coéquipier va parler d'homosexualité que quand il va tenter de faire en sorte que son mentor devienne sobre. On sent le malêtre qu'il y a au fond chez Cooper. La scène finale de l'épisode était même l'une des plus touchantes et intimes que SouthLAnd ait pu nous offrir en cinq ans.
vlcsnap-2013-03-30-18h33m24s103.pngC'était beau, mais pas que. C'était aussi terriblement touchant et très différent de ce que l'on a l'occasion de voir chez Cooper. Car SouthLAnd a une tendance assez forte à nous montrer la solitude de Cooper de façon très différente que de nous montrer les problèmes de son père. Le moment où son père lui dit qu'il aurait largement préféré voir son fils tué en intervention que d'avoir un fils gay. C'était quand même grandiose comme moment car cela prouve encore une fois que tout le monde ne peut pas être ouvert d'esprit sur le sujet et qu'il y a encore des parents qui ne peuvent pas faire avec ça. Mais c'est aussi ce que Cooper voulait entendre son père dire, qu'il lui avoue tout simplement que sa sexualité n'est pas quelque chose qu'il accepte. Pendant ce temps, les choses continuent d'évoluer pour les autres personnages comme Ben qui voit toujours Elena. Je ne sais pas si cette relation a de quoi évoluer dans les prochains épisodes mais cela apporte une certaine stabilité à Ben. Du coup, je comprends que les scénaristes ne veulent pas casser le personnage tout de suite.

D'autant plus que derrière, la série se sert de Cooper astucieusement dans le genre personnages brisés (qui va parvenir à sauver un jeune enfant dans cet épisode avec beaucoup de générosité, très touchant ce moment d'ailleurs, un héroïsme sans faille - d'où le titre de l'épisode -). Sammy quant à lui se retrouve encore une fois au beau milieu d'une sale histoire. Je ne sais pas comment il va s'en sortir d'ici la fin de la saison mais je ne le vois pas passer le dernier épisode, surtout que l'histoire de Tammi est à la fois en train de le ronger à petit feu mais aussi ruiner sa carrière. On n'oublie pas l'introduction de Rae Anne, la fille de Dewey qui devient elle aussi une jeune policière de la brigade. Elle est intelligente et belle, ce qui va forcément surprendre tout le monde. Mais c'est aussi un personnage différent, et pas encore cabosser que l'on apprend à connaitre. Du coup, elle apporte une certaine fraicheur à l'épisode. Rien à redire sur Lydia, elle reste dans quelque chose de classique et balisé. Du policier simple et assez efficace.

Note : 9/10. En bref, grâce à Cooper, cet épisode était authentique et surtout touchant et poignant.

Commenter cet article

Support Omni Tech 09/09/2014 14:38

I haven’t seen the series yet. I did happen to see a lot of promos though. I was so busy and glued with watching breaking bad till now. That was just truly awesome. I am sure to take a look at it anytime soon.

delromainzika 31/03/2013 15:45


Oui c'est vrai que c'est encore pire mais SouthLAnd est connue pour être terrible avec ses personnages. Il ne leur arrive que des merdes. En tout cas, j'espère ne jamais vivre ça.

Pascal 31/03/2013 15:24


@Delro bah surtout là on a l'impression que c'est la faute de Cooper : j'ai tué et violé ta copine parce que " t'es une pédale " ( je cite ) , déjà vu des réactions horribles mais celle là...

delromainzika 31/03/2013 00:49


Oui. Du coup tout cela s'est embrouillé dans mon esprit ^^Merci :)


 


Oui, c'est clair que c'est une saloperie. Punaise quoi. Je me demande comment on peut dire ce genre de choses et pourtant c'est tellement réaliste car énormément de parents disent encore qu'ils
préfereraient ne pas avoir de fils plutôt qu'ils soient gays.

Pascal 31/03/2013 00:38


@delro oui de là que viens ta confusion je suppose :)


En tout cas pour en revenir au père de Cooper bah c'est une vraie saloperie ! ^^