Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Strike Back. Saison 2. Episode 1.

16 Août 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2011-08-17-00h29m42s207.png

 

Strike Back // Saison 2. Episode 1. New Dehli : Part One.


Après la première saison plutôt convaincante et surtout respectant selon les fans l'univers des livres dont la série est adaptée, voilà que Strike Back revenait une pour seconde salve d'épisodes mais cette fois en mode co-production avec CineMax, chaîne du câble américain qui se lance dans la production de série (prochainement elle diffusera The Transporter notamment, pour vous donner une idée). Bref, ce premier épisode est efficace et surtout, cette série prouve que les anglais sont forts pour nous faire voyager, bien plus que Covert Affairs par exemple dont les fonds verts sont ridicules. Bref, ce premier épisode met déjà l'eau à la bouche d'une saison qui promet de bonnes choses.

Et notamment un ton plus libéré. Alors que la première saison était restée plutôt sobre, cette fois on a un chaud lapin dans l'équipe depuis la mort de John. On a donc deux scènes de sexe (dont une au début très libérée qui me rappelle un peu Spartacus du peu que j'en ai vu, c'est la seule chose que j'ai retenu, et non je ne suis pas un pervers, c'est juste qu'on a que ça sous les yeux pendant 45 minutes). Et puis une scène bien marrante et fun où il se bat tout nu. Oui, c'est drôle. Mais l'action est toujours présente et dès les premières minutes de l'épisode on est déjà placé dans l'action. Bien que le feu du sujet arrive bien plus tard et cette arrivée à New Dehli avec la prise d'otage d'un hôtel.

Ainsi, Strike Back est une série plutôt efficace qui livre ici un premier épisode de saison satisfaisant, dont la suite sera à suivre dans la seconde partie de ce double épisode. L'action est bien lancée et on s'ennui pas. Les fans de 24 qui ne connaissent pas encore cette série seront ravi de retrouver une série à l'adrénaline présente, qui rappelle les rouages du film d'action efficace qui ne perd pas une miette de son histoire. J'ai hâte de voir la suite, surpris par le fait que l'absence de Richard Armitage ne se fait pas trop ressentir pour le moment. Le ton est très anglais, avec de l'humour et des moments qui rappelle par exemple Spooks dans le genre série d'espionnage. Ici c'est plus lâche et moins cadré, donc c'est plutôt fun. Ca se regarde sans difficulté avec une réalisation énergique au poil.

Note : 6.5/10. En bref, de l'action omniprésente (ou presque). Les fans de 24 seront ravis.

Commenter cet article