Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Spy. Saison 2. BILAN.

24 Novembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

SpySpecial05.jpg

 

Spy // Saison 2. 13 épisodes.
BILAN


Après une première saison agréablement sympathique, la seconde l'est tout autant. Spy n'est pas une série surprenante qui va faire parler d'elle, mais justement, elle mériterait surement d'être un peu plus mise en avant. Il faut dire que depuis quelques temps, Sky One enchaine tellement les comédies que j'ai cette impression qu'il n'y a plus aucune de leurs comédies qui parvient à sortir du lot. Globalement elles sont toutes honorables (sauf certaines que j'ai complètement détesté). Mais Spy c'est un peu à ranger du côté de Trollied par exemple de la même chaine. C'est du même acabit en termes de qualité. J'étais donc assez content de suivre une seconde saison des aventures de Tim incarné par un Darren Boyd toujours plus fun et maladroit que jamais. La surprise fût l'obtention d'un BAFTA (les Emmy anglais) pour son rôle dans cette comédie. Je ne m'y attendais pas du tout mais preuve aussi que les anglais savent reconnaitre le talent où il est et pas uniquement là où il semble être. C'est pour cela que les Emmy sont devenus une mascarade assez impressionnante.

Ce que j'aime bien dans Spy c'est le mélange des gens. D'un côté nous avons une comédie d'espionnage assez amusante qui joue sur les cocasseries de son héros. Tim est un héros banal finalement, un Monsieur tout le monde qui évolue au MI5. Cette branche secrète est aussi fournie en bras cassés et cela permet constamment de mettre Tim en avant. Le personnage qui n'avait rien à voir avec le milieu de l'espionnage est finalement celui qui s'en sort le mieux. Même son grand patron est plus bête que lui. On se demande même parfois comment il a pu en arriver là. Mais Spy c'est aussi une petite comédie de bureau. Jamais agressive mais toujours gentillette, Spy s'amuse avec ses personnages en les mettant dans des situations tantôt drôles, tantôt moins drôles. Mais ce qui fait plaisir à voir c'est que les scénaristes tentent des choses et ne laissent pas les personnages à l'air libre ou encore de façon statique sans rien faire avancer. Les intrigues restent cependant assez faiblardes mais la bonne humeur de Darren Boyd fait tout.
Spy.S02E06.jpgSpy c'est aussi une comédie familiale grâce au fils de Tim : Marcus. Ce dernier est un personnage plus intelligent que la moyenne qui prouve toute ses qualités dans la cours de l'école. L'alternance entre scènes familiales et scènes de bureau est bien orchestré et met en avant les principales qualités de la série. Cependant, par rapport à la première saison où Marcus était le grand atout de la série, cette année ce n'est plus vraiment le cas. J'ai juste regretté cette sorte de redite qu'il y a eu autour de certaines personnages. Ils pouvaient faire tellement mieux de mon point de vue. Mais je reste content globalement de cette seconde saison. Ce n'est pas une comédie qui fait rire à gorge déployée mais elle laisse toujours une agréable sensation une fois l'épisode achevé. Une impression de ne pas avoir perdu son temps. Le style est bien démarqué, et permet de ne pas faire de redite par rapport aux comédies de bureau que l'on peut déjà connaitre alors. De plus, l'empreinte très anglaise de la série lui donne un charme supplémentaire.

Note : 5.5/10. En bref, sans être une comédie parfaite, Spy parvient à chevaucher deux univers : la comédie d'espionnage et la comédie familiale sans problème. Une seconde saison égale à la première.

Commenter cet article