Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Strike Back. Saison 2. Episode 3.

28 Août 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2011-08-28-19h14m30s44.png

 

Strike Back // Saison 2. Episode 3. Zimbabwe : Part 1.


Après un double épisode à New Dehli, la série prend un tournant attendu, celui de l'action sans cervelle, et surtout à profusion. Bizarrement, cet épisode m'a fait autant d'effet qu'un épisode de NCIS sous adrénaline, sans le papy Gibbs qui fait de la résistance. Le duo Michael / Damien fonctionne toujours assez bien et livre des scènes assez sympathiques sur le plan chorégraphie d'action, et autres scènes de combat. On a des moments de relâchement car toute l'intrigue avec les méchants du Zimbabwe, bah… on se fait littéralement bien chier. Je ne sais pas pourquoi mais la série, alors qu'elle tentait d'être intelligente de les deux épisodes précédents, ici tente tout le contraire et tombe dans les clichés sans nom. Livrant notamment l'excellent Liam Cunningham dans une performance désuette et surtout bien ennuyeuse. Son personnage n'ayant pas la forme et la force nécessaire pour porter ses troupes.

Alors sur le plan action tout est là et suffisant pour éviter de sombrer dans le sommeil. C'est d'ailleurs pourquoi l'épisode se regarde sans problème et qu'on passe un moment sans problème. Je pense notamment à la scène finale qui nous laisse un joli et bon cliffangher (Damien est-il mort ou pas ? telle est la question). D'ailleurs, quand on y pense, Damien est facile à berner, il suffit de lui proposer une jolie femme à un bar, elle l'aborde, lui demande de se mettre à poil, et hop… vite fait bien fait, on peut le kidnapper. Pour quelqu'un des forces spéciales, franchement, c'est pas très prudent. Mais le sexe, fait encore parti de cet épisode et notamment avec Liam Cunningham et son personnage bien mauvais et malgré écrit.
vlcsnap-2011-08-28-19h07m47s113.pngIl fait beau et chaud au Zimbabwe, c'est ce qu'il y aussi d'intéressant. Mais ce n'est pas tout, on a droit aux couleurs locales. Le seul truc ? Le manque total d'implication du "local" dans l'intrigue de l'épisode. J'aurais aimé qu'on s'interroge sur la politique du pays, qu'on est des problèmes de gratte papier aussi, des avocats, etc… Des trucs bien plus passionnants que de voir deux hommes courir après presque le vent dans un pays pauvre de ce bas monde. Alors, Strike Back livre donc quelques réjouissances ensoleillées, entre courses poursuites rythmées, combats maîtrisés (notamment au milieu de l'épisode avec ce joli petit face à face, course contre la montre). Mais sinon, la série manque d'ambition et les promesses plutôt bonnes faites dans les deux premiers épisodes sont totalement oubliées ici.

Note : 5/10. En bref, de l'action, pas de cervelle, du divertissement au soleil, sans plus. Strike Back reste certes décevante mais ses clichés de la série d'action en raviront plus d'un.

Commenter cet article