Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Spy. Saison 1. Pilot et Episode 2. (UK)

24 Octobre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2011-10-24-19h33m51s248.png

 

Spy // Saison 1. Episodes 1 et 2. Pilot : Codename Loser / Codename : Tramp.


Je ne demandais rien de cette jeune comédie de Sky One mais finalement, je trouve ça pas si mauvais ça. Bien au contraire, cela parvient à être drôle par moment. Jouant avec facilité sur un loser qui va devenir espion au MI:5 sans vraiment le vouloir - alors qu'il postule pour un poste de collecte de données -. Le pilote présente les personnages, moyennement je dirais, mais le potentiel est visible. Il faut attendre la seconde partie de l'épisode pour que le sujet décolle vraiment et je l'on sent un peu où l'on va. Je tends à penser que cette série pourrait très bien ressembler à ce que fait HBO avec Bored to Death. Même si Tim est loin d'être Jonathan Aimes, il a tout de même ce côté loser qui fonctionne à merveille. Et j'adore son fils Marcus, ce personnage est le plus drôle et vole la vedette du personnage principal. Les situations s'enchaînent et sans pousser la comédie dans le volume permettent de trouver un intérêt tout particulier.

Les aventures de Tim, un loser qui va intégré le MI:5 malgré lui.
vlcsnap-2011-10-24-19h25m09s159.pngEn fait je pourrais penser que Spy est la digne descendante de Mr Bean, mais bon, ce serait être méchant avec Rowan Atkinson qui faisait un travail très fun dans sa comédie. Sauf que ici ça fonctionne. On a pas les rires enregistrés, on a toute la modernité au service d'un personnage. Et alors que le pilote cache un peu toute la profondeur de la série et surtout son sujet principal, le second permet de mieux se plonger dans le monde du personnage. J'ai adoré la première mission. La série est suffisante pour nous faire passer un truc complètement bête pour une sorte d'acte sur-héroïque. Je ne vous ai pas parler du meilleur ami de Tim, lui aussi c'est un cas, désespéré si je ne puis dire, mais pas autant que Tim. C'est un peu son repère dans la société, celui qui ne le fait pas forcément redescendre sur terre mais qui sait le comprendre et évaluer la situation. Pas si mal foutu non plus.

Même si la série ne révolutionne rien du tout dans son genre, elle arrive donc à apporter un peu de sourire, un peu de modernité dans l'espionnage comme les anglais savent le faire. Spy a du potentiel pour devenir encore meilleure que ça. C'est avec cette petite série que je me rends compte que les anglais sont excellents parfois, mais ce n'est pas sur les grandes chaînes qu'ils faut aller trouver leurs comédies, mais plutôt sur les petites, ici Sky One à qui l'on doit Trollied, une série assez bonne sur l'univers du supermarché. Je m'attendais pas à ce que l'on connecte aussi bien le familial déjanté (Marcus et son entretien d'embauche au début du pilote, ou encore la scène dans la thérapie dans le second épisode) avec le loser espionnage. J'attends de voir la suite et je reviendrais vous en parler c'est certain. Il y a matière. Au fond, cela me rappelle - en certes moins bien - Curb Your Enthusiasm, et la référence est pesée.

Note : 5.5/10 et 6.5/10. En bref, une comédie anglaise fort sympathique au sujet intéressant et aux personnages atypiques.

Commenter cet article